Yaoundé: un capitaine des armées meurt suite à un écroulement de dalle

Par Journalducameroun.com avec crtv.cm - 26/09/2016

Roger Njapa et ses deux enfants étaient en pleine manœuvre de maçonnerie lorsque la dalle qui devait porter leur château-d’eau s’est effondrée sur eux dans la matinée du 24 septembre 2016 à Nkoabang

 

Samedi, 24 septembre 2016. Un samedi noir au quartier Ova’angoul, dans la périphérie de la cité capitale Yaoundé au Cameroun. Pour la famille Njapa, c’est un jour réservé aux bricoles et travaux ménagers. Le capitaine Roger Njapa, accompagné de sa fille de 11 ans, Moupi Maëva et son garçon de 16 ans, Loïc, enlevait les planches de la dalle, l’une après l’autre. Le malheur vient de la 4e planche. Plus résistante que les autres, elle a cédé avec toute la dalle, s’affaissant ainsi sur Roger et son fils qui se trouvaient juste en dessous.

 

© Droits réservés
Alertés, les populations et le corps national des sapeurs-pompiers sont venus au secours des deux victimes engloutis dans perles décombres d’où ils seront extirpés plus tard. Le capitaine s’en sort avec une fracture au niveau du front provoquant une hémorragie interne. Il en succombe quelques minutes après. Son fils Loïc a une jambe et un pied cassés et de multiples fractures. Il est actuellement en soins intensifs dans un hôpital de la place.

Le capitaine Roger Njapa, qui devait porter le grade de Commandant en janvier 2016, était en service au Centre national d’instruction des sapeurs-pompiers de Yaoundé. Il laisse une veuve inconsolable et plusieurs enfants.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos