Eco et Business › Tech

Le Cameroun prime ses lauréats aux concours internationaux de TIC

Nji Collins, lauréat du Google Code-in et Habsatou Kalkaba ont reçu du matériel informatique, lundi, des mains de la ministre des postes et Télécommunications

Le Cameroun, par le biais de sa ministre des Postes et Télécommunication (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, vient d’accorder sa reconnaissance à des jeunes qui se sont illustrés en remportant des concours internationaux de Technologies de l’information et de la communication (TIC). Il s’agit de Nji Collins, le lauréat du «Google Code-in» et d’Habsatou Nadia Kalkaba.

Les nommés ont reçu ce lundi, 20 février, du matériel informatique pour les outiller dans le développement de la maitrise des secrets informatiques.

Nji Collins est né en 1999. Ce lycéen réside à Bamenda. Il a remporté le premier prix du concours mondial de codage organisé par la société américaine Google pour les 13-17 ans. Il a compéti alors que sa ville de résidence est depuis un mois privé d’accès à Internet.

Dans le cadre du Google Code-in, les candidats sont appelés à hacker une application open-source afin d’en déceler les failles. Ensuite, chacun doit créer une application et définir une liste de tâches pour celle-ci. Chaque candidat doit atteindre un minimum de 842 tâches sur 6418.

Nji Collins a remporté ladite épreuve grâce à son aplication OpenMRS (Open-source Medical Record System). Il devrait bientôt se rendre aux Etats-Unis pour passer un stage de quatre jours sous l’encadrement des développeurs de Google.


S’agissant d’Habsatou Kalkaba, la Camerounaise d’une vingtaine d’années a remporté le concours « Tchenowomen 2016 seed grant award » grâce àson projet «Give them hope», lequel vise à apporter de l’espoir aux victimes de la secte islamiste Boko Haram.

Absatou Kalkaba est ingénieur en informatique. Elle est titulaire d’un master en sciences et gestion des projets. Une formation qui a été renforcée par deux années d’expérience à Camtel.

La Minpostel a également primer le collectif «Angels tech of Africa» – composé de Asta Kobe, Sonia  Avadakai, Eunice Lissoubo, Lionida Mabrey et Olita Madja  – cinq adolescentes âgées de 13 à 16 ans qui ont remporté le troisième prix mondial du « Technovation challenge 2016″.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut