Protestations: Que s'est-il passé à l'ambassade du Cameroun à Washington?

Par Idriss Linge, source: nbcwashington.com - 25/11/2009

A l'origine des protestations, une affaire de détournements de fonds à l'ambassade

 

L’information qui n’a pas fait grand bruit au Cameroun, relate des faits qui se sont déroulés la semaine dernière à Washington DC, la capitale des Etats-Unis d’Amérique. Dans son édition du 19 novembre 2009, le site internet nbcwashington rapporte qu’une manifestation de protestation en face de l’ambassade camerounaise à Washington, a tourné à un affrontement violent. Selon des sources concordantes, l’ambassadeur a fait irruption hors des locaux de l’ambassade, et s’en est pris à la foule des manifestants. L’ambassadeur Bienvenu Charles Foe Atangana, s’en est pris à la tête de file de la manifestation, et a ensuite bousculé une dame. Selon des témoignages, la femme était juste une passante qui s’est arrêtée pour filmer la scène. La police locale et les services secrets sont logiquement intervenus. L’affaire se trouve maintenant en cours au Département d’Etat, l’équivalant américain du ministère des relations extérieures.

 

© skyrock
SE Bienvenu Charles Foe Atangana, ambassadeur du Cameroun à Washington
Une lettre aurait déclenché les hostilités
L’affaire a débuté avec une lettre adressée à Monsieur François Ngoubene, le percepteur de l’ambassade du Cameroun à Washington. Dans la lettre, il lui est reproché d’avoir escroqué d’énormes quantités d’argent au camerounais et aux contribuables camerounais. Les auteurs de la lettre affirment que Ngoubene a logé les ressources de l’ambassade dans son compte personnel, ce qui sur le plan de la déontologie est inacceptable. De toute évidence, aucune représentation diplomatique ne procède de la sorte. Selon certaines sources jointes à Washington, les comptes de l’ambassade auraient été fermés pour des raisons obscures et toujours d’après les sources pour pratiques illégales. Ce qui aurait justifié que le compte du percepteur puisse servir de compte de l’ambassade. Pour les observateurs, le ministère camerounais des relations extérieures ne peut pas nier avoir été au courant de la situation, ce qui laisse deviner l’existence d’un coup bien plus tordu, où pourraient être impliqués des membres haut placés de l’administration.

Un rapport de police accablant
Monsieur Ngoubene aurait profité de la situation, qui apparemment dure depuis un temps assez long. Dans un récent article, le site cameroon-info.net publiait un rapport écrit par un ancien commissaire de police qui aujourd’hui en retraite, venait de passer une dizaine d’années à l’ambassade du Cameroun à Washington, en qualité de premier secrétaire d’ambassade. Dans ce rapport qu’il adressait à la présidence de la république du Cameroun, il rapporte preuve à l’appui, certaines malversations de François Ngoubene, le percepteur. Depuis 2000, ce sont quelques 500 Millions de FCFA que le percepteur aurait perçu pour son propre intérêt ou celui de ses proches. Des sommes qui ont servi aux paiements d’assurances maladie, de crédit immobilier et de cadeaux de toutes sortes. Une copie de la lettre des manifestants a été envoyée à l’ambassadeur du Cameroun aux USA, au ministre des relations extérieures, au président de la commission nationale de lutte anti corruption, au ministre des finances et au représentant Afrique du Département d’Etat. Jusqu’à ce jour les autorités de Yaoundé sont restées muettes sur le sujet.

 



A savoir

  • Montant des chèques établis frauduleusement en 2008 : 179 millions de FCFA
  • Montant chèques établies au profit des proches : 11 millions de FCFA
  • Coût des maisons achetées avec la caisse de l’ambassade : 200 millions de FCFA
  • Ambassadeur du Cameroun a Washington, Bienvenu Charles Foe Atangana


TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos