Violence sur les Baka du Cameroun: l’OCDE reçoit une plainte contre le WWE

Par Journalducameroun.com, source Lemonde.fr - 06/01/2017

L’OCDE a jugé recevable une plainte déposée contre le Fonds mondial pour la nature, accusé d’être impliqué dans des actes de violence et la spoliation des terres des pygmées

 

Les accusations de Survival international contre le Fonds mondial pour la nature (WWF) ont trouvé un écho favorable auprès des experts de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Jeudi, 05 janvier 2017, ces derniers ont jugé recevable la plainte déposée en février 2016, par cette ONG de défense des peuples indigènes, pour «actes de violence» et «spoliation des terres des peules Baka» du Cameroun.

Selon Le Monde Afrique qui relaie l’information ce vendredi, le WWF sera amené à justifier de ses actes devant l’OCDE.

 

© Droits réservés
Survival International avait révélé que de graves abus étaient commis à l’encontre des peuples baka du sud-est du pays, aux mains des brigades anti-braconnage soutenues et financées par le WWF. Cette ONG accuse également le WWF, de soutenir la création des zones protégées (Lobeke, Boumba Beck et Nkié) sur les territoires des Baka et à leur insu. Lesquelles zones leur sont par ailleurs interdit d’accès.

"Malgré cela, l’organisation s’est contentée de faire des déclarations publiques pour contrecarrer les critiques, mais n’a pas mis fin à ces abus. Elle exhorte des entreprises à respecter les principes directeurs de l’OCDE alors même qu’elle les outrepasse constamment. Si le WWF ne peut pas empêcher les brigades anti-braconnage qu’il finance de porter atteinte aux Baka, alors peut-être devrait-il reconsidérer sa présence sur leurs territoires", avait déclaré le directeur de Survival International, Stephen Corry.





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos