Personnalités › Success Story

Déjà 50 ans de ministère sacerdotal pour le cardinal Christian Tumi

La cérémonie eucharistique marquant cette célébration a eu lieu samedi, 04 juin 2016, à la cathédrale Saints Pierre et Paul de Bonanjo à Douala, métropole économique camerounaise

Christian Tumi a célébré samedi, 04 juin 2016, le 50e anniversaire de son ordination sacerdotale Les festivités y afférents étaient marquées par une cérémonie eucharistique à la cathédrale Saints Pierre et Paul de Bonanjo à Douala.

Durant la cérémonie, le prélat a reçu des félicitations du président de la République, Paul Biya, et des honneurs militaires. Il a par ailleurs été fait commandeur du mérite camerounais. La distinction a été offerte au «nom du chef de l’Etat» par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi.

Cet «homme de Dieu», aujourd’hui âgé de 86 ans, avait été ordonné prêtre le 17 avril 1966 à Soppo-Buea par Mgr Julius Peeters. Le 06 décembre 1979 il est devenu évêque du diocèse de Yagoua puis archevêque coadjuteur de Garoua en 1982. Christian Tumi a finalement été élevé à la dignité de cardinal en 1988.

Le prélat s’est retiré de sa charge d’archevêque le 17 novembre 2009 à l’âge de 79 ans. Il a été remplacé à cette fonction par son coadjuteur, Mgr Samuel Kleda.

Pendant 50 ans, le cardinal Christian Tumi a prêché des valeurs de tolérance, de solidarité, de justice, de paix, d’unité. Chose qu’il a réitéré dans son homélie samedi.


Le cardinal Christian Tumi, photo d’illustration

Droits réservés )/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut