Société › Société

Cameroun : Légère hausse de fréquentation des touristes dans l’Adamaoua en 2016

Fantasia à Ngaoundéré (Adamaoua)©Droits réservés

Malgré la menace Boko haram qui plane dans les régions septentrionales, les touristes restent attirés par la zone

En 2016, la région de l’Adamaoua a été visitée par 55.640 touristes contre 55.277 en 2015, soit 363 touristes de plus qu’il y a deux ans. Les chiffres sont de la délégation régionale du Tourisme et des Loisirs pour l’Adamoua.

Une bonne nouvelle pour le tourisme camerounais, dans la mesure où les trois régions du Grand-Nord du Cameroun (Adamaoua, Nord et Extrême-Nord) sont déclarées zones à haut risque par les chancelleries occidentales, qui conseillent à leurs ressortissants de ne pas les fréquenter, à cause de la menace Boko Haram.


Cette menace est cependant plus réelle dans la région de l’Extrême-Nord que dans les deux autres régions septentrionales du Cameroun (Nord et Adamaoua), où des exactions de la secte islamiste nigériane Boko Haram n’ont pas encore été recensées.

Si les touristes continuent de fréquenter les sites de l’Adamaoua, les statistiques révèlent que les recettes issues de l’activité touristique en 2016 ont connu une baisse de près de 24 millions de francs Cfa. En effet, elles étaient de 507, 4 millions de francs Cfa en 2015 contre 483,6 en 2016.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut