Leeyo: "Internet est l'épicentre des grand buzz musicaux"

Par Sylvestre Kamga - 26/09/2013

Leeyo viens de mettre sur le marché discographique un single intitulé "A l'aide"

 

Leeyo pourriez vous vous présenter à nos internautes?
Je me prénomme Landry Fotio artiste auteur compositeur interprète, chanteur Rnb- Afrosoul. Camerounais né a Baleng (Bafoussam)

Depuis le début de votre jeune carrière quels sont les artistes qui vous ont le plus influencé
Disons depuis que je chante (ma carrière vient à peine de commencer).Depuis le lycée on a assimilée ma voix à celle d'un paquet de chanteurs: Corneille, Marc Antoine, ZeH Bella et j'en passe (rires).J'en ai suivi et j'en suis beaucoup au jour d'aujourd'hui. En plus des trois cités plus haut: Craig David, Marvin Gaye, John Legend, SEAL dont la puissance vocale me fascine et des rappeurs dont je tairais le nom (rires).Dire qui m'a le plus influencé franchement je ne saurait vous le dire car j écoute tellement.

Pourquoi cette disparition soudaine après STARS2DEMAIN compte tenu du fait que beaucoup d'artistes de votre promotion ayant participé a la même compétition ont su se remettre en actualité?
J'apprécie ceux qui ont pu se remettre en actualité après la télé, moi aussi j'aurais pu. Mais vous savez, on ne vient pas forcement du même milieu social, on a des ambitions différentes. Pendant STARS2DEMAIN 2009 j'étais déjà étudiant à a l'université de Soa et je m'y suis inscrit en même temps qu'un de ceux là “qui ont pu se remettre en actualité”. Mes ambitions étant beaucoup plus sur le plan scolaire j ai du poursuivre mes études en Management et Marketing à l'université de Bologne en Italie. Donc vous comprendrez que mon absence soit due à mes études scolaires

 

© journalducameroun.com
"A l aide" est votre 1er single. Un morceau qui mise sur les Voix (celles du duo et des chœurs). Une musique aux tendances Soul et R&B inspirée de sonorités tropicales, qui d' après les dernières statistiques ne cessent de grimper. Pourquoi avoir d' abord misé le choix de diffusion sur internet?
Bah vous savez comme moi qu'aujourd'hui les TIC en général et internet en particulier sont passés d'alternative à nécessité. Aujourd'hui tout le monde peut grâce à cet instrument aspirer à plus de visibilité. Internet est dès lors l'épicentre des grand buzz musicaux!

La réalisation de ce single a-t-elle été aisée?
Aisée je ne dirais pas. Mais plutôt moins difficile que je ne l'avais imaginé. En fait le compositeur musical qui a réalisé le produit est de nationalité Croate. A peine que nous nous sommes présenté nous nous sommes très vite mis à bosser ensemble pour la première fois. Dans ces cas généralement il y a de part et d'autre des appréhensions (philosophies, croyances et autres préférences diverses) mais fort heureusement nous nous sommes vite compris et le résultat a donné ce que le public internaute a fièrement mis au standard qu’il faut.

 

Dans la posture de jeune artiste que vous avez quel regard portez vous sur les droits d auteurs et musicaux en général sur la musique camerounaise?
Les droits d'auteurs : Ecoutez, c’est un domaine qu’en principe je devrais connaitre mais je ne m’y suis pas beaucoup intéressé. Pour le moment vu “ma posture” dont vous parlez je sais juste une chose c'est qu'a l'étranger on peut faire une chanson et en vivre toute sa vie grâce au Royalties. Chez nous au Cameroun la gestion de ces sociétés est à l'image de la direction du pays lui même.

Un dernier mot pour nos lecteurs
Nul ne doute que je bénéficie d une grande visibilité via cette interview que vous m’accordez et je vous en suis éternellement reconnaissant. Il est important que notre public sache que consommer Camerounais est primordial. C est un combat qui doit être mené avec les médias locaux à travers plus de diffusion de produits nationaux et non le contraire.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos