International › APA

Comité exécutif CAF : Des proches de Hayatou à la trappe

Déboulonné par Ahmad Ahmad, Issa Hayatou a entraîné dans sa chute certains de ses proches qui postulaient au Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), scrutin organisé en marge de la 39ème assemblée générale de l’instance, jeudi à Addis Abeba (Ethiopie). Le Malien Amadou Diakité, le Béninois Anjorin Moucharafou ont perdu leurs postes devant respectivement le Libérien Musa Bility (candidat recalé à la présidence de la FIFA) et le Nigérian Amaju Pinnick (Nigeria), dans les Zones Ouest A et B.

Poussé au second tour dans la Zone Centre-Est, le Soudanais Magdi Shams El Din a renoncé à défendre son siège, laissant la voie libre au Djiboutien Suleiman Hassan Waberi, qui intègre le comité exécutif de la CAF.

Le Seychellois Seketu Patel, lui, n’a pas jugé opportun de défendre son siège au niveau de Zone australe dont les représentants au sein du saint des saints sont désormais le Sud-Africain Danny Jordaan et l’Angolais Rui Eduardo da Costa.

L’Algérien Mohamed Raouraoua poursuit sa chute libre. En disgrâce à la CAF et en voie de perdre les commandes de la fédération de son pays, il vient également de perdre sa place au sein du comité exécutif, évincé par le Marocain Fouzi Lekjaa.

Seul candidat dans la Zone Centrale, le Tchadien Adoum Djibrine a gardé son siège.

En revanche, pour l’élection d’une partie des représentants africains au Conseil de la FIFA pour la période 2017-2021, les deux proches du président sortant de la CAF, le Tunisien Tarek Bouchamaoui et le Congolais Constant Omari ont conservé leur siège au sein de l’instance dirigeante du ballon rond. Le Ghanéen Kwesi Nyantaki a également rempilé.

Il reste trois postes à pourvoir dont au moins un réservé à un membre féminin. Il devra échoir à la Burundaise Lydia Nsekera, seule candidate en lice.

Election des membres du Comité exécutif (2017 – 2021)

Zone Nord : Fouzi Lekjaa (Maroc), 41 voix, élu ; Mohamed Raouraoua (Algérie) 7 voix.

Zone Ouest A : Hassan Musa Bility (Liberia) 26 voix, élu ; Amadou Diakité (Mali) 22 voix.

Zone Ouest B : Amaju Melvin Pinnick (Nigeria) 32 voix, élu ; Anjorin Moucharafou (Bénin) 17 voix.


Zone Centrale : Adoum Djibrine (Tchad) élu, seul candidat.

Zone Centre-Est : Suleiman Hassan Waberi (Djibouti), au 2e tour après retrait de son adversaire, Magdi Shams El Din (Soudan).

Zone Sud (2 postes) : Danny Jordaan (Afrique du Sud) 35 voix, élu ; Rui Eduardo da Costa (Angola) 25 voix, élu ; Frans Mbidi (Namibie) 24 voix.

Poste pour femme : Isha Johansen (Sierra Leone) 35 voix élue ; Lydia Nsekera (Burundi) 12 voix

Election des représentants africains au Conseil de la FIFA (2017 – 2021)

Catégorie Arabophone, Lusophone, Hispanophone : Tarek Bouchamaoui (Tunisie) élu, seul candidat

Catégorie Francophone : Omari Constant Selemani (RD Congo) élu 35 voix ; Augustin Sidy Diallo (Côte d’Ivoire) 19 voix

Catégorie Anglophone : Kwesi Nyantaki (Ghana) élu 33 voix ; Leodegar Tenga (Tanzanie) 20 voix

Catégorie ouverte (3 postes à pourvoir dont au moins un membre féminin) :

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut