Personnalités › Jeunes talents

Daniel Nsegbe remporte le prix du meilleur roman francophone

Ce camerounais monteur en service à la Crtv station régionale de l’Est a su s’attirer les faveurs du jury de cette compétition avec son roman « Ceux qui sortent dans la nuit »

Le 2 mai 2014, Daniel Nsegbe, connu sous son nom d’auteur Mutt-Lon (qui signifie fils du terroir ndlr) va recevoir son prix à Genève en Suisse à l’occasion du Salon international du livre prévu du 30 avril au 4 mai. Cette distinction le camerounais la reçoit pour son roman « Ceux qui sortent la nuit » paru aux éditions Grasset en avril 2013. L’ouvrage qui aborde la thématique de la sorcellerie dans les sociétés contemporaines africaines, notamment camerounaises, a été retenu à l’unanimité par le jury de ce concours présidé par le français Jacques Chevrier. Ce dernier a affirmé qu’une des raisons pour lesquelles le roman a été choisi est le fait qu’il se soit bien comporté en terme de vente depuis sa publication. Ce prix récompense les meilleurs romans francophones.

Daniel Alain Nsegbe est né en novembre 1973 à Bafia. Après avoir enseigné les mathématiques dans les lycées, il décide de se reconvertir et fait une formation en techniques de montage. L’envie d’écrire est suscitée en lui grâce à la bibliothèque d’une centaine de livres que tenait sa maman. Après les BD, il s’est intéressé à la lecture d’ouvrages, avec pour défi de publier chez les grands éditeurs français. Malgré des réponses pas souvent favorables à l’envoi de ses manuscrits aux éditeurs, il a persévéré. Son premier livre est «La Veuve chauve» paru en 2011 aux éditions de la Société des écrivains.


Première de couverture du roman

Cameroon Tribune)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut