Lutte contre la piraterie musicale: Manu Dibango attendu au concert de Douala

Par Journalducameroun.com avec APA - 09/12/2016

En compagnie d’autres artistes du terroir, le célèbre saxophoniste camerounais participera au spectacle dédiée à la cause, ce vendredi 09 décembre dans la métropole économique du pays

 

Ils seront nombreux, les artistes camerounais, à participer ce vendredi, 09 décembre 2016, au concert « géant » dédié au combat contre la piraterie musicale au Cameroun. Parmi les grandes célébrités annoncées, le célèbre saxophoniste Manu Dibango.

Accompagnés par une trentaine d’artistes du terroir, Manu Dibango et les autres icônes de la musique camerounaise dont Toto Guillaume, Sam Fan Thomas, Ekambi Brillant, Marthe Zambo, Salle John, Nkoti François et Grâce Decca, se produiront à l’invitation du Comité musical de lutte contre la piraterie (CMLCP) à Douala, la métropole économique du pays.

 

© Droits réservés
Manu Dibango
Il s’agit d’un regroupement des artistes camerounais présidé par le chanteur Papillon, dont le leitmotiv est la « lutte contre la piraterie musicale pour que l’artiste vive de son œuvre ».

Après une série d’activités, notamment des descentes sur le terrain avec l’appui des forces de l’ordre pour traquer des pirates qui « gravent des Cd pour les vendre à 200 francs CFA » alors que le prix d’un disque original est de 1000 francs CFA, ce regroupement dit avoir battu le rappel des troupes, afin de « porter plus haut » la voix des artistes musiciens camerounais.

Selon les organisateurs, cette action « d’assainissement » du secteur de l’art musical bénéficie du soutien et de l’encadrement du ministère des Arts et de la Culture (Minac) qui a décidé de « prendre ce sujet par les cornes, dans le souci de lutter contre la clochardisation des artistes ».




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos