Santé › Actualité

Allaitement au sein: un bien pour la santé des nouveau-nés

Le Cameroun a lancé lundi, 01 août 2016, une semaine de sensibilisation des mères sur l’importance de cette pratique, autour du thème: « une clé pour le développement »

Selon le ministère de la Santé publique, 29% d’enfants de moins d’un an meurent chaque année au Cameroun à cause de la mauvaise pratique de l’allaitement maternel.

Une récente étude du ministère démontre également que la carence en vitamine A et en protéines énergétiques sont les principaux facteurs de malnutrition.

Aux dires du spécialiste en nutrition à l’Unicef, Théophile Batimba, le lait maternel a plusieurs avantages pour l’enfant, le premier lait jaunâtre appelé colostrum constitue le premier vaccin pour le bébé et lui apporte tous les éléments nutritifs dont il a besoin. Ce lait renforce son système immunitaire contre les maladies et permet une bonne croissance et un bon développement du nourrisson.

De même, le lait maternel réduit le taux de mortalité infantile, les charges pour le système de santé et contribue à l’augmentation de la force productive et du capital humain.

En ce qui concerne la mère, le lait maternel facilite l’expulsion du placenta et réduit les risques d’hémorragie après l’accouchement. Il constitue une méthode contraceptive.

Pour la famille, le lait maternel n’occasionne pas de dépenses supplémentaires pour l’achat du lait artificiel, il réduit les frais liées aux soins médicaux, il confère à l’enfant le bien-être social.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) préconisent que les enfants soient nourris exclusivement au sein jusqu’à l’âge de six mois au moins et poursuivre ensuite jusqu’à l’âge de 2 ans au moins, en l’associant à une alimentation de complément qui convienne.


La semaine de sensibilisation lancé lundi, 01 août 2016, a donc pour but d’encourager les femmes à nourrir l’enfant uniquement au sein durant les six premiers mois et également de retarder l’âge de sevrage des enfants qui en moyenne se situe actuellement à 9 mois au Cameroun.

La campagne lancée offre ainsi une opportunité de sensibiliser la communauté sur l’importance de l’allaitement maternel parce que c’est l’un des moyens les plus efficaces de préserver la santé et d’assurer la survie de l’enfant.

Les médias serviront de relais dans la sensibilisation de la communauté sur la promotion de l’allaitement maternel. La semaine mondiale de l’allaitement maternel se célèbre chaque année du 1er au 7 août dans plus de 170 pays.


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut