Santé › Actualité

Cameroun: dépistage gratuit des hépatites virales au CHU de Yaoundé

Cette campagne de consultations gratuites est organisée jusqu’au 30 juillet, en prélude à la Journée mondiale contre l’hépatite, jeudi 28 juillet 2016

Le Centre hospitalier et universitaire (Chu) de Yaoundé ouvre ses portes aux consultations gratuites pour tous. De nombreuses activités sont prévues. Il s’agit, entre autres, des dépistages gratuits pour les femmes enceintes, une conférence sur les hépatites virales à l’amphithéâtre 350 de la Faculté de médecine et des Sciences biomédicale, une marche de sensibilisation au Boulevard du 20 mai, le samedi 30 juillet.

Les hépatites virales sont en effet considérées comme des tueuses silencieuses. Au fil des années, elles constituent un problème de santé majeur au Cameroun. Peu ou moins médiatisées que le Sida, elles font à n’en point douter des ravages au sein de la population. Selon le professeur Oudou Njoya, président du Réseau camerounais contre les hépatites virales, le taux de prévalence de l’hépatite B est 10%, soit environ 2,2 millions de Camerounais atteints.

L’hépatite B qui s’attaque au foie et d’autres types d’hépatites donnent lieu à «des complications graves telles que le cancer du foie et la cirrhose qui n’ont pas de traitement curatif» éclaire le Pr. Oudou Njoya. Les patients qui reçoivent les transfusions sanguines, les patients dialysés, les détenus, les consommateurs des drogues injectables, les nouveau-nés, les adeptes des rapports sexuels non-protégés sont les personnes les plus exposées.


Photo d’illustration

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut