L’édito

DÉBAT & OPINIONS

Faut-il se réjouir de la défaite du Camerounais Issa Hayatou à la tête de la CAF?

  • Adam Khalil

    Journaliste, Côte d'Ivoire
    Oui

    Avec le départ de Issa Hayatou, c'est un monde qui s'effondre. C'est pour emprunter le titre d'un célèbre roman. Mais, ne cherchons pas des noises parce que Issa Hayatou a beaucoup apporté au développement du football africain. La seule chose qui gênait, c'est que l'institution prenait des allures de grand royaume autour d'un seul chef au pouvoir depuis des décennies. L'arrivée de Ahmad va apporter certainement de la fraîcheur à la CAF. Sa jeunesse, sa fougue sont des atouts. Mais, il doit faire attention pour ne pas piquer le virus de ces grandes institutions qui sont gérées généralement à distance par des lobbies et groupes d’intérêts financiers. La CAF n’a plus besoin d’affairistes. C’est pourquoi il faut faire des audits de gestion de cette institution. La CAF a besoin d’hommes compétents pour gérer le football africain. Ahmad a le profil.

  • Martin Camus Mimb

    Journaliste, Cameroun
    Non

    Le départ de Hayatou va ouvrir grandes, les portes d'une révolution qui fait longtemps peur à certains, la CAN en juin, pour satisfaire les clubs professionnels en Europe dont beaucoup avaient fait du Hayatou Bashing, une technique pour y parvenir… Il s'en va peut être par la voie d'une élection qu'il perd et surtout qu'avec un minimum de lucidité il aurait pu éviter cette "humiliation", Mais Hayatou a bâti un Empire qu'il ne suffit pas simplement de reprendre pour l'orgueil et la fierté, mais qu'il faut développer à la façon d'une Uefa, puissante par ses revenus et ses compétitions. HAYATOU MÉRITE DES OVATIONS. Désormais, le Lion se repose...et au moins le football camerounais sera au miroir de sa gestion sans suspiscion, à l'épreuve d'autres nationalités ...Le départ de Hayatou de cette façon, ressemble juste à une mutinerie...où les soldats ont décidé de sacrifier leur Général!

Boko Haram : La guerre n’est pas finie
Bon plan
Publié le 17.03.2017

Oveng Lodge: Petit paradis sous les palmiers

A 1h30 mn de la ville de Yaoundé, une cité nichée au beau milieu de la nature.Situé dans le département du Nyong et So'o, arrondissement…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité