Le monde prie pour les femmes camerounaises

Par Idriss Linge - 07/03/2010

Dans les iles Fidji, des groupes de femmes ont de concert avec de nombreux autres dans le monde, eu une pensée pour le Cameroun

 

Solidarité et dons aux îles Fidji
Selon la source camerounaise qui rapporte l’information à Journalducameroun(JDC), les femmes de la Nabua Methodist Church dans La République des îles Fidji un pays d'Océanie dans l'océan Pacifique au sud de l’Australie, ont revêtu pour la circonstance des vêtements aux couleurs de la femme camerounaise. Prenant la parole pour l’occasion Funaki Kamakorewa a invité ses Co-religieuses à prier sincèrement pour les femmes camerounaises, à l’occasion de la journée mondiale des prières, qui se célébrait ce vendredi 05 mars, en l’honneur du Cameroun. Kamakorewa a affirmé qu’il était important de soutenir les femmes du Cameroun qui dit-elle, souffrent des même problèmes que celles des iles Fidji. «Avant cette journée mondiale des prières, nous ne pouvions pas savoir que dans d’autres pays du monde, l’épanouissement complète de la femme restait un combat » a-t-elle déclaré. Dans le même élan, les membres de la Nabua Methodist Church ont déclaré avoir effectué une collecte de dons, pour envoyer en soutien à leurs sœurs de combat camerounaises.

 

© fijionline
Les femmes Fiji aux couleurs camerounaises
La femme camerounaise prise en exemple en Pennsylvanie
Loin des iles Fidji et à l’autre bout du monde en Amérique du Nord d’autres femmes d’une autre église ont, elles aussi, prié pour les femmes camerounaises. Dans la Bethel Lutheran Church dans une localité de la Pennsylvanie, aux Etat unis d’Amérique, la messe a débuté par une procession aux couleurs qui aux yeux des participantes représentaient le Cameroun. Pour créer une ambiance plus camerounaise, la messe s’accompagnait de tambours et de sifflets. Rich Morgan un présentateur de météo sur une chaine de télévision locale a entretenu les 70 femmes et hommes présents sur le Cameroun. «Dans ce pays, le café a un gout spécial de chocolat noir» a-t-il dit avant de revenir lui aussi sur la réalité des femmes camerounaises, qui reste marquée par l’inégalité, les violences dans et hors mariage, la pauvreté. Mais a-t-il ajouté, les femmes camerounaises sont courageuses et croyantes. «Dans l’esprit de la femme camerounaise, la vie est déjà en soit un grand cadeau de Dieu» a-t-il dit appelant l’assistance à suivre cet exemple de foi. La journée s’est terminée autour d’un plat sensé symbolisé le Cameroun, le riz avec la sauce d’arachide au poulet.

 

© paroisse de Môtier
Les femmes de Môtier aux couleurs camerounaises
Chant et musique en Suisse
En suisse, c’est la localité du Vully qui a retenu l’attention. Le groupe œcuménique de femmes des paroisses du Vully s’est dit particulièrement concerné en raison des liens durables que les femmes entretiennent avec une organisation de développement rural au Cameroun, dont elles soutiennent quelques projets. Au printemps 2008, un groupe de Vuillerains (originaires du Vully) s’est rendu au Cameroun en voyage d’étude et d’amitié. La journée aura été très enrichissante et joyeuse grâce à la participation d’une théologienne camerounaise. Le repas aux couleurs et saveurs de leur pays, a été préparé par deux dames du Cameroun qui y ont mis talent et générosité pour le plus grand bonheur des participantes. Le décor lui aussi suivait, tissus et robes africaines chatoyantes, instruments et musique, objet d’artisanat, tout contribuait au dépaysement et faisait de la Maison de Paroisse un petit coin d’Afrique ensoleillé au milieu d’une grisaille lacustre. La célébration définitive se déroulait à Môtier pour un petit voyage au Cameroun, à l’écoute des femmes et de leur message: «Que tout ce qui respire loue le Seigneur» Paroles des Évangiles.

Une tradition discrètement observée au Cameroun
Chaque année, le premier vendredi du mois de mars, la Journée mondiale de prière (JMP) est célébré dans plus de 170 pays. La JMP est un mouvement de femmes chrétiennes laïques engagées étendu sur toute la terre. Elle est le plus grand et le plus ancien mouvement œcuménique de prière. Les textes de prières sont rédigés chaque année par des femmes d'un pays différent, ce qui est une de ses particularités. En 2007, des femmes de diverses provenances et de différentes Églises du Paraguay ont écrit la liturgie de 2007 sous le titre "Unis sous la tente de Dieu". Cette année, les camerounaises étaient à l’honneur. Le thème qu’elles ont choisi et envoyé à leurs consœurs du monde entier était «Que tout ce qui respire loue le Seigneur». Une façon pour elles d’inviter les femmes du monde à trouver un refuge dans la foi, face à un monde qui est parfois très violent à leur endroit. L’évènement qui se célébrait le vendredi 05 mars dernier, n’a pourtant pas fait grand bruit au Cameroun.




Agenda - événements

Sensual Tropical
La nuit des étoiles

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos