Réformes : Le chef de l’Etat réexamine l’organisation administrative du Cameroun

Par Mohamadou Houmfa - 13/11/2008

Un décret présidentiel signé hier consacre l’avènement des régions.

 

© journal du Cameroun
Deux décrets ont été successivement signés par Paul Biya le 12 Novembre 2008. Le premier décret N° 2008/376 porte organisation administrative de la République du Cameroun et le second décret N° 2008/377 fixe les attributions des chefs de circonscriptions administratives et porte organisation et fonctionnement de leurs services.

Modifications mineures
L’on note, à l’article 2 du décret N° 2008/376, que les provinces cèdent la place aux régions. La région est placée sous l’autorité d’un gouverneur qui est nommé par décret du président de la République. Le territoire national est subdivisé en dix régions qui sont : Adamaoua, Centre, Est, Extrême-Nord, Littoral, Nord, Nord-Ouest, Sud-ouest, Sud et Ouest.
Si rien ne change en ce qui concerne les départements qui restent placés sous l’autorité d’un préfet, le nombre d’arrondissements est appelé à augmenter car les districts vont être érigés en arrondissements. Toutefois, ainsi que le précise l’article 17 alinéa 1, les districts existants à la date de publication du présent décret demeurent maintenus jusqu’à leur érection en arrondissement. Les chefs de districts restent en fonction jusqu’à la nomination des sous-préfets indique l’alinéa 2 du même article. Les limites territoriales, les chefs-lieux des arrondissements et départements restent les mêmes.

D’autres textes attendus
Le chef de l’Etat devrait signer prochainement, des textes qui consacrent effectivement le remplacement des districts en arrondissements. Il devrait aussi nommer de sous-préfets qui remplaceront les chefs de districts. Par ailleurs, l’on pourrait assister à la création de nouvelles circonscriptions vu que, ainsi que le relève l’article 15 du décret N° 2008/376, d’autres régions, départements ou arrondissements peuvent, en tant que de besoin, être créés par décrets du président de la République.
Ce décret qui abroge les dispositions antérieures du décret N°72 du 14 Juillet 1972 portant organisation administrative de la République Unie du Cameroun se situe dans une logique de mise en œuvre de la décentralisation.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos