Le Camerounais Justin Foimi vainqueur du marathon international d’Abidjan

Par Journalducameroun.com - 15/11/2016

Avec un chrono de 2 heures 28 minutes à l’arrivée des 42 km, l’athlète a remporté, mardi, la deuxième édition de cette compétition, détrônant ainsi le tenant du titre, l’Ivoirien Boris Kouamé

 

Avec un chrono de 2 heures 28 minutes à l’arrivée des 42 km, le Camerounais Justin Foimi a remporté, mardi, la deuxième édition du marathon international d’Abidjan, détrônant ainsi le tenant du titre, l’Ivoirien Boris Kouamé qui a fini 3ème.

Parti de la commune du Plateau, devant l’hôtel de ville, pour s’achever en face du palais des sports de Treichville au Sud d’Abidjan en passant par les communes de Marcory et de Cocody, cet évènement sportif a vu la participation de huit pays dont le Cameroun, le Gabon, le Ghana, le Niger et la Côte d’Ivoire, ont indiqué les organisateurs.

La compétition a été remportée dans la catégorie sénior professionnel par le Camerounais Justin Foimi suivi du Ghanéen Raja Lagble et de l’Ivoirien Boris Kouamé qui était jusqu’à ce mardi 15 novembre, le champion en titre.

Le nouveau vainqueur Justin Foimi qui a tout de même le triomphe modeste estime que cette victoire est « un test pour les jeux de la francophonie » pour lesquels l’homme dit se préparer avec minutie.

 

© Droits réservés
Quant au champion déchu, il justifie sa défaite par quelques difficultés musculaires. « J’ai eu des difficultés dans la course. J’ai été obligé de m’arrêter par moment pour m’étirer », soutient-il.

Par ailleurs, les 21 kilomètres en homme ont été remportés par un Ivoirien, Thiery Serge Yao Kouamé et une Togolaise, Tchiathom Kpeta Chouchou en dames. Les Ivoiriens se sont aussi adjugés les podiums sur 10 et 3 kilomètres.

Au-delà de l’aspect purement sportif, Justin Foimi empoche 2 millions de Francs Cfa grâce à son chrono de 2h28, ratant de peu les 10 millions mis en jeu par les organisateurs pour qui ferait un chrono de 2h05.

Alors que les organisateurs attendaient 15 000 coureurs, « il y a eu au moins 2 000 personnes en plus qui ont couru sans brassard », a révélé Victor Yapobi, président du Comité d’organisation du Marathon international d’Abidjan (Comida).





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos