Société › Société

Cameroun: les autorités ferment une radio privée à Bamenda

La radio Hot Cocoa FM, émettant de la ville contestataire camerounaise de Bamenda a été fermée mardi pour «pratique contraire à l’éthique»

La chaîne de radio à capitaux privés Hot Cocoa FM, émettant de la ville contestataire camerounaise de Bamenda (Nord-Ouest), a été fermée mardi, 10 janvier 2017, par les autorités pour «pratique contraire à l’éthique», a-t-on appris de sources concordantes.

Il est reproché aux animateurs d’une émission interactive d’avoir aidé à véhiculer des messages de haine contre le pouvoir, mais aussi à l’endroit de la communauté francophone du pays.

Ce programme, selon l’autorité préfectorale qui a pris la décision de suspension provisoire, a aussi aidé à exacerber la tension dans une ville en proie aux émeutes depuis décembre dernier.

Bamenda est en effet, depuis un mois, l’épicentre de la contestation des régions anglophones du Cameroun, où certains activistes exigent le retour à l’Etat fédéral, voire la sécession avec la partie francophone du pays.



Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut