Présidentielle gambienne: le nouveau décompte des voix ne change pas le résultat

Par rfi.fr - 06/12/2016

D’après la Commission électorale qui a rectifié ce mardi les résultats de l’élection, Adama Barrow reste en tête, mais l’écart avec Yahya Jammeh s’est resserré

 

En Gambie, la Commission électorale a rectifié ce mardi matin les résultats de l’élection présidentielle. Adama Barrow reste en tête, mais l’écart avec Yahya Jammeh s’est resserré.

Moins de 20 000 voix séparent désormais le nouveau président de l’ancien. Adama Barrow obtient 227 000 votes, Yahya Jammeh 208 000. Dans le premier décompte, vendredi, les deux adversaires avaient 50 000 voix d’écart.

Dans un communiqué publié ce mardi matin, la Commission électorale indique que des erreurs ont été faites au moment de la compilation finale à Banjul, que les résultats venus des régions ne sont pas erronés, et que les trois candidats ont vu leurs scores définitifs modifiés.

 

© Droits réservés
Des Gambiens détachent un poster de l'ancien président Yahya Jammeh, le 4 décembre 2016.
Au final, la Commission indique que ces erreurs n’ont aucun impact sur le résultat final et qu’Adama Barrow est bien élu président de la République.

Joint au téléphone, le président de la Commission, Alieu Momar Njei, précise que ces nouveaux résultats ont été validés par les trois candidats à la présidentielle. Ni Adama Barrow, ni Yahya Jammeh n’ont réagi à ce nouveau décompte.

Les recours sont néanmoins possibles. La Constitution gambienne donne dix jours aux candidats à partir de la proclamation des résultats, donc jusqu’au 12 décembre, pour déposer leurs requêtes au niveau de la Cour suprême.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos