Hypoglycémie: soyez vigilants!

Par Célia d'Alméida - 23/09/2013

Sensation de faim, tremblements, sueurs, fatigue…Quelques-uns des symptômes de l’hypoglycémie. Un mal dont beaucoup souffrent sans s’en douter

 

L'hypoglycémie est une concentration en sucre dans le sang anormalement basse. La limite qu'on retient pour définir l'hypoglycémie est habituellement de 0,60 voire 0,80 gramme par litre. On parle en fait d'hypoglycémie lorsqu'un individu a conjointement des symptômes et une glycémie basse. Les manifestations sont multiples, et se divisent en symptômes témoignant du mauvais fonctionnement du cerveau, la neuroglucopénie, et ceux de la réaction de l'organisme à l'hypoglycémie.

Les symptômes et traitement
Sensation de faim ou de chaleur, engourdissement des membres, nausées et vomissements, palpitations cardiaques, troubles comportementaux, maux de têtes…La liste des manifestations d’une crise d’hypoglycémie n’est pas exhaustive. Il existe d'autres symptômes que les personnes sujettes à ce mal, souvent diabétiques, parviennent avec le temps à identifier.

 

© Google images
Il n'est pas possible de distinguer le malaise hypoglycémique d'un autre malaise. Tout malaise ou coma doit donc faire évoquer l'hypoglycémie. Il faut traiter une hypoglycémie le plus rapidement possible : la baisse d'attention qui l'accompagne pourrait en effet être mortelle lors de la conduite d'un véhicule ou de la pratique d'un sport. Pour cette raison, les personnes hypoglycémiques doivent toujours avoir avec eux une dose leur assurant rapidement 15 grammes de glucides : trois biscuits, ou trois morceaux de sucre, etc. Lorsque la crise arrive chez soi, même si elle débouche sur une perte de connaissance, ses conséquences sont moins graves en général. Bien souvent, l'organisme du diabétique refabrique spontanément du glucose au bout de quelques heures et le patient recouvre spontanément ses esprits. Le "resucrage" par voie orale (chez un sujet conscient : jus de fruit ou sucre) ou intraveineux (en cas de coma : soluté glucosé à 30 %) est le traitement indispensable et suffisant de l'hypoglycémie. Une alternative pratique chez le diabétique traité par insuline est l'injection (sous-cutanée ou intramusculaire) de glucagon. Dans un second temps, on devra rechercher la cause de l'hypoglycémie.

En tant que personne hypoglycémique, il vous faut…
Apprendre à reconnaître les signes d'hypoglycémies; Avoir toujours sur vous 15 grammes environ de sucre, sous une forme ou sous un autre : trois biscuits, deux pâtes de fruits, trois morceaux de sucre… ; savoir adapter vos traitement et alimentation aux situations qui nécessitent des ajustements : repas, activité physique, stress, etc. ; adapter le traitement médicamenteux du diabétique avec le médecin traitant.

 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos