Le patriarche Joseph Ndi Samba tire sa révérence

Par Journalducameroun.com - 13/05/2016

Considéré comme un propulseur de l'enseignement privé laïc au Cameroun, le fondateur de l'université de Yaoundé-Sud Joseph Ndi Samba est décédé vendredi matin à Yaoundé des suites de maladie

 

Joseph Ndi Samba n’est plus. Le patriarche a rendu l’âme ce vendredi 13 mai 2016 à Yaoundé, des suites de maladie.

Il est décédé "suite à une longue maladie qu'il a combattu avec sa dernière énergie", a confié à Journalducameroun.com un de ses proches.

Fondateur de l'université de Yaoundé-Sud Joseph Ndi Samba, celui qui était par ailleurs président de l’Association des promoteurs des Instituts privés d'enseignement supérieur (Ipes) dépose les armes à près de 80 ans.

 

© Journalducameroun.com
Joseph Ndi Samba
Enseignant, Joseph Ndi Samba avait également la casquette d’homme politique, puisqu’il était maire de la commune de Nkol-Metet, dans le département du Nyong-et-So'o, dans le Centre; région dans laquelle il était également sénateur suppléant depuis les premières sénatoriales du Cameroun, organisées en avril 2013.

Homme d’affaires, ce fils du Village Ayéné, de l’ethnie Mvog-Ndi, a fortement contribué à la formation de nombreux jeunes grâce au groupe scolaire Ndi Samba dont il était le président directeur général (PDG). Il a également fondé la télévision Samba tv et la Radio Lumière.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos