L’édito

DÉBAT & OPINIONS

Le Social democratic front a-t-il raison de bouder la célébration du 20 mai ?

  • Joshua Osih

    Député Sdf
    Oui

    Nous ne pouvons pas nous permettre d’aller célébrer pendant qu’on n’a pas réglé les problèmes de fond de la nation, c’est-à-dire qu’il y a la moitié des élèves de ce pays qui ne savent pas s’ils auront les examens après le 20 mai. Ils ont passé une année blanche pratiquement. On a la moitié de ce pays qui n’aura pas de célébration digne de ce nom. On a des gens qui sont en prison tout simplement parce qu’ils voulaient améliorer ce pays. Pour toutes ces raisons nous disons que nous n’avons rien à célébrer.

  • Roger Mbouemboué

    Chef d’entreprise
    Non

    Le Sdf fait de la récupération politique, question d’exacerber les tensions. Il s’agit, de mon point de vue, d’un amalgame inacceptable. Autant certaines revendications sont légitimes et méritent discussion dans des instances appropriées, autant la fête nationale est le symbole même de notre vivre-ensemble. Le Sdf est un parti politique en perte de vitesse sur l’ensemble du territoire national et singulièrement dans les régions dites anglophones du Cameroun.

Cameroun : Yaoundé « inondé » de bouteilles en plastique
Bon plan
Publié le 15.05.2017

Ascension du Mont Cameroun, prenez votre temps…

L'excursion est réservée aux personnes dotées d'une bonne condition physique. Le Mont Cameroun, également appelé le "Char de Dieu", est un volcan haut de 4070…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité