Cameroun: la Société nationale d’investissement devient un holding

Par APA - 05/01/2017

La structure sera dotée d’un pôle études et business intelligence, un pôle investissements, un pôle gestion participations, une direction administrative et financière et deux Fonds d’investissements

 

La Société nationale d’investissement (SNI) du Cameroun deviendra un holding avec quatre pôles d’après le plan de refondation de cette institution publique adopté par le gouvernement.

Dans cette politique de refondation, le projet piloté par le ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (MINMIDT) accorde également une place importante au secteur privé.

A en croire le ministre de l’Industrie Ernest Gwaboubou, «il s’agira de faire de la SNI une société-mère communément appelée «Holding» avec quatre pôles et une direction dont, un pôle études et business intelligence, un pôle investissements, un pôle gestion participations, une direction administrative et financière et deux Fonds d’investissements avec deux guichets», a-t-il expliqué.

 

© Droits réservés
Un des fonds annoncés à savoir le Fonds national d’investissements stratégique (Fonis), dont les besoins en termes de financement s’évaluent à 450 milliards de francs CFA pour un début, sera consacré aux projets structurants de l’Etat.

De son côté, le Fonds d’appui au développement industriel (Fadi) s’occupera des questions liées au capital-risque.

Par ailleurs, les investissements de la nouvelle SNI devront être surveillés par un organe de contrôle dénommé Conseil d’orientation et d’approbation (COA) alors que la SNI continuera de percevoir ses frais locatifs soit environ 800 millions de francs CFA par an relève-t-on au ministère de l’Industrie.





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos