Sport › Football

Classement Fifa: le Cameroun chute d’un rang

© Droits réservés

Les Lions indomptables, champions d’Afrique 2017, régressent après leur défaite face à la Guinée en match amical le 28 mars dernier (1-2).

L’équipe du Cameroun de football a chuté de deux rangs dans le dernier classement mondial, rapporte le site de la Fifa qui a publié ce jeudi son nouveau classement.

Les Lions indomptables, champions d’Afrique 2017, qui étaient classés à la 32e place en mars dernier, sont désormais 33e dans le monde, souligne le même site.

La dernière période Fifa et la défaite des Lions indomptables face au Silly national de Guinée aura coûté cher au Cameroun. En perdant 1-2 son match amical le 28 mars dernier, le Cameroun a chuté d’un rang sur le classement Fifa, malgré sa victoire sur la Tunisie (1-0).

En Afrique, ce sont les Pharaons d’Egypte, finalistes de la CAN 2017, qui sont toujours leaders. Ensuite viennent respectivement le Sénégal (30e mondial), le Cameroun (33e mondial), le Burkina Faso et le Nigeria, respectivement, 35e et 40e mondial.


Sur le plan mondial, la principale information est le retour du Brésil à la première place après sept ans d’absence. Son élimination en 2010 en quarts de finale de la Coupe du Monde de la Fifa en Afrique du Sud face aux Pays-Bas, avait eu raison de son titre de numéro un. Et c’est l’Espagne, vainqueur de ce Mondial, le premier à être organisé sur le sol africain, qui lui avait ravi cette place.

Mais en raison de ses récentes victoires (éliminatoires de la Coupe du monde 2018) aux dépens de l’Uruguay et du Paraguay, la Seléçao a non seulement assuré sa place pour la Coupe du Monde Russie 2018 mais a aussi retrouvé le sommet de la hiérarchie du football mondial.

Pour faire le classement, les experts de la Fifa s’appuient sur les matchs joués sur quatre ans qu’ils affectent de coefficient. Dans ce classement, le nombre de points gagnés dépend de plusieurs facteurs dont la valorisation du match, l’importance du match (allant d’amical à une rencontre de phase finale de Coupe du monde), de la valeur de l’adversaire, de son classement et de celui de sa confédération.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut