Lions indomptables: Grande première pour Jean Armel Kana Biyik

Par Etienne Fréjus Tchana - 16/02/2012

Pour le compte du match face à la Guinée-Bissau, le 29 février, outre le Rennais, l’on note également la présence dans la liste des camerounais d’un autre novice, Loic Feudjou Nguegang

 

Denis Lavagne, le sélectionneur du Cameroun a rendu publique ce jeudi la liste des 22 joueurs convoqués qui joueront contre la Guinée-Bissau, le 29 février prochain. Pour cette rencontre comptant pour le deuxième tour éliminatoire de la Can 2013, le staff technique des Lions a majoritairement fait confiance au groupe qui a remporté le tournoi LG au Maroc en novembre dernier. On note néanmoins deux novices: Jean Armel Kana Biyik et Maxime Loic Feudjou Nguegang. Le premier cité est un ancien international espoir français. Il a récemment reçu le Ok de la Fifa pour changer de nationalité sportive. Il faut dire que ça faisait un moment que le fils de l’ex-gloire André Kana Biyick était en négociation avec les autorités en charge du football camerounais pour endosser le maillot des Lions indomptables. Le défenseur central, très régulier à Rennes, vient au Cameroun étoffer un compartiment déjà assez fourni de talents (Nicolas Nkoulou, Stéphane Mbia, Aurélien Chedjou, Dany Nounkeu, Sébastien Bassong, Yaya Banana). A lui désormais de démontrer qu’il est le plus talentueux et que son choix pour le Cameroun n’est pas une option par défaut. Quant à Maxime Loic Feudjou Nguegang, c’est le seul amateur du groupe. Le jeune gardien de but de 19 ans de Coton Sport est rentré au pays après une aventure professionnelle infructueuse au Real Saragosse, en Espagne.

 

© ouest-france.fr
Jean Armel Kana Biyik fera son entrée au sein des Lions indomptables, le 29 février prochain
La grosse surprise de cette liste est l’absence de Benoit Assou-Ekotto, le joueur le plus utilisé depuis deux ans par Tottenham, l’actuel troisième de Premier League. Buteur samedi lors du large succès des Spurs face à Newcastle (5-0), le camerounais est, en compagnie de Patrice Evra et Ashley Cole, certainement ce qui se fait de mieux en Angleterre au poste de latéral gauche. Mais au pays des Lions indomptables, il semble que ce n’est pas tant son talent qui est mis en cause. On lui reprocherait «son manque de patriotisme». Or Franco-camerounais de sang, le natif d’Arras, a fait le choix de défendre les camerounaises depuis une dizaine d’années. Ceux qui lui font le procès aujourd’hui savent-ils que Benoît Assou Ekotto, alors joueur de Lens, à peine âgé de 19 ans, a disputé le tournoi des «Quatre nations» avec l’équipe A’ du Cameroun. Contrairement à ce qui est souvent dit et écrit (Notamment dans le livre de Jean Bruno Tagne: Programmé pour échouer), il n’a jamais défendu les couleurs françaises dans les catégories jeunes. Y a-t-il meilleure preuve de patriotisme? Depuis qu’il séjourne dans la tanière des Lions, Benoit Assou Ekotto, talentueux footballeur doublé d’une très forte personnalité (seul joueur avoir refusé les montres offert par Samuel Eto’o), a très souvent dénoncé en des termes très durs l’amateurisme des dirigeants du football camerounais.

66ème au classement Fifa
Par ailleurs, c’est sans grande surprise que les noms de Jean II Makoun et Benoit Angbwa ne figurent pas sur cette liste. Ces deux derniers s’étaient montrés très solidaires de Samuel Eto’o (Suspendu chez les Lions pendant huit mois) lors de son passage devant la chambre de d’homologation et de discipline de la Fecafoot. «Je ne jouerais plus en équipe nationale du Cameroun tant que mon capitaine sera suspendu», indiquait, par voie d’huissier, le coéquipier de Samuel Eto’o à Anzhi Makhatchkala. Quelques jours plus tard, le milieu de l’Olympiakos le Pirée, prêté par Aston Villa, lui emboitait le pas. Dans cette liste, Benjamin Moukandjo qui s’est blessé derrière la cuisse en réalisant une talonnade ce mercredi matin à l’entraînement, pourrait bien louper le rendez-vous de Bissau. Tout comme le marseillais Stéphane Mbia, qui est encore convalescent. Absent de la Can 2012, le Cameroun qui occupe en ce moment le pire classement Fifa de son histoire (66ème et 15ème en Afrique), a grand intérêt à bien débuter cette nouvelle campagne de peur de devoir regarder une fois de plus la Can à travers le petit écran. A titre de rappel, pour obtenir son ticket pour la 29ème Can, le Cameroun doit traverser l’obstacle bissau-guinéen, et, après tirage au sort, éliminé un pays qui était présent en terre gabonaise et équato-guinéenne.


La liste des 22 joueurs retenus
Aboubakar Vincent (Valenciennes), Nkoulou Nicolas ( Marseille), Bedimo Henri ( Montpellier), Bienvenu Henri Ntsama (Fenerbache), Bong Gaétan (Valenciennes ), Chedjou Aurélien ( Lille ), Choupo Moting Eric ( Mayence), Feudjou Loïc Maxime(Coton Sport), Kameni Carlos ( Malaga ), Kana Biyik Jean Armel ( Rennes), Kweuke Leonard (Sparta), Mandjeck Georges (Auxerre), Matip Joel ( Schalke), Moukandjo Benjamin ( Nancy), N’DY Assembe Guy ( As Nancy), Nguemo Landry ( Bordeaux), Nounkeu Dany ( Gaziantespor), Nyom Allan (Grenade), Salli Edgar (Monaco), Song Alexandre (Arsenal), Zoua Jacques (Bâle), Mbia Stéphane (Marseille).

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos