Sport › Football

CAF: Issa Hayatou veut un huitième mandat

©Droits réservés

 Son challenger, le malgache Ahmad Ahmad, dénonce la confiscation du système par un groupe de personnes

Issa Hayatou, issu de la première promotion de l’Institut national de  la Jeunesse et des Sports (Injs) est candidat pour un huitième mandat à la tête de la Confédération africaine de football (Caf). A la tête de l’institution depuis 1988, il aura en face de lui, Ahmad Ahmad, le président de la fédération Malgache de football, qui croit fermement avoir ses chances. Mais Issa Hayatou en a vu d’autres. Au cours d’une interview accordée à Rfi, Ahmad Ahmad a déclaré: « Je ne dis pas que je vais gagner, mais je ne pense pas qu’on pourra nous ridiculiser ».

Le président de la fédération malgache de football se dit également ouvert à des réformes car, « le fait d’en rester là crée la léthargie. Je pense que ça finira par dénaturer la compétition ou même par démotiver les gens », a-t-il déclaré. Le challenger d’Issa Hayatou a ajouté que « le système que je vois, ne répond plus à la réalité de gestion, aujourd’hui. Si je vous dis par exemple que je dois instaurer une bonne gouvernance, parce qu’il n’y a pas de bonne gouvernance. Le comité exécutif s’arroge beaucoup plus de pouvoirs. Des pouvoirs qu’ils doivent laisser aux organes juridictionnels par exemple. Lorsqu’on mélange tout ça, ça fait toujours défaut. Il doit y avoir des séparations de pouvoir dans des grandes institutions comme la Confédération africaine de football ».

Ahmad Ahmad, également présenté comme le favori de Gianni Infantino (président de la Fifa), se positionne ainsi comme le candidat de l’ouverture d’esprit. Il n’est pas contre le fait de changer la période de tenue de la Can, par exemple, à condition que la décision soit l’issue d’un consensus.


L’élection à la tête de la Caf a lieu le 16 mars prochain à Addis Abeba, en Ethiopie.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut