Maroua: saisie d’un colis contenant des composants pour explosifs

Par APA - 19/10/2016

Les deux destinataires du colis expédié depuis Ngaoundéré, localité de l’Adamaoua au Cameroun, ont également été interpellés par des éléments du Bataillon d’intervention rapide

 

Un colis suspect, contenant des composants présentés comme entrant dans la fabrication des explosifs, a été saisi mardi dans une agence de voyages de Maroua, la capitale régionale camerounaise de l’Extrême-Nord où sévit la secte islamiste Boko Haram, a-t-on appris


Expédié depuis Ngaoundéré (Adamaoua), le paquet devait être réceptionné par deux individus qui, grâce à une source manifestement anonyme, ont été interpellés par des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR), une unité d’élite de l’armée.

 

© Droits réservés
Cette alerte, note-t-on, intervient au moment où Boko Haram, désormais affaibli sur le terrain selon les autorités, a repris des incursions isolées dans l’Extrême-Nord camerounais frontalier du Nigeria et du Tchad.

Dimanche dernier, par exemple, ce sont 3 civils qui ont été tués dans la localité de Tagawa au cours d'une incursion attribuée au mouvement djihadiste, qui a également incendié plusieurs cases.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos