Le sous-préfet de Dibombari tué dans un accident de la circulation

Par Journalducameroun.com - 06/09/2016

Alphonse Tiako, 56 ans, a péri dimanche suite à une collision entre le véhicule qui le transportait et un camion

 

Il s’appelait Alphonse Tiako. Le sous-préfet de Dibombari dans le département du Moungo région du Littoral est mort dimanche dans un accident de la circulation survenu à la sortie de la ville.

« Le sous-préfet venait de présider la finale d’un championnat de vacances et a pris la route de Nkapa avec le commandant de brigade », explique une source à la mairie de la localité.

C’est d’ailleurs dans le véhicule dudit commandant de brigade, Paul Djodjone, que le voyage est entamé. « A un virage après la sortie de la ville, il y avait un camion stationné. Ils sont entrés en dessous. Le sous-préfet était assis à l’avant », ajoute la même source contactée par Cameroon-tribune.

 

© Droits réservés
C’est un collaborateur de M. Tiako, passant sur les lieux avec sa propre voiture, qui conduira les accidentés à l’hôpital de Bonassama à Douala.

Le sous-préfet succombe, tandis que le commandant de brigade, blessé, est sous observation aux dernières nouvelles.

Né le 2 mars 1960 à Babone (département du Haut-Nkam), Alphonse Tiako était un administrateur civil principal de classe exceptionnelle sorti de l’Enam en 1988. Il aura notamment été vérificateur au Consupe, 1er adjoint préfectoral à Mbouda, sous-préfet à Bot-Makak, etc.

En poste à Dibombari depuis 2013, Alphone Tiako laisse une veuve et cinq enfants.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos