Université de Dschang: un budget de 10,4 milliards de F pour 2017

Par Hindrich Assongo - 21/12/2016

La 35ème session ordinaire du conseil d’administration de l’institution, tenue le 20 décembre 2016, a été consacrée à cette question

 

Le budget de l’Université de Dschang pour l’année 2017 s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 10 472 016 945 F CFA. Par rapport à l’exercice 2016, on constate une hausse de 0.12 %. C’est la principale conclusion de la 35ème session du conseil d’administration de l’institution, tenue le 20 décembre 2016, dans la salle des conférences du rectorat, à Dschang. Le Prof. Beban Sammy Chumbow, président de ce conseil de 39 membres, a dirigé les travaux. Ce dernier a félicité le Recteur, Prof. Roger Tsafack Nanfosso, pour avoir travaillé d’arrache-pied afin que ce rendez-vous consacré à l’examen du projet de budget se tienne avant la fin de l’année. « De mémoire de recteur ou de président du conseil d’administration d’une université, je dois dire c’est la première fois que cette instance se tienne à temps », a-t-il souligné.

Le conseil d’administration, tout en félicitant le recteur pour la mise en application des recommandations de la 34ème session de l’instance, a relevé quelques lenteurs dans l’exécution de certains chantiers. « Cela s’explique par la lourdeur des procédures au niveau du ministère des Marchés publics. Nous avons demandé au recteur de communiquer avec ce département ministériel afin de trouver des solutions pour accélérer les choses », a affirmé le PCA à la sortie des travaux. Sur la question des infrastructures, le Prof. Beban Sammy Chumbow se félicite de ce que, les bâtiments neufs abritant l’antenne de la Faculté d’Agronomie et des Sciences agricoles à Ebolowa reçoivent les étudiants et leurs encadreurs depuis le 26 octobre 2016.

Sur le plan de la recherche, le conseil d’administration de l’UDS a approuvé le projet de mise sur pied du « Fonds institutionnel d’appui à la recherche » (FIAR). Celui-ci avait déjà reçu l’approbation du conseil d’université présidée par le recteur la veille. D’après le chef de service de l’information et des conférences de l’UDS, l’institution, par cette initiative, « entend renforcer sa participation à la poursuite des objectifs de développement définis dans le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi, instrument de mise en œuvre stratégique de la vision 2035 du chef de l’Etat. Les enseignants-chercheurs de l’UDs seront invités à soumettre des projets de recherche dont les meilleurs seront retenus et financés, à raison d’un projet par établissement. L’UDs est prête à mettre Fcfa 100 millions chaque année pour l’ensemble des projets. Le principal résultat attendu c’est que les équipes de recherche – elles peuvent compter d’autres ressources que celles exclusives de l’UDs – fassent des découvertes ou des inventions de référence qui accélèrent la marche du Cameroun vers l’émergence ».

 

© Hindrich Assongo
Les membres du conseil d'administration écoutent le discours d'ouverture de la session prononcé par le président, Beban Sammy Chumbow.
Encouragement de l’entrepreneuriat
Le PCA a également félicité les initiatives du recteur qui visent à permettre à l’institution d’engranger plus de ressources propres et de mettre ses étudiants sur les pistes de l’entrepreneuriat. Il a ainsi fait allusion au Groupement international entrepreneurial de l’Université de Dschang (GIE-UDS), une société anonyme au capital de 30 millions F CFA dont l’assemblée constitutive a eu lieu le 23 novembre 2016. Il a aussi évoqué le Centre d’Appui à la Technologie et à l’Innovation (CATI2), un incubateur d’entreprises à l’adresse des étudiants.

Sur le plan administratif, le conseil d’administration a approuvé le projet d’avancement en échelons, de reclassement et de reconstitution des carrières de 73 enseignants-chercheurs. Il a constaté la signature par le ministre de l’Enseignement supérieur de 9000 diplômes obtenus à l’Université de Dschang entre 1998 et 2012. Le PCA a félicité le Prof. Roger Tsafack Nanfosso pour sa sélection et sa cooptation au sein de l’Académie camerounaise des Sciences (dans le collège des Sciences sociales) lors de la dernière session de l’assemblée générale, le 28 novembre 2016. « Il faisait alors partie des six éminences grises qui étaient nouvellement admises dans le cercle très restreint des Hommes de sciences ayant eu un impact remarquable et un rayonnement scientifique international dans leur champ disciplinaire de compétence ».

En outre, en sa qualité de recteur cette fois-là, le Prof. Roger Tsafack Nanfosso a été élu au poste de secrétaire général du Réseau des Etablissements d’Enseignement supérieur et des Institutions de recherche d’Afrique centrale (RESERILAC). Cette élection a eu lieu le 08 décembre 2016 à Douala, à l’issue de l’assemblée constitutive de cet organe non officiel de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Le Recteur de l’UDS est le seul camerounais présent dans le conseil exécutif de ce réseau, a martelé le PCA. Les travaux de la 35ème session ordinaire du conseil d’administration se sont achevés sur une promesse de l’équipe exécutive de mettre en application toutes les recommandations arrêtées.




TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos