Politique › Sécurité

Boko haram : Quatre civils tués à Maiduguri

Abubakar Shekau. ©Droits réservés

L’attaque survenue le 19 mars dernier a aussi blessé huit personnes

Hier, 19 mars, un attentat est survenu à Umariri à 7 km de Maiduguri (Nord-est du Nigeria). Trois kamikazes dont deux femmes ont fait quatre morts et huit blessés parmi les civils. L’attentat est survenu aux environs de 7h, soit presque simultanément à l’attaque contrecarrée à Kolofata (Extrême-nord Cameroun) par le comité de vigilance de la zone. En effet, deux jeunes filles ont été repérées par ledit comité aux premières heures du 19 mars. L’une d’elles a été tuée par balle et l’autre a préféré actionner sa décharge explosive.

La question est, les deux attentats étaient-ils coordonnés? Difficile à dire. On peut tout de même le supposer, la simultanéité étant un signe de puissance chez les djihadistes…Mais, ces attaques surviennent après la récente sortie de Shekau, le leader de la secte islamiste Boko Haram. Dans une vidéo exploitée par l’AFP et relayée par de nombreux sites, le terroriste réitérait son intention de maintenir son emprise sur les zones de déploiement de la secte.




0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut