Clôture du don français pour la réhabilitation de l’état civil au Cameroun

Par Journalducameroun.com avec Ambafrance-cm.org - 20/12/2016

Ce don comprend le financement de huit centres secondaires d’Etat civil et pour la construction d’un siège pour le Bunec, ainsi que la formation des secrétaires d’Etat-civil

 

Dans le cadre de la clôture du don français en faveur du Programme de réhabilitation de l’état civil, plusieurs rendez-vous ont rassemblé les acteurs français et camerounais au cours de la semaine du 12 décembre à Yaoundé.

La France apporte un soutien financier et technique au Programme de réhabilitation de l’état civil au Cameroun. En plus de la contribution de plus d’un milliard de FCFA, une assistance technique a été mise en place via l’opérateur technique du ministère français de l’intérieur, Civipol Conseil. Les actions menées sur tout le territoire camerounais (10 régions) ont permis de former tous les officiers et secrétaires d’état civil pour l’impression et le transport de 66 000 registres d’état civil. D’un autre côté, huit centres secondaires d’état civil ont été financés dans le cadre de ce même don.

 

© Ambafrance-cm.org
Le 12 décembre, deux ateliers de restitution, l’un sur le «Livre blanc sur l’état civil» et l’autre sur les activités du Programme de réhabilitation de l’état civil (PRE2C) financés par le don français ont eu lieu. Le 14 décembre, la cérémonie de clôture qui s’est tenue à la Résidence de France a réuni les différents acteurs qui collaborent ensemble dans le cadre du programme : les autorités camerounaises et les opérateurs français, en présence de l’ambassadeur de France et du ministre camerounais de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Comme l’a rappelé l’ambassadeur, «ce qui se joue au travers de la réhabilitation de l’état civil, c’est l’avenir des enfants du Cameroun», car l’état civil, indispensable pour le développement des populations et la bonne administration des services de l’Etat, permettra entre autres une meilleure scolarisation, un meilleur niveau d’éducation, d’accès aux soins et plus largement un plein exercice de la citoyenneté.

Alors que le don français dans le cadre du Programme de réhabilitation de l’état civil se clôture, la France reste présente aux côtés du Cameroun, en apportant dans le cadre du troisième contrat de désendettement et de développement (C2D) un financement significatif pour la construction du bâtiment du Bureau national de l’état civil (Bunec).







TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos