Personnalités › Jeunes talents

Catherine Gabrielle: Sportive de haut niveau et reine de beauté

Cette étudiante de 18 ans a été élu miss 2013 Air Urban à Bavans dans le Doubs

Elle navigue dit elle, dans les cages de la nationale 1 et 2 de son club de hand ball L’E.S.B.F de Besançon, et aussi dans celle de l’équipe de France junior. Catherine Gabriel, cette jeune sportive de haut niveau, est aussi une Reine de beauté. C’est le 29 juin dernier qu’elle a été élue Miss Air Urbain à Bavans, dans le Doubs; nous l’avons rencontrée. «J’ai dix huit ans, je suis étudiante communication (DUT). Originaire du Cameroun, j’habite en France depuis 12 ans. C’est vrai que je suis un peu timide; c’est ma maman, Honorine qui m’a inscrit à ce concours de beauté. Cependant, il faut dire que j’aime participer aux événements de ma cité, et que je suis particulièrement attirée par le milieu des Miss. C’est un monde que j’apprécie énormément

Comment conciliez vous tout cela?
J’ai été agréablement surprise de mon élection. C’est une étape, car le 18 octobre prochain, je vais concourir de nouveau pour Miss Franche Comté, si je suis élue, alors je participerai à Miss France. Si non, je mène normalement ma vie d’étudiante et de sportive. Pourquoi je suis gardienne! C’est un poste à part dans lequel j’assume de grandes responsabilités, et j’aime ça. J’y exprime dans ce sport collectif mon individualité. Vous savez, il ne faut pas avoir peur de la balle. On se prend des coups, on s’y habitue; il y a des duels permanents avec l’adversaire qu’il faut gagner. C’est un poste à part, et, depuis ma cage, je vois les erreurs commises; alors, forcément, je crie souvent sur mes coéquipières.

En tenue de miss

journalducameroun.com)/n

Mais c’est un sport collectif. Quand nous gagnons, c’est la joie, et quand il y a échec, on assume. Dans le Club, l’ambiance est superbe. Comme il y a beaucoup d’étrangères, on parle anglais, espagnol, hongrois. Mais il y a aussi des geste et des schémas par lesquels nous communiquons pendant le jeu. En N1, comme je suis la plus jeune, je ne crie pas. Il faut rester au haut du classement. En N2 l’objectif est de monter, et en équipe de France, il s’agit d’être toujours performante. Pour conclure, je compte à l’issue de mon DUT en information communication, exercer comme chargée de communication dans un club sportif, une agence. Je croise les doigts pour mon élection comme Miss Franche Comté, et pourquoi pas Miss France»!

Sur un stade de Handball

journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut