Dépêches Cameroun

  • Le Centre artisanal de Maroua consumé par les flammes vendredi après-midi
    CRTV, 27/02/2015 20h05
    Le Centre artisanal de Maroua a été consumé par les flammes au cours d'un incendie déclenché vendredi, 26 février, en début d'après-midi. Les artisans disent avoir "tout perdu" au cours de cet incendie qui a ravagé l'important centre culturel.

  • Le Cameroun a besoin de 92,32 milliards de FCFA pour venir en aide aux réfugiés
    Pana, 27/02/2015 17h51
    Le Comité interministériel chargé de la gestion des situations d’urgence a chiffré à environ 92 milliards de FCFA la somme dont le Cameroun aura besoin pour venir en aide aux 300.000 Centrafricains et Nigérians qui ont trouvé refuge au Cameroun. Selon le président de ce comité, Réné Sadi, par ailleurs ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, outre que 2570 autres réfugiés nigérians sont recensés sur le site de recasement de Minawaou, dans le département du Mayo Tsanaga, dans la région de l’Extrême-Nord, le pays enregistre sur les deux fronts près de 6000 nouveaux arrivants chaque semaine, à travers la trentaine de points d’entrée aux frontières, seules les régions de l’Ouest et du Sud étant jusqu’ici épargnées par cette situation d’urgence. Cette population de réfugiés, qui est passée de 230.000 à 300.000, dont 245.000 Centrafricains, est recasée dans huit camps, notamment à Minawao, dans la région de l’Extrême-Nord, à Gam et Borgof, dans la région de l'Adamaoua, à Gado-Badzez, Timangolo, Mbile, Lolo et Ngari-Singo, dans la région de l’Est. Les autorités doivent gérer de nouveaux défis tels que le déplacement interne des populations dans l’Extrême-Nord et la sécurisation du système d’état civil du Cameroun, certains réfugiés sollicitant la naturalisation et même des actes de naissance pour leurs enfants. Les 95,32 milliards FCFA dont le Cameroun a besoin en 2015 pour intervenir en faveur des réfugiés, selon le système des Nations unies, vont permettre de résoudre les problèmes liés à l’accès à l’eau potable, à la nutrition, à l’éducation, à l’hygiène, à l’assainissement des abris des réfugiés ainsi que leurs problèmes de santé. La Banque allemande de développement(KFW) a promis 3,9 milliards FCFA pour le projet d’appui aux mesures pour les réfugiés et l’Union européenne compte ajouter 4,6 milliards FCFA aux 2,6 milliards FCFA consentis en janvier 2015, pour atteindre 7,2 milliards de FCFA en 2015.

  • La 10ème édition des Canal d’Or aura lieu samedi, 28 février 2015 à Yaoundé
    Pana, 27/02/2015 17h36
    La 10ème édition des "Canal d’or", organisée par la chaîne de télévision à capitaux privés Canal 2 va se dérouler samedi 28 février à Yaoundé. Selon Jocelyne Fotso, responsable de la communication de cet événement culturel, environ 94 artistes musiciens et comédiens, en lice, seront récompensés dans 16 catégories. En dehors de talents camerounais, des artistes d'autres pays africains tels que l’Angola, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Tchad, le Nigeria et l’Ouganda sont nominés. Les catégories en compétitions sont la chanson populaire, révélation musicale, révélation Afrique centrale, meilleur artiste africain, meilleur artiste Afrique centrale, meilleur artiste au groupe de musique folklorique, meilleur artiste féminin, meilleur artiste masculin, meilleur artiste ou groupe de musique gospel, meilleur comédien, meilleur humoriste, meilleure série tv, meilleur vidéogramme, meilleure comédienne, musique urbaine, artiste ou groupe de musique world. L’aventure des "Canal d’Or", cérémonie du mérite artistique a débuté en 2004.

  • Mobilisation contre Boko Haram: la grande marche c’est demain samedi
    Cameroon Tribune, 27/02/2015 11h35
    Les citoyens camerounais sont attendus au rond point de la poste central de Yaoundé samedi 28 février 2015 à partir de 08heures. Initiée par les membres du collectif « Unis pour le Cameroun », cette marche patriotique préparée depuis des semaines a pour objectif d’apporter un soutien psychologique aux forces armées qui combattent la secte extrémiste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord. Ce sera aussi l’occasion de témoigner aux populations locales, victimes collatérales du conflit, tout le soutien du reste de la nation. Le départ est prévu au rond-point de la Poste centrale à Yaoundé, en direction des services du Premier ministre où aura lieu une brève cérémonie de remerciements, ponctuée par l’exécution de l’hymne national. Plusieurs organisations de la société civile dont le Conseil des imams et dignitaires religieux ont déjà confirmé leur participation.

  • 7ème édition du festival culturel Mbam’Art: les festivités lancées mercredi iront jusqu’à dimanche prochain
    JDC, 27/02/2015 11h23
    Organisée dans les villes de Bafia et Ombessa dans le département du Mbam et Inoubou, la 7ème édition du festival culturel Mbam’Art est un appel aux sources, et aux valeurs traditionnelles lancé à l’endroit des jeunes. Placées sous le thème : « jeunesse et tradition », les festivités qui ont démarré mercredi 24 février et s’achèvent dimanche 01er mars, constituent un grand moment d’échange entre les neuf familles qui constituent ce département notamment Bafia, Baveuk, Banen, Babouté, Ossannanga Yambassa, Tikar, Djanti et Lemandé. Des expositions, danses, spectacles et concours sont au rendez-vous.

  • Journée internationale de la femme édition 2015: la célébration est en marche
    JDC, 27/02/2015 10h55
    30eme journée internationale de la femme, les activités sont déjà en vue. Une marche sportive aura lieu dimanche prochain, 01 mars 2015, au boulevard du 20 mai à Yaoundé. Cette manifestation sera présidée par la ministre de la promotion de la Femme et de la Famille, Marie Thérèse Abena Ondoa.

  • Soutien aux forces de défence à l'Extrême-Nord: les opérateurs économiques ont remis des dons composés de produits divers au Mindef jeudi.
    JDC, 27/02/2015 09h58
    Des opérateurs économiques camerounais ont remis jeudi 26 février 2015 à Yaoundé, un important don de produits divers destinés aux soldats engagés au front contre Boko Haram à l’Extrême-Nord du pays. Des tonnes de denrées alimentaires et des produits de premières nécessités entre autres, 400 sacs de sucre granulés de 25 kg, 36 tonnes de bananes, 50 000 boites de sardine à l’huile végétale, 40 tonnes de riz, 20 000 bouteilles d’eau minérale, deux camions de plantains, 2525 cartons d’huile végétale raffinée, 1000 bidons de 5litres d’huile végétale raffinée, 4525 cartons de savons et 1000 sacs de 50 kg de farine soit 50 tonnes de farine seront acheminés par avion dans la région de l’Extrême-Nord. Les opérateurs économiques ont agi dans un élan de solidarité, une action saluée par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana et le ministre de la Défense Edgar Alain Mebe Ngo’o qui a qualifié cet acte « d’acte citoyen et patriotique » et a rassuré les opérateurs économiques quant-à la destination de ces dons.

  • Rentrée solennelle à la Cour Suprême jeudi: ouverture de l'année judiciaire 2015
    JDC, 27/02/2015 09h31
    La salle d’audience de la Cour suprême a servi de cadre le jeudi 26 février 2015 à l’audience solennelle marquant la rentrée pour l’année judiciaire 2015. La chose publique, la lutte contre le terrorisme, le rôle du juge dans un état de droit sont les sujets qui ont été abordés au cours de cette cérémonie. La rentrée solennelle, conduite par le premier président de la Cour suprême Daniel Mekobe Sone, s’est tenue en présence du président du Sénat Marcel Niat Njifenji, du président de l’Assemblée nationale Cavaye Yeguié Djibril, du Premier ministre, chef du gouvernement Philémon Yang, des membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique, des chefs des Cours d’appel ainsi que des présidents des tribunaux administratifs.

  • Lancement officiel ce vendredi des journées nationales de vaccination au Cameroun par le Minsanté
    JDC, 27/02/2015 09h11
    Dans le cadre de la mise en œuvre des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite dans les 10 régions du Cameroun, le ministre de la Santé publique André Mama Fouda effectuera, ce vendredi 27 février 2015, une descente à la gare routière de Mimboman à Yaoundé où il va procéder au lancement officiel desdites journées. André Mama Fouda va également présider ce jour la cérémonie marquant la célébration de la journée de mobilisation et de sensibilisation en faveur de la planification familiale au Cameroun.

  • Recensement des pensionnés de l'Etat et ayants droit des agents publics au Cameroun
    JDC, 26/02/2015 13h57
    L'opération de recensement des pensionnés de l'Etat et ayants droit des agents publics décédés a débuté le mercredi, 25 février 2015. Lancée par le ministère des Finances, cette campagne vise à nettoyer le fichier des retraités de l'Etat. Ce recensement des pensionnés se fait dans les dix régions du pays et va s'étendre sur une période de trois mois. "Passé ce délai, les personnes qui ne se seront pas fait identifier verront leur pension suspendue" a déclaré le Minfi.

  • Cinq milliards de FCFA de la Société générale pour l ' agriculture camerounaise
    APA, 26/02/2015 13h36
    La filiale locale du groupe bancaire français Société générale (SG), a octroyé un prêt de 5 milliards de francs CFA au Cameroun pour la mise en œuvre du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (PIDMA), financé à hauteur de 50 milliards de francs CFA par la Banque mondiale. Il s’agit d’un vaste programme visant l’amélioration de la production agricole, principalement le maïs, le manioc et le sorgho, afin d’approvisionner les sociétés agro-industrielles en activité dans le pays. La Société générale, après Afriland First Bank, et la BICEC, devient ainsi la troisième banque locale à s’engager à soutenir ce programme mis en place par le gouvernement sous la conduite du ministère de l’Agriculture et du développement rural. Dans le cadre du PIDMA, les projets sont financés par le programme sous la forme subventions à hauteur de 50 pour cent, tandis que les coopératives bénéficiaires, qui sont assujetties à un apport personnel équivalent à 10 pour cent du montant de l’investissement, rechercheront les 40% restants auprès des banques partenaires.

  • Maladies rares: ASEVIMAR sensibilise les populations de Yaoundé
    Cameroon Tribune, 26/02/2015 12h07
    L'Association pour l'encadrement des enfants victimes de maladies rares(ASEVIMAR) et la Fondation FRANJAC organisent une table ronde sur le thème: "vivre avec une maladie rare au Cameroun, une contrainte et un défi quotidien". L'évènement qui aura lieu vendredi, 27 février 2015 à partir de 13h, dans la salle des Actes de la Croix rouge camerounaise à Yaoundé, s'inscrit dans le cadre de la célébration ce samedi, de la 8ème édition de la Journée internationale des maladies rares. parents, témoins, médecins, sociologues et psychologues sont attendus à cette rencontre dont l'objectif est de sensibiliser le grand public sur l'existence de ces maladies, leurs incidences sur la vie quotidienne des patients et leurs familles. le 28 février 2015, des paquets minimums constitués de médicaments et produits de première nécessité seront remis aux enfants et parents atteints de ces maladies rares.

  • Rentrée judiciaire 2015 au Cameroun jeudi
    JDC, 25/02/2015 13h05
    La Cour suprême du Cameroun organise une rentrée solennelle de ses membres jeudi, 25 février, à 12h. Cette rentrée marquera la rentrée judiciaire 2015 au Cameroun.

  • La Russie va appuyer le Cameroun dans l' offre militaire et la gestion des réfugiés
    APA, 24/02/2015 17h47
    La Russie vient de s’engager à livrer des équipements, parmi les plus sophistiqués, à l’armée camerounaise avant la fin de l’année en cours afin de combattre l’insécurité aux frontières, a appris APA de source officielle. Cette annonce est intervenue à la suite de plusieurs contacts entre vice-ministre russe des Situations d’urgence, Yuri Brazhnikov, en visite de travail dans le pays, et des officiels locaux. Ces équipements, a-t-on appris, concernent l’artillerie lourde, y compris des missiles, des systèmes de protection aérienne et anti-aérienne de missiles, des canons ainsi que des camions blindés destinés au transport des troupes. Pour une utilisation optimale desdits armements, la Russie s’est engagée à assurer la formation de jeunes Camerounais sur son sol. Sur un autre plan, ce même pays propose son assistance dans le cadre de la gestion des réfugiés et des populations déplacées des régions de l’Est et de l’Extrême-Nord, victimes respectivement des exactions de groupes rebelles centrafricains et de la secte islamiste nigériane Boko Haram. Cet appui sera matérialisé par l’envoi d’un important stock de composé notamment de 1500 tonnes de farine de blé, 340 tonnes d’huile tournesol, d’équipements de sauvetage et de secours pour les sapeurs-pompiers. Dans le même élan, les deux pays ont annoncé l’élaboration en cours, en étroite collaboration avec l’Organisation internationale de la protection civile (OIPC), d’un projet de coopération axé sur la protection civile estimé à quelque 3,25 milliards FCFA destiné à la formation des spécialistes camerounais en Russie dans le domaine de la protection civile, de l’aide aux réfugiés avec en prime l’implantation au Cameroun d’un centre régional d’entraînement doté d’importants équipements.

  • Le Cameroun et le Nigeria vont contrôler les médias sur la sécurité transfrontalière
    APA, 24/02/2015 17h43
    Le Cameroun et le Nigeria viennent de convenir de la « nécessité d’un contrôle coordonné des médias», dans le domaine de l’information concernant la lutte contre l’insécurité transfrontalière. Cette résolution est contenue dans le communiqué final ayant sanctionné la 3ème session du Comité de sécurité transfrontalière tenue en fin de semaine dernière dans la capitale camerounaise, Yaoundé. Les deux pays ont toutefois convenu de se consulter avant toute transmission d’information auxdits médias, afin d’«éviter de compromettre la sécurité des opérations». Concernant la sécurité transfrontalière en général, le Cameroun et le Nigeria ont convenu de l’accélération et de la finalisation du protocole de conduite des opérations militaires sur le sujet, de l’organisation fréquente d’exercices maritimes bilatéraux, de l’amélioration et de l’intensification de l’échange du renseignement en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. Le trafic de la drogue, des armes et d’autres formes d’activités illicites et criminelles, l’extradition des personnes suspectées de mener lesdites activités, la création de comités de vigilance ou encore l’organisation de campagnes d’information et de sensibilisation des communautés transfrontalières, des chefs traditionnels et des autorités religieuses, font également partie de la panoplie des résolutions arrêtées d’accord partie.

  • Hausse significative de la consommation du gaz domestique au Cameroun
    APA, 24/02/2015 17h39
    La consommation du gaz domestique au Cameroun est passée de 60 000 à 90 000 tonnes métriques entre 2013 et 2014, soit une hausse de 14 pour cent selon des statistiques de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP). Il s’agit d’une des plus importantes augmentations enregistrées en la matière durant ces dernières années, le taux moyen se situant autour de 9 pour cent par an. Ainsi, malgré le réajustement du prix l’année dernière où une bouteille de 12,5 kg est passée de 6000 francs CFA à 6500 francs CFA, les ménages ont continué à utiliser cette source d’énergie. Cette hausse de 15 pour cent est consécutive à la baisse des subventions accordées à par l’Etat à travers la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) aux produits hydrocarbures, qui ont culminé ces dernières années à 360 milliards de francs CFA.

  • Vers une aide de la Banque mondiale pour les investissements au Cameroun
    APA, 24/02/2015 17h37
    L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), branche d’assurance du groupe de la Banque mondiale, pourrait aider le Cameroun à mieux assurer des projets développement, notamment dans les secteurs de l'énergie, des transports et de l’exploitation portuaire, a indiqué Edith Quintrell, la directrice des opérations de cette institution au terme de son séjour au Cameroun. ‘'Notre présence dans le cadre des investissements au Cameroun, comme dans beaucoup de pays d'ailleurs, vise à apporter une sécurité de long terme, pour des investisseurs étrangers qui en font la demande et dont nous obtenons l'accord des pays d'accueil. Même si ces grands groupes généralement peuvent lever des ressources financières importantes, ils n'en sont pas moins soumis à des risques divers'', a-t-elle expliqué. Faisant l'économie de ses échanges avec les autorités et les investisseurs privés, le chef de délégation de la MIGA a déclaré ‘'avoir fait une évaluation de notre coopération et examiné de nouvelles opportunités qui pourraient bénéficier de notre garantie, et permettre ainsi au pays d'avoir un instrument supplémentaire de captation des investissements directs étrangers''.La MIGA garantit déjà certains projets au Cameroun, dont le Fonds britannique Actis qui se déploie actuellement à travers son entité, Energy of Cameroon (ENEO), entreprise concessionnaire de la production, du transport, de la distribution et de la commercialisation de l'énergie électrique au Cameroun.


  • Afriland first bank ouvre une succursale au Cameroun
    APA, 24/02/2015 17h34
    Afriland First Bank vient d’ouvrir une succursale au Cameroun, avec le concours de la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD), une filiale de la Banque islamique de développement (BID). La succursale proposera une large palette de produits financiers respectueux de la Charia, dont la mourabaha, la mouucharaka, la moudharaba et l'ijara, a-t-on appris de source bancaire. Cette innovation intervient quinze ans après la mise en place d'un compte spécial dénommé compte de dépôt islamique, destiné non seulement à offrir aux personnes de confession musulmane des services bancaires dans le strict respect des préceptes de l'islam, mais aussi à aider les musulmans à accomplir le pèlerinage de la Mecque. L'ouverture de ce compte est une grande première en Afrique centrale, le Cameroun étant le pays qui compte le plus d'adeptes de la religion musulmane dans cette partie du continent, environ 5 millions de personnes, soit en moyenne, 20 pour cent de la population du pays. Fondé en 1987, ce groupe bancaire camerounais compte une vingtaine de filiales dans huit pays d'Afrique : Bénin, Cameroun, Guinée, Guinée équatoriale, Liberia, République démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe, Soudan du Sud et Zambie, ainsi que des bureaux de liaison en Chine et en France.


  • Greenpeace dénonce la destruction de 3000 hectares de forêt au Cameroun
    APA, 24/02/2015 17h25
    L’organisation internationale de défense de l’environnement Greenpeace vient, sur la base d’une observation satellitaire, de dénoncer la destruction de plus de 3000 hectares de forêt en bordure de la réserve de faune du Dja située dans la région camerounaise du Sud. Dans un rapport publié lundi, elle indique que l'espace, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et qui abrite un foyer de gorilles des plaines, de chimpanzés et de mandrills, a ainsi été sacrifié au profit d'une concession d'huile de palme et de caoutchouc attribuée par le gouvernement à l'entreprise chinoise Hévéa Sud. Dans le même chapitre, Greenpeace indique que depuis décembre 2014, la société locale Azur vise elle aussi une zone forestière très dense dans la région littorale du pays afin de la convertir en plantation d'huile de palme.


  • Un groupe marocain pour la construction d ' infrastructures météorologiques au Cameroun
    APA, 23/02/2015 17h01
    Le ministère camerounais des Transports et le consortium marocain Finatech-Aviacom viennent de signer un protocole d’accord pour la construction d’une infrastructure météorologique de pointe à travers le pays.Valable pour un an ledit protocole, dont le montant n'a pas été précisé, vise la fourniture de données météorologiques fiables, mais également la formalisation d'un personnel local spécialisé.Finatech-Aviacom devra dans les 3 mois à venir réaliser une étude de faisabilité du projet, préparer la convention de concession y relative, mettre en place une compagnie pour l'exploitation et la maintenance des équipements.


  • CAMTEL et SOTEL-Tchad signent un accord commercial et technique
    APA, 23/02/2015 09h08
    La Cameroon Telecommunications (CAMTEL) et la Société des Télécommunications du Tchad (SOTEL) ont procédé le weenkend dernier à la signature d’un accord de coopération technique et commercial. Les deux parties étaient représentées par les directeurs généraux de CAMTEL et SOTEL, respectivement David Nkoto Emane et Adam Abdramane Anou. Sur la base de cet accord, CAMTEL dont l’expérience est reconnue dans le domaine de l’installation de la fibre optique avec un réseau de plus de 6 000 kilomètres de câbles installés au Cameroun, accompagnera des équipes tchadiennes dans le processus d’extension de leur propre réseau de fibre, qui n’est actuellement long que de 750 kilomètres. Ledit accord prévoit également la formation et le renforcement des compétences, notamment dans le domaine de l’apport à domicile de la fibre optique et la mise en place d’un système de tarification approprié. Ce partenariat constitue une avancée dans le projet de dorsale de fibre optique en Afrique Centrale (Central Africa Backbone). Ce programme dont l’objectif est d’installer la fibre optique dans l’ensemble des pays de l’Afrique centrale est soutenu par plusieurs bailleurs de fonds, notamment la Banque mondiale.

  • Le Cameroun opte pour la vulgarisation des semences améliorées afin de booster la production agricole
    APA, 23/02/2015 08h59
    Le Cameroun opte pour la vulgarisation et la promotion des semences améliorées à travers le pays dès cette année afin d’améliorer les rendements agricoles, selon le ministre de l’Agriculture et de du Développement rural qui procédait ce week-end, à Buéa dans le Sud-Ouest, au lancement de la campagne agricole 2015. Pour matérialiser cette nouvelle politique agricole, une unité de traitement et de conditionnement des semences améliorées a été inaugurée dans la localité de Muyuka, dans la région du Sud-Ouest. Pour cette année, le ministère de l’Agriculture annonce la distribution de 900 tonnes de semences améliorées de maïs, capables de produire des rendements de 8 à 10 tonnes à l’hectare.Également au programme, entre autres, la mise à la disposition des producteurs, de 1100 tonnes de semences de pommes de terre, 2,5 millions de plants de banane-plantain, 400 000 plants d’arbres fruitiers.

  • Le Cameroun qualifié pour l'Afrobasket et les Jeux africains 2015
    JDC, 23/02/2015 08h51
    La sélection camerounaise de basketball hommes a battu, hier dimanche à Yaoundé, la République du Congo par 80 à 68 en match retour des éliminatoires de la zone F de l’Afrobasket 2015. Le tournoi final de cette compétition se tiendra en Tunisie du 19 au 30 août prochain. L'équipe du Cameroun a fait d'une pierre deux coups en se qualifiant également pour les 11ès Jeux africains, prévus du 4 au 19 septembre 2015 au Congo.

  • Laurent Fabius reçu Samedi 21 après-midi par le Président Biya
    Présidence du Camero, 22/02/2015 10h10
    Le Président de la République, S.E Paul BIYA a reçu en audience, samedi 21 février 2015, en fin d’après-midi, M. Laurent Fabius, Ministre français des Affaires Etrangères et du Développement International, en visite de 48h au Cameroun. Cet entretien a porté selon, M. Fabius sur la lutte contre Boko Haram et sur un large tour d’horizon de la situation régionale et internationale ainsi que les relations économiques franco-camerounaises.

    Face aux journalistes de la presse nationale et internationale au sortir de cette entrevue qui a duré plus d’une heure, le Ministre français des Affaires Etrangères et du Développement International a dit l’honneur qui est le sien et le plaisir renouvelé de discuter avec le Chef de l’Etat camerounais.

    La visite d’amitié profonde et de solidarité qu’il effectue au Cameroun, intervient à un moment où notre pays traverse une période difficile, marquée par des attaques de Boko Haram, un «groupe de faux religieux et de vrais criminels. Ce sont des criminels et il faut les combattre » a martelé Laurent Fabius. A ce propos il a rendu hommage à notre pays qui a le courage de mener ce combat et présenter ses condoléances aux familles des victimes et aux forces de défense dont les éléments sont tombés sur le champ d’honneur.

    Sur la question de la lutte contre Boko Haram, M. Fabius a dit avoir examiné avec le Chef de l’Etat camerounais comment pouvait être menées les opérations. Il a souligné qu’il revient aux Africains de le faire. La France a-t-il indiqué sera aux côtés du Cameroun. Concrètement, elle mettra à la disposition des forces de défense des pays aux fronts, des renseignements sur les mouvements des troupes ennemies. D’autres aspects liés aux matériels ont aussi été abordés, et sur lesquels il n’a pas voulu s’entendre davantage. En tant que membre permanent du Conseil de Sécurité, elle se propose de porter le projet d’une force interafricaine auprès des Nations Unies.

    Au plan bilatéral, il s’est félicité de la qualité des relations jugées excellentes et profondes entre nos deux pays. Au cours de cette audience le Président Biya a pu dire toute l’estime qu’il porte à la France, a confié l’hôte du Palais de l’Unité.

    Le Ministre français des Affaires Etrangères et du Développement International était accompagné à cette audience d’une importante délégation comprenant, Madame Christine ROBICHON, Ambassadeur de France au Cameroun ; le Général Francisco SORIANO, Commandant des Eléments Français au Gabon ; MM. Jean Christophe BELLIARD, Directeur Afrique et Océan Indien au Ministère français des Affaires Etrangères (MAEDI), et Guillaume OLLAGNIER, Conseiller au Cabinet du Ministre


  • Tour du Cameroun 2015: le circuit modifié à cause de l'insécurité
    APA, 20/02/2015 17h05
    La Fédération camerounaise de cyclisme (Fecacyclisme) vient d’annuler les étapes des régions septentrionales et de l’est de l’édition 2015 du Tour cycliste international du pays, du fait de l’insécurité qui y règne, a appris APA vendredi de source officielle. L'instance fédérale ne fait ainsi qu'appliquer des instructions de l'Union cycliste internationale (UCI), qui n'a pas souhaité exposer la caravane face à la secte islamiste nigériane Boko Haram et aux factions rebelles centrafricaines qui écument les frontières. Prévu du 13 au 22 mars prochain, le Tour du Cameroun a donc été ramené de 10 à 8 étapes qui se courront en ‘'10 jours au maximum'', selon les recommandations de l'UCI. Le Namibien Dan Craven (écurie Bike Aid, Allemagne) avait remporté la 11ème édition (2014) de cette compétition, qui s'était déroulée sur un circuit d'une longueur totale de 1073,5 kilomètres couvrant 5 des 10 régions que compte le pays.

  • Une assemblée générale du Canon de Yaoundé annoncée pour samedi
    Cameroon Tribune, 20/02/2015 11h26
    C’est finalement ce samedi que la 1ère session du nouveau Conseil d’administration aura lieu au cours de l’assemblée générale extraordinaire élective. «Je souhaite que les travaux se passent bien, je souhaite que tout le monde taise vraiment ses rancœurs», a confié à CT, Olinga Jenner, le président du Conseil des sages. En début du mois, Nyassa Soleil, directeur général du Kpa-Kum et Céline Eko, PCA du club ont démissionné. Une équipe transitoire a été mise sur pied avec Fabien Omboudou Ndjina comme PCA et Jean Marc Zambo comme DG. Les supporters espèrent un meilleur départ après la présentation des joueurs en fin de semaine dernière au stade Malien.


  • Fecafoot : Bell se dit toujours candidat à la présidence
    APA, 19/02/2015 15h07
    L’ancien gardien de but international du Cameroun, Joseph Antoine Bell, a affirmé ce jeudi qu’il ‘’reste et demeure » candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), malgré la décision du Comité de normalisation qui l’a écarté pour dossier incomplet. Interpellé par APA, l’ancien capitaine de l’Olympique de Marseille a été sans équivoque : ‘’je suis prêt à aller à l’élection. Et je serai candidat à l’élection. La FIFA (Fédération international de football association) m’a reconnu comme candidat », a-t-il indiqué. Alors que le Comité de normalisation de la FECAFOOT mis en place par la FIFA pour gérer les affaires courantes a écarté Bell pour ‘’dossier incomplet, avec notamment la non-présentation d’un extrait de casier judiciaire », l’ex gardien de but des Lions indomptables, signe et persiste : ‘’je serai dans la salle, peut-être que c’est dans la salle des travaux qu’on me dira que je ne nuis pas candidat ».

  • Santé: neuf cas de virus polio sauvage détectés au Cameroun
    APA, 19/02/2015 14h50
    Les autorités sanitaires du Cameroun ont décidé d’intensifier la vaccination contre la poliomyélite, après que le ministère de la Santé publique a dénombré neuf cas de virus polio sauvage dans le pays. Pour éradiquer totalement la poliomyélite dont l'une des manifestations est l'infirmité des enfants, les autorités camerounaises, avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), vont organiser une campagne de vaccination des enfants de zéro à cinq ans du 27 février au 3 mars 2015. L'objectif est de vacciner ‘'100 pour cent'' des enfants compris dans cette tranche d'âge, les autres campagnes de vaccination n'ayant réussi qu'à atteindre difficilement 95 pour cent de taux de vaccination. Au total, ce sont près de trois millions d'enfants qu'il faudra vacciner, la finalité étant d'éradiquer totalement cette maladie qui a presque totalement disparu en Afrique.


  • Lancement de la campagne agricole 2015
    JDC, 19/02/2015 09h23
    Coup d’envoi ce jeudi dans le Sud-Ouest de la campagne agricole 2015 dans les régions méridionales. C’est le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Essimi Menye qui donnera le signal. Il profitera également de l’occasion pour inaugurer une unité de traitement et de conditionnement des semences améliorées dans la commune de Muyuka, située dans le département du Fako.

  • Travaux de la troisième session du comité de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigéria
    JDC, 19/02/2015 09h17
    Deuxième journée ce jeudi des travaux de la troisième session du comité de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigéria. Ouverte hier à Yaoundé par le ministre camerounais de l’Administration territoriale et de la décentralisation, l’assise examine les mesures susceptibles de prévenir des conflits et de rétablir la paix et la sécurité dans les localités proches des frontières, au moment où sévit la secte islamiste Boko Haram. Ces assises constituent également un cadre approprié pour le renforcement de la collaboration entre le Nigéria et le Cameroun dans cette lutte commune. La session de Yaoundé qui durera trois jours aura entre autres objectifs spécifiques de faire le point et d’évaluer la mise en œuvre des recommandations du comité visant à mettre un terme aux actes terroristes.

  • Les Camerounais résignés à l'augmentation des prix des boissons alcoolisées
    APA, 18/02/2015 20h01
    L’augmentation des prix des boissons alcoolisées et des sodas, intervenue depuis lundi au Cameroun, n’a apparemment pas soulevé de réactions auprès des consommateurs de la capitale, Yaoundé. Dans les débits de boisson, c'est tout juste si les tenanciers soulignent un léger tassement des fréquentations ainsi qu'une réduction du nombre de bouteilles vendues. Ainsi, les menaces brandies par certaines organisations consuméristes et les syndicats n'ont pas été suivies d'effet, aucun trouble à la paix sociale n'ayant été relevé jusqu'ici.


  • Obsèques de Françoise Foning le 21 mars 2015
    JDC, 18/02/2015 09h52
    Selon les premières informations officielles communiquées par la radio publique nationale, la dépouille de l'ancienne Maire de Douala 5ème sera inhumée le 21 mars prochain.Françoise Foning, par ailleurs présidente d'honneur de l’Association des femmes chefs d’entreprises du monde, 66 ans, est décédée le 23 janvier 2015 à l’hôpital Central de Yaoundé suite à un accident de circulation survenu à Ebebda dans le département de la Lékié, région du Centre.

  • Projet de construction d’un pont sur le fleuve Logone
    JDC, 18/02/2015 09h42
    Les travaux de la première session du comité bilatéral de pilotage du projet de construction d’un pont sur le Logone entre Yagoua au Cameroun et Bongor au Tchad, s'achèvent ce mercredi à Yaoundé.Cette construction qui reliera ces deux villes frontalières constitue un avantage pour la promotion de l’intégration bilatérale et sous-régionale. Ce projet fait partie des recommandations de la 22e session de la Grande commission mixte de coopération Tchad-Cameroun tenue à Yaoundé en fin 2010. L’accord entre la République du Tchad et celle du Cameroun pour la construction de cet ouvrage a été signé en mai 2014.

  • Religion : la période de carême entamée ce mercredi
    JDC, 18/02/2015 09h22
    Les chrétiens catholiques du monde entier entament ce mercredi des cendres les 40 jours de jeûne, pénitence, aumône et prière. L'évènement donnera lieu à de nombreuses messes dans les églises du Cameroun.Le carême chrétien qui commence ce jour, prendra fin le dimanche de Pâques, après la passion du Christ.

  • Cameroun : vers le retrait d'une multinationale américaine d'un projet de palmeraies
    APA, 18/02/2015 09h01
    La firme américaine Herakles Farms qui se propose d’investir 259 milliards de FCFA pour le développement agricole du Cameroun pourrait se retirer de ce projet suite aux dénonciations des ONG sur la menace environnementale que constituerait l’exploitation de palmeraies dans la région du Sud-Ouest camerounais.

  • La société sud-africaine 'Umnombo Consortium Partners' construira la tour de l'électricité à Yaoundé
    APA, 17/02/2015 18h38
    L’entreprise sud-africaine ‘’Umnombo Consortium Partners’’ a été retenue pour construire la Tour de l’électricité du Cameroun (TOUREL), un immeuble de 41 étages présenté comme le futur bâtiment le plus haut en Afrique centrale.

    Les travaux de construction de l'immeuble dont le coût est de 65 milliards de FCFA vont durer trente-six mois, dont six mois pour les études techniques.

    Ce bâtiment qui sera construit à Yaoundé, la capitale, sera une concentrée des principales structures publiques œuvrant dans le secteur d'électricité, en l'occurrence, l'Agence d'électrification rurale (AER), l'Agence de régulation du secteur de l'électricité (ARSEL), et Electricity Development Corporation (EDC), le bras séculier de l'Etat camerounais dans la construction des infrastructures énergétiques.

    La TOUREL pourrait, plus tard, également abriter les locaux de la société publique en charge du transport de l'électricité, en cours de création.

    Le projet va permettre de créer plus de 1700 emplois directs et environ 2700 emplois indirects.

    Le bâtiment abritera aussi un hôtel, des salles de conférences et des appartements haut de gamme.


  • BEAC: 670 milliards de FCFA de titres publics vont être levés en 2015 par le Cameroun, le Gabon et le Tchad
    APA, 17/02/2015 17h59
    Le Cameroun, le Gabon et le Tchad vont lever 670 milliards de FCFA de titres publics cette année sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), a-t-on appris auprès de cette institution financière. Il s’agit de la plus grande opération de titres publics en zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) depuis son lancement en 2011. Le Cameroun reste le principal animateur du marché avec des prévisions d’émissions de titres publics pour un montant total de 375 milliards de francs CFA, dont 55 milliards de francs CFA serviront aux payements des intérêts précomptés sur les émissions de Bons du Trésor assimilables (BTA). Le Tchad compte lever une somme de 160 milliards de francs CFA, dont 130 milliards de francs CFA par émissions de BTA et 30 milliards de francs CFA par émissions d’Obligations du trésor assimilables (OTA). De son côté, le Gabon tentera de lever 135 milliards de francs CFA sur le marché de la BEAC, dont 105 milliards de francs CFA par émissions de BTA et 30 milliards de francs CFA par émissions d’OTA.

  • Fecafoot: Tombi à Roko et Atah Robert Bahazah, seuls candidats retenus pour les élections fédérales
    JDC, 17/02/2015 17h16
    Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot), par la voix de son président, a retenu mardi, 17 février, à Yaoundé les candidatures de Tombi à Roko et Atah Robert Bahazah pour les élections fédérales de la Fecafoot qui seront marquées le 25 février par le choix du président de l'instance faîtière du football national. Les candidatures de Joseph Antoine Bell, Mebande Brigitte Epouse Abdoul Bagui, Jules Frederic Nyongha et Robert Penne ont été déclarés inéligibles.

  • La Fecafoot communique les candidatures retenues aux élections fédérales ce mardi
    JDC, 17/02/2015 10h14
    Le Président du Comité de Normalisation annonce la tenue ce mardi, 17 février 2015 à 11H d'une Commission Electorale de la Fédération Camerounaise de Football, au siège de la FECAFOOT. Un point de presse de la Commission Electorale s’en suivra. L’ordre du jour de ladite réunion, d'après le communiqué de presse publié à l'occasion, portera sur l’examen et la validation éventuelle des dossiers de candidatures aux postes de Président et de membres du Comité exécutif de la Fecafoot.


  • CAN U-17 : le Mali se défait du Cameroun (3-1)
    APA, 17/02/2015 08h57
    La sélection nationale du Mali a pris la première place du Groupe B du Championnat d’Afrique des nations (CAN) U-17 de Niger 2015 en battant, lundi à Niamey, le Cameroun sur le score de 3-1

  • Coupe de la CAF : Unisport du Haut Nkam bat l’olympique de Ngor 1-0
    PANA, 16/02/2015 17h10
    En match comptant pour les éliminatoires de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF), l'Unisport de Bafang (Cameroun) a battu l’Olympique de Ngor sur le score d'un but à zéro, samedi dernier à Douala. L’unique but de la partie a été inscrit par Ludovic Ndzie à la 44e min de jeu et le score est resté inchangé jusqu’à la fin de la partie. Le match retour est prévu, dans deux semaines à Dakar, au Sénégal

  • Cameroun : augmentation des crédits des banques aux PME
    APA, 16/02/2015 17h06
    Les crédits accordés par les banques aux Petites et moyennes entreprises (PME) camerounaises ont connu une augmentation de 48 pour cent en 2014 par rapport à l’année précédente, là où les dépôts des entreprises dans les banques ont accru de 25 pour cent au cours de la même période, selon des chiffres révélés par le Comité national de crédit (CNC). Cette évolution ‘’appréciable » témoigne la ‘’confiance grandissante » entre les banques et les entreprises, ce qui participe au renforcement de l’économie nationale dont les PME représentent 95 du tissu économique du pays. Toutefois, malgré cette évolution appréciable entre les banques et les PME, le CNC a noté que les taux d’intérêt des crédits accordés à ces structures sont élevés.


  • Idriss Deby Itno : « Boko Haram n’aura pas droit de cité en Afrique Centrale »
    JDC, 16/02/2015 12h53
    Président en exercice de la CEEAC, Idriss Deby Itno a exhorté les Etats membres de la sous-région à renforcer les liens de solidarité face à la menace de Boko Haram. « Notre communauté doit apporter sa contribution dans cette lutte. Nous exhortons particulièrement nos Etats membres qui ne sont pas encore touchés à prêter une forte attention et à manifester un soutien considérable aux pays victimes de cette menace», a-t-il déclaré à Yaoundé à l’ouverture du sommet extraordinaire de la CEEAC consacré à la lutte contre Boko Haram. Rappelons que c’est en 2013 que ce groupe terroriste s’est étendu au Cameroun, « menaçant de ce fait la stabilité de l’ensemble de la communauté », a précisé Idriss Deby Itno, dont le pays a pris ses responsabilités en envoyant un contingent militaire dans l’Extrême- nord du Cameroun. Un geste qui a été salué par le chef de l’Etat Paul Biya à l’ouverture de ces travaux. Des travaux qui, selon le président en exercice de la CEEAC, devraient « déboucher sur des actions immédiates et concrètes pour combattre Boko Haram». «Boko Haram doit savoir que la guerre est semblable au feu. Lorsqu’elle se prolonge, elle met en péril ceux qui l’ont allumé. Boko Haram n’aura pas droit de cité en Afrique Centrale», a-t-il martelé.

  • Sommet extraordinaire des Etats membres de la CEEAC : Paul Biya appelle à l'éradication de Boko Haram
    JDC, 16/02/2015 12h18
    "Il ne s’agit aucunement d’une croisade contre l’islam… il nous faut mettre un terme aux agissements des mouvements terroristes. Il nous faut éradiquer boko haram…, et avancer dans les combats qui vaillent : la lutte contre la pauvreté et la préservation de la dignité de l’homme »,a déclaré le chef d'Etat camerounais au cours de la cérémonie d'ouverture du sommet au Palais des Congrès de Yaoundé.

  • Sommet de la CEEAC: Paul Biya salue la "bravoure" des soldats tchadiens
    JDC, 16/02/2015 12h17
    Le chef de l'Etat camerounais a salué ce lundi au Palais des congrès de Yaoundé l'engagement des soldats tchadiens sur le front contre Boko Haram. D'après Paul Biya, il s'agit d'une "décision courageuse du président tchadien". "Leur bravoure (les soldats tchadiens, ndlr) est bien connue, elle s'est illustrée au cours des derniers combats", a ajouté le chef de l'Etat camerounais.

  • Abdoulaye Bathily: Contre Boko Haram, "Une solution militaire ne sera pas suffisante"
    JDC, 16/02/2015 12h04
    Selon le Représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies en Afrique centrale, le recours à une solution exclusivement militaire contre Boko Haram ne sera pas suffisante. "Une solution clairement militaire ne sera pas suffisante", a affirmé Abdoulaye Bathily lundi à Yaoundé au cours de la cérémonie d'ouverture de la session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement du Copax. Abdoulaye Bathily a invité à une "approche multidimensionnelle", prenant en compte le respect des droits de l'homme et la protection des communautés.

  • Sommet extraordinaire des Etats membres de la CEEAC
    JDC, 16/02/2015 11h53
    le représentant de l’UA déclare : " l'une des opportunités de ce sommet est de rappeler avec force l’impératif d’une action coordonnée et d’une stratégie globale pour en finir avec l’ennemi commun qui est le groupe terroriste Boko Haram... Un combat que nous n’avons pas d’autre choix que de gagner ".

  • Ouverture du Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC
    JDC, 16/02/2015 11h22
    La cérémonie d'ouverture de la session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement du Copax a démarré au Palais des Congrès de Yaoundé ce lundi 16 février 2015, à 11h00, en présence des représentants des Etats membres de la CEEAC et des organisations internationales: Union Africaine, Organisation des Nations-Unies; CEEAC.

  • Le président congolais au Sommet de la CEEAC sur Boko Haram au Cameroun
    Panapress, 16/02/2015 10h40
    Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, a quitté Brazzaville lundi pour Yaoundé, au Cameroun, pour prendre part au Sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la Commu,nauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur la guerre contre la secte islamique nigériane Boko Haram. Cette rencontre répond à une recommandation adoptée en marge du dernier Sommet de l'Union africaine (UA), les 30 et 31 janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie, autour du président tchadien Idriss Deby Itno, président en exercice de la CEEAC. Au cours de ce sommet, les chefs d’Etat et de gouvernement vont élaborer une stratégie sous-régionale pour lutter contre Boko Haram, qui sème la terreur au Nigeria, au Cameroun et au Niger, menaçant ainsi la sécurité de toute la sous- région d’Afrique Centrale.

  • Teodoro OBiang Nguema, Catherine Samba Panza, Emery Trovoada sont à Yaoundé pour le sommet de la CEMAC
    JDC, 15/02/2015 22h22


  • La SCDP inaugure un dépôt de carburants et un centre d'enfûtage de gaz domestique à Yaoundé
    APA, 15/02/2015 22h19
    Un dépôt de carburants et un centre d’enfûtage de gaz domestique ultramodernes viennent d’être inaugurés à Nsam, un quartier de la capitale camerounaise Yaoundé où plus de 200 personnes avaient péri dans un incendie le 14 février 1998, a constaté APA sur place.



    Le nouveau site, étalé sur 15,5 hectares, situé à proximité du lieu de ce drame et érigé par la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), dispose d'équipements de sécurité de dernière génération.

    Ses capacités de stockage sont de 65000 mètres cubes de carburants blancs, avec un centre d'enfûtage de gaz domestique d'une capacité d'enfûtage de 100 tonnes par jour.

    «Il s'agit d'une infrastructure à la pointe de la technologie entièrement rénovée, sécurisée et modernisée selon les standards internationaux en matière de construction des dépôts pétroliers», a indiqué à APA le directeur général de la SCDP, Gaston Eloundou Essomba.

    La gigantesque soute comprend notamment un laboratoire moderne de contrôle qualité des produits pétroliers, un local de défense contre incendie dimensionné suivant le scénario majorant ou le plus pénalisant, des îlots de chargement ainsi qu'une réserve d'eau d'incendie de 5030 mètres cubes.

    Créée en 1979, la SCDP a pour missions l'entreposage des produits pétroliers appartenant aux opérateurs privés, le stockage, la distribution et à la constitution des réserves de sécurité de l'Etat.

    Avec ses 13 dépôts répartis dans 7 régions du pays, il dispose d'une capacité générale de stockage de 230.000 mètres cubes de produits blancs et 4740 mètres cubes de gaz pétrole liquéfié.


  • Arrivée à Yaoundé dimanche du chef de l'Etat Tchadien pour le sommet de la CEEAC sur le terrorisme
    APA, 15/02/2015 22h17
    Le chef de l’Etat tchadien et président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Idriss Deby Itno, est arrivé dimanche en début d’après-midi à Yaoundé, la capitale camerounaise, en vue de participer au sommet extraordinaire du lendemain consacré à la lutte contre le terrorisme dans la sous-région, a constaté APA sur place.

    Le programme de ce conclave d'une journée, rendu public par la présidence du Cameroun, prévoit des prises de parole de M. Deby Itno ainsi que de son homologue camerounais, Paul Biya, suivis d'un huis clos de chefs d'Etat et de gouvernent qui étudiera les propositions des ministres du Conseil de paix et de sécurité de la l'Afrique centrale (COPAX), qui viennent de clôturer une réunion de stratégie dans la même ville au lendemain d'une réunion de la commission de défense et sécurité dudit Conseil.

    Selon des sources introduites, la stratégie de la CEEAC dans la lutte contre la secte islamiste nigériane Boko Haram préconise des actions concrètes assorties d'un échéancier bien déterminé ainsi que des mécanismes de mise en œuvre efficaces.

    Le sommet extraordinaire de Yaoundé pourrait ainsi déboucher sur la mise en place d'une stratégie prenant en compte la nécessité de la solidarité envers le Cameroun et le Tchad, en cohérence avec les autres initiatives internationales notamment celle de la Commission du bassin du lac Tchad consistant à mettre en l'instauration de la Force multinationale mixte autorisée par l'Union africaine (UA).

    D'ores et déjà, les experts ont suggéré d'adjoindre, au contingent de 7500 soldats déjà décidé à par l'UA, le déploiement de 1200 éléments supplémentaires dans le cadre de la Force multinationale mixte, portant ainsi à 8700 l'effectif de la force régionale.

    La CEEAC, rappelle-t-on, regroupe l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République Démocratique du Congo, Sao Tome & Principe et le Tchad.


  • Atah Robert Bahazah, Brigitte Mebande et Robert Penne valident leur candidature à la présidence de la FECAFOOT
    APA, 15/02/2015 22h15
    Trois des cinq candidats en course pour la présidence de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) ont fini par compléter leurs dossiers, dans les délais fixés par le Comité de normalisation de cette instance, a appris APA dimanche de source introduite.

    Il s'agit d'Atah Robert Bahazah, Brigitte Mebande et Robert Penne, qui faisaient partie du «front du refus» en compagnie de Joseph Antoine Bell et Jules Frédéric Nyongha, à qui un délai supplémentaire avait été fixé.

    Les deux autres postulants sont ainsi restés fermes dans leur détermination à ne pas se prêter à un jeu de dupes, estimant notamment que plus de 100 clubs ont été créés dans de nombreux départements du pays «par les hommes» du secrétaire général sortant et candidat à la présidence de la fédération, Tombi à Roko, «dans le but de contrôler la base électorale».

    Les cinq protestataires exigeaient alors la disqualification de ce concurrent, qui reste par ailleurs en lice, pour des raisons d'éthique et de fair-play.

    Toujours est-il que les responsables de campagne électorale d'Atah Robert Bahazah, Brigitte Mebande et Robert Penne, interrogés par APA, n'ont pas caché leur scepticisme pour la suite des événements, continuant de constater que les dés sont pipés et dénonçant les multiples tracasseries auxquelles ils ont dû faire face pour obtenir des parrainages auprès des délégués départementaux, qui selon eux subiraient de fortes pressions de l'exécutif fédéral actuel.

    Le processus électoral à la FECAFOOT, rappelle-t-on, avait été suspendu le 28 novembre 2014 par la fédération internationale de la discipline (FIFA), pour être relancé le 28 février prochain au plus tard.

    Cette décision de l'instance mondiale avait été prise sur la base des commentaires reçus des autorités camerounaises, qui ont exprimé leurs inquiétudes du point de vue de la sécurité quant aux consultations projetées.

    La FIFA avait en outre indiqué que «le processus électoral ne sera pas rouvert à d'autres candidatures que les cinq têtes de liste déposées au 10 novembre 2014».

    Conséquemment, le mandat du Comité de normalisation de la FECAFOOT, en place le 23 juillet 2013, fut prolongé jusqu'au 28 février 2015.


  • Rayon Sports du Rwanda au Cameroun pour affronter la Panthère du Ndé samedi
    Panapress, 13/02/2015 17h14
    Le club de Rayon Sports du Rwanda, vice-champion de l'édition 2014 du championnat de football du Rwanda, a quitté Kigali mercredi pour le Cameroun où il doit affronter le club local de Panthère du Ndé (D1) lors du match aller prévu samedi et comptant pour les éliminatoires de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Le match retour est prévu à Kigali le 27 février alors que l'équipe qui sera qualifiée va affronter le club égyptien de Zamarek au deuxième tour de ces éliminatoires, indique-t-on.

  • Hausse des exportations nigérianes vers le Cameroun
    APA, 06/02/2015 16h57
    Les exportations du Nigéria vers le Cameroun ont augmenté de 36 pour cent en 2014, tandis que celles du Cameroun vers le Nigéria, sur la même période, ont connu une augmentation de 24 pour cent, soit un taux déficitaire de 12 pour cent pour le Cameroun. Un déficit commercial selon les responsables de la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat (CCIMA) dû par «la rigidité des normes sur certains produits imposées aux frontières du Nigéria». Les responsables des deux pays sont en conclave à Douala, dans le cadre de la mise en place d’une plateforme entre opérateurs économiques Cameroun-Nigéria, la finalité étant de booster les échanges économiques et commerciaux entre la première puissance économique du continent africain et la locomotive de l’économie en Afrique centrale.

  • L'attaque d'un pétrolier grec au large des côtes du Nigeria et du Cameroun a causé la mort d'un officier grec
    Xinhua, 06/02/2015 10h57
    Un pétrolier grec a été attaqué au large des côtes du Nigeria et du Cameroun, ce qui a causé la mort d'un officier grec et l'enlèvement de trois membres de l'équipage, a déclaré la garde côtière grecque mercredi. Battant pavillon maltais, le "Kalamos" avait quitté la Chine à destination du Nigeria et n'était pas chargé lors de l'attaque, selon le ministère grec de la Marine marchande. D'après les premières informations, le pétrolier était affrété par un raffineur indien. Le commandant adjoint a été mortellement blessé lors de l'attaque armée qui a été lancée lorsque le pétrolier était sur le point de recevoir une nouvelle cargaison dans un terminal pétrolier situé à proximité. Les pirates se sont enfuis avec trois otages: deux Grecs et un ressortissant étranger.

  • Un million de Camerounais utilisent des produits du tabac (enquête)
    APA, 05/02/2015 18h02
    Au total 1,1 million de Camerounais (13,9% des hommes, 4,3% des femmes et 8,9% des adultes au total), pour un pays d'environ 22 millions d'habitants, utilisent actuellement des produits du tabac, selon les résultats d’une enquête que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS). Inspiré de l'enquête mondiale sur le tabagisme chez les adultes (Global Adult Tobacco Survey, GATS), ce travail a été mené en 2013 en tant qu'enquête ménage auprès des adultes de 15 ans et plus dans 710 ménages avec un taux de réponse total de 94,1%. Il révèle que 66,1% des consommateurs du pays usent uniquement du tabac à fumer (83,9% des hommes et 12,5% des femmes), que 32,6% utilisent le tabac sans fumée (15,0% des hommes et 85,8% des femmes) et 1,3% consomment les deux à la fois.


  • Ouverture à Yaoundé de la réunion d'experts pour la coordination de la Force mixte multinationale contre Boko Haram
    JDC, 05/02/2015 12h30
    La Palais des congrès de Yaoundé a abrité ce jeudi, 05 février 2015, la première journée de la réunion d'experts pour la coordination de la force mixte multinationale, destinée à contrer Boko Haram. Les assises, qui vont durer trois jours, ont pour objecvtif d'élaborer un cadre de travail assorti de son mandat pour l'opérationnalisation d'une force multinationale mixte de 7.500 hommes annoncée lors du récent sommet de l'UA tenu les 30 et 31 janvier dans la capitale éthiopienne, sur la base d'un projet soumis par la CBLT dont les pays membres s'étaient déjà accordés pour la création d'un tel dispositif pour lutter contre Boko Haram.

  • Le gouvernement camerounais met fin au contrat de sécurisation de la nationalité avec Thales
    APA, 04/02/2015 19h04
    Le délégué général à la Sûreté nationale (DGSN) du Cameroun, Martin Mbarga Nguele, vient de mettre fin au contrat liant le pays à la société française Thalès Security Systems et qui portait sur la sécurisation de la nationalité, a appris APA de source officielle. La décision, signifiée à l'opérateur depuis fin décembre dernier, vient d'être rendue publique par le responsable du département projets de l'entreprise, Bernard Brousse. Le DGSN fait état d'un vaste réseau de double, voire triple identité découvert.

    Du coup, cette rupture de contrat met fin aux contrats de travail conclus avec des dizaines d'employés locaux.

    Thalès a signé un contrat de prestation avec le Cameroun en 2012, annuellement renouvelé et portant sur l'établissement des cartes nationales d'identité et des passeports.


  • Au moins 10 morts dans un accident survenu sur l'axe Buea-Kumba mardi matin
    Crtv, 03/02/2015 18h15
    Au moins 10 personnes ont trouvé la mort dans un accident survenu ce mardi en matinée sur l'axe Buea - Kumba, non loin de Muyuka dans la région du Sud-Ouest, rapporte la radio publique nationale. L'accident est survenu entre un Coaster transportant des étudiants et un véhicule de marque Toyota Prado.

  • Plus de 30,5 milliards FCFA pour les forces camerounaises engagées dans le maintien de la paix en RCA
    APA, 03/02/2015 17h52
    Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, vient d’habiliter le ministre de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du territoire à signer, avec la Commerzbank Paris, une convention financière d’un peu plus de 30,5 milliards FCFA destinés au projet de participation du pays aux opérations de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA). Depuis 2008, rappelle-t-on, le Cameroun participe à la mission de consolidation de la paix chez son voisin aux côtés des autres membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC),


  • Le Cameroun va créer une société publique de transport de l'électricité
    APA, 03/02/2015 17h50
    Le ministère camerounais de l’Eau et de l’Energie (MINEE) vient de lancer un avis de sollicitation de manifestation d’intérêt en vue du recrutement d’un consultant pour l’appui technique à l’opérationnalisation du gestionnaire de réseau de transport public de l’électricité (GRT). Payé sur une ligne de crédit de l'Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, le postulant retenu devra, avant fin 2015, appuyer la mise en place rapide de cette entité avec prise en charge progressive de toutes les fonctions et activités lui permettant d'être le plus autonome possible. Le GRT, apprend-on, reprendra progressivement les fonctions de transport de l'énergie actuellement dévolues à l'opérateur ENEO, dépendance du fonds d'investissement britannique Actis.


  • Martin Mbarga Nguélé invite les candidats au concours de la police à respecter la date limite de dépôt des dossiers
    JDC, 03/02/2015 17h48
    Le Délégué général à la Sûreté nationale (Dgsn), Martin Mbarga Nguélé, invite les candidats aux recrutements au sein de la police nationale du Cameroun à respecter la date limite de dépôt des dossiers, fixée au vendredi 06 février 2015 à 15h30min. Passé ce délai, avertit Martin Mbarga Nguélé, les dossiers transmis sur le site web de la DGSN, seule voie autorisée pour les candidatures, ne seront plus reçus.

  • Benoît Assou-Ekotto rompt son contrat avec Tottenham et est à la recherche d'un nouveau club
    JDC, 03/02/2015 11h07
    Le Camerounais Benoît Assou-Ekotto, qui ne jouait plus depuis le mois de mai 2013 mais qui gagnait encore 50 000 euros par semaine a été libéré de son contrat avec Tottenham Hotspur. Il est désormais libre de s'engager pour un autre club.


  • Eto'o sèche un entrainement avec son nouveau club. Son entraineur dénonce 'un grave manque de respect'
    JDC avec l'AFP, 02/02/2015 20h03
    La recrue phare de la Sampdoria Gênes, l'attaquant Samuel Eto'o, a séché le second entraînement de lundi, "un grave manque de respect" au club, a pesté son entraîneur Sinisa Mihajlovic.

    Le buteur camerounais ne s'est pas présenté à la séance de l'après-midi "sans me donner la moindre explication, je considère cela comme un grave manque de respect envers moi et le reste de l'équipe", a dit le technicien serbe au site de la Gazzetta dello sport.

    Mihajlovic dément qu'il y ait eu une dispute entre lui et Eto'o, "pour la simple raison que pour se disputer il faut être deux. Et lui a tout fait dans son coin, après l'entraînement du matin je ne l'ai plus vu ni entendu", a-t-il dit.

    "Je ne sais pas pourquoi il est parti ni ce qu'entend faire le club", a ajouté Mihajlovic, qui avait puni ses joueurs d'une double séance au lendemain de la lourde défaite au Torino (5-1).

    Le président du club, Massimo Ferrero, a expliqué dans la presse italienne quil ne s'agissait "que d'une divergence de vue, et de petit importance. Restons calme, la Samp est solide".

    Eto'o, 33 ans, vainqueur de trois Ligues des champions et deux Coupes d'Afrique des Nations avec le Cameroun, a été recruté à Everton et présenté en grandes pompes aux tifosi de la Samp par Ferrero.


  • Foot - Christian Bekamenga prêté de Laval à Troyes
    JDC, 02/02/2015 19h10
    L’attaquant du Stade Lavallois Christian Bekamenga a été prêté jusqu’à la fin de la saison (avec option d’achat) à Troyes. Auteur de 18 buts la saison passée, l’attaquant âgé de 28 ans a scoré à 4 reprises en treize matches cette saison.

  • La SODECOTON va acheter 266 400 tonnes de coton aux producteurs et réduira les délais de paiement
    APA, 02/02/2015 17h09
    La Société de développement du coton (SODECOTON), a annoncé qu’elle procéderait à l’achat de 266 400 tonnes de coton auprès des producteurs qu’elle encadre dans la partie septentrionale du pays dont elle est le principal fleuron agro-industriel.

    L'assurance faite par le directeur général de cette entreprise Abdou Namba, intervient une semaine après un prêt de 36,5 milliards de francs CFA obtenus auprès d'une syndication bancaire et dont le financement de la campagne cotonnière fait partie des priorités.

    En d'autres termes, les producteurs seront payés au plus tard une semaine après la vente de leurs produits, contre des délais de paiement longs par le passé, pouvant aller jusqu'à trois mois.

    Cette situation a favorisé l'exportation frauduleuse et anarchique du coton camerounais vers le Nigeria voisin, occasionnant d'importants manques à gagner aussi bien aux agriculteurs qu'à l'entreprise.


  • Hausse des exportations de Cacao au Cameroun
    APA, 02/02/2015 17h07
    Les exportations du cacao au Cameroun sont en hausse cinq mois après le lancement de la saison cacaoyère, avec près de 116 000 tonnes exportées, soit une augmentation de 9,5 pour cent par rapport à l’exercice écoulé à la même période, selon les chiffres obtenus auprès de l’Office national du cacao et du café (ONCC).

    D'après la même source, le mois de décembre est celui qui aura connu le plus de dynamisme en la matière avec 42 668 tonnes de cacao exportées contre 25 848 tonnes exportées sur la même période lors de la dernière campagne.

    Jusque-là, le mois de novembre 2014 était celui qui avait connu une forte expédition vers l'étranger, avec 29 198 tonnes.

    Sur l'ensemble des exportations de la dernière campagne, les statistiques de l'ONCC affichaient 174 629 tonnes, en baisse de 3,37 pour cent, par rapport aux 180 722 tonnes exportées lors de la campagne cacaoyère 2012‐2013.

    Ces chiffres devraient connaître une augmentation au cours de cette année, au regard de la bonne tenue générale de la filière cacao au Cameroun


  • L'Ambassade de France demande à ses ressortissants de quitter l'Extrême-Nord " dans les meilleurs délais"
    APA, 31/01/2015 18h09
    L’ambassade de France au Cameroun vient de demander à ses ressortissants encore présents dans la région de l’Extrême-Nord ‘’de la quitter dans les meilleurs délais’’, du fait des attaques terroristes récurrentes attribuées à la secte islamiste nigériane Boko Haram et de risques d’enlèvements.

    ‘'Le risque terroriste existe en particulier dans l'Extrême-Nord, formellement déconseillée'', peut-on lire dans une note à l'intention des Français. Le document ajoute que ce risque ‘'ne peut être écarté dans le reste du pays, dans les lieux fréquentés par les étrangers et dans les grandes villes''.

    Le risque d'enlèvement est très élevé dans l'Extrême-Nord du pays et, de façon générale, dans les zones frontalières de cette région, du Nord et de l'Adamaoua où des combats fréquents opposent les forces de défense et de sécurité camerounaises aux miliciens dans certaines zones, souvent mouvantes, de l'Extrême-Nord avec comme nouveauté la pose de mines par Boko Haram.

    ‘'Le risque d'attaques terroristes, ajoute la note, s'étend au reste du pays. La vigilance s'impose sur l'ensemble du territoire, et en particulier dans les centres urbains. Il est déconseillé, sauf raison impérative, de se rendre dans le reste de la région du Nord et dans celle de l'Adamaoua.''

    La psychose s'est davantage renforcée, constate la représentation diplomatique, avec l'engagement récent du Tchad en soutien aux forces camerounaises qui pourrait provoquer une augmentation du nombre des opérations militaires dans la zone frontalière.

    Parmi les ‘'zones formellement déconseillées'', figure toute la région frontalière avec le Nigeria (du lac Tchad au Golfe de Guinée). Elle s'étend sur 30 kilomètres et est l'objet d' incursions potentielles et avérées de groupes terroristes ou criminels à partir du Nigeria (en particulier les miliciens de la secte Boko Haram).

    La situation demeure donc ‘'dangereuse'', insiste l'ambassade qui rappelle que des enlèvements de Français ont eu lieu dans le septentrion camerounais en février et en novembre 2013, et de ressortissants italiens et canadiens en avril 2014.

    Il y a une semaine, la France a reconnu avoir fourni, et ce depuis plusieurs mois ‘'à la demande des autorités camerounaises, un appui en matière de renseignement et de formation'' dans la lutte contre le mouvement djihadiste.


  • La voie ferrée Batchenga - Ka’a renouvelée à 25%
    APA, 30/01/2015 17h13
    Le chantier de renouvellement de 175 kilomètres de voie ferrée entre Batchenga et Ka’a, deux localités situées aux entrées des villes de Douala et Yaoundé, les métropoles économique et politique du Cameroun, n’a été exécuté qu’à 25% au bout d’un an et alors qu’il était censé se trouver à mi-parcours. Présenté comme un axe majeur du programme quinquennal de modernisation des infrastructures ferroviaires, le chantier, lancé en 2014 et financé à hauteur de 7 milliards FCFA par la Banque mondiale, connaît des perturbations du fait d'un manque de main d'œuvre qualifiée.


  • L'opérateur de mobile, Orange Cameroun, s'implique dans la lutte contre Ebola
    APA, 30/01/2015 17h11
    L’opérateur de téléphonie mobile Orange a lancé, vendredi au Cameroun, une opération de collecte de fonds auprès de ses consommateurs en faveur de la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola, a constaté APA sur place. L'entreprise, par voie de court message (SMS), encourage les abonnés à envoyer le mot "STOP" à un numéro à 4 chiffres, à travers lequel ils contribueront à éradiquer cette maladie. "Le coût de votre SMS (150 FCFA) sera reversé à l'Union africaine", indique le message d'Orange.


  • La BAD et la BM appuient le programme de développement des infrastructures de transport au Cameroun
    APA, 30/01/2015 17h10
    Le gouvernement camerounais élabore actuellement un document unique détaillant le programme d’investissement routier, sur une période de référence, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), a appris APA vendredi auprès des services compétents du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. La réflexion, dont une mouture est attendue la semaine prochaine, porte sur l'identification des corridors à soumettre au financement de ces deux institutions financières à l'effet de tirer profit de l'éligibilité du pays au guichet de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD).


  • Plus de 700 milliards de FCFA de recettes pour la douane camerounaise en 2014
    APA, 28/01/2015 17h15
    La douane camerounaise a collecté 700,8 milliards de francs CFA en 2014, soit un taux de réalisation de 110 pour cent, a indiqué la Direction générale de douanes (DGD) au terme de la conférence des services centraux et extérieurs de cette administration publique. Ces réalisations sont nettement au-dessus des prévisions qui se situaient autour de 680 milliards de francs CFA. Pour l'exercice 2015, malgré la situation préoccupante dans la région de l'Extrême-nord du pays du fait des attaques terroristes de la secte nigériane Boko Haram, l'administration de douanes table sur 693 milliards de francs CFA de recettes.


  • 150 milliards de FCFA exigés à Orange et MTN Cameroon pour le renouvellement de leurs licences
    APA, 27/01/2015 17h35
    Le gouvernement camerounais a demandé à deux entreprises de téléphonie mobile, en l’occurrence, la multinationale sud-africaine Mobil telephon network (MTN) et la firme française ORANGE, de verser au trésor public 150 milliards de francs CFA afin de procéder au renouvellement de leur licence d’exploitation. Une exigence de l'Etat qui ne semble pas arranger les deux opérateurs qui auraient proposé de payer plutôt 75 milliards de francs CFA. Des propositions qui interviennent au moment où la licence d'exploitation accordée à MOBILIS, puis rachetée par ORANGE est arrivée à expiration depuis le 15 janvier 2015, alors que la licence de MTN arrive à expiration le 15 février prochain.


  • Vers une extension de la Centrale à gaz de Kribi
    APA, 27/01/2015 17h21
    La Kribi Power Development Corporation (KPDC), une filiale du groupe Globelec, chargée de la gestion de la centrale à gaz de Kribi, vient de lancer les consultations publiques de l’étude d’impact environnemental dans le cadre du projet d’extension de cette infrastructure énergétique. Selon un communiqué reçu à APA, les consultations se dérouleront pendant un mois, du 27 janvier au 25 février 2015, simultanément à Douala et sur le site de Mpolongwé dans la région du Sud. D'une capacité de 216 Mégawatts (MW), ce projet d'extension vise à porter la capacité de production de cette centrale à gaz à 330 MW. Les travaux pour lesquels KPDC a déjà contracté la société finlandaise Wartsila vont coûter 65 milliards de francs CFA.


  • Plus de 5 milliards FCFA de matériels investis par la Société d'exploitation des parcs à bois du Cameroun
    APA, 26/01/2015 18h21
    La Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC) a investi au cours de ces dernières années, plus de 5,3 milliards de FCFA pour le renouvellement du matériel et des infrastructures, sans compter le versement de 27,5 milliards de FCFA au titre de redevances portuaires, impôts et taxes dans les caisses de l’Etat. Si deux milliards de FCFA ont été investis l'année dernière pour l'achat des équipements d'exploitation, cette entité du groupe Bolloré Africa Logistics (BAL) entend investir plus de 3 milliards de FCFA en 2015 pour le renforcement et la modernisation des installations, a déclaré le directeur général Eric Gerbet. Au cours d'une cérémonie de remise de médailles aux travailleurs, le directeur général pour qui "les travailleurs sont au cœur de l'entreprise", a rassuré que la direction "ne ménagera aucun effort pour leur donner l'occasion à la SEPBC d'être les vrais acteurs du développement du Cameroun".


  • Les opérateurs économiques tunisiens invités investir au Cameroun
    APA, 26/01/2015 18h20
    Le président-directeur général du Centre tunisien de promotion des exportations (CEPEX) Abdellatif Hamam a invité les opérateurs économiques de son pays à venir investir au Cameroun a-t-on appris lundi, au terme d’une rencontre bilatérale sur les opportunités de partenariat tuniso-camerounais. Un rendez-vous des affaires tenu sous la houlette du ministère camerounais du Commerce avec le concours de la Chambre de commerce, d'industries, des mines et de l'artisanat du Cameroun (CCIM) Son invite envers les milieux d'affaires tient du fait que le Cameroun est un «pays ouvert aux investisseurs du monde», d'autant que «ce, pays dispose d'un potentiel dans les secteurs de l'agroalimentaire, la santé, l'éducation et la formation, les technologies de l'information et de la communication, l'énergie et l'environnement».


  • Le Cameroun couvre 257,41 % du montant mis en adjudication par les soumissions du 21 janvier dernier
    Pana, 26/01/2015 18h18
    Le Trésor public du Cameroun a couvert un taux de 227,41 % du montant mis en adjudication par les soumissions des Bons du Trésor Assimilables (BTA) à 26 semaines, émis le 21 janvier dernier, a indiqué la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). Pour cette opération financière dont le montant annoncé par le Trésor était de 10 milliards de francs CFA, le montant total des soumissions a atteint 25,741 milliards de francs CFA, mais seulement 10 milliards de francs CFA ont été servis. Le taux minimum proposé était de 1,90%, le taux maximum de 4,5%, le taux limite de 2,10% et le taux d’intérêt moyen pondéré de 1,9%.

  • Le Général René Claude Meka supervisera la coalition Cameroun-Tchad contre Boko Haram
    APA, 26/01/2015 16h02
    René Claude Meka, général de corps d’armée et Chef d’Etat major des armées au Cameroun (CEMA), a été porté à la tête de la coalition des armées camerounaises et tchadiennes pour combattre la secte terroriste nigériane Boko Haram qui menace de déstabiliser le Nigeria et ses voisins.

    Cette désignation intervient une dizaine de jours après l'arrivée d'un contingent tchadien de 2500 soldats en territoire camerounais pour prêter main forte à l'armée camerounaise dont la bravoure a permis jusque-là d'infliger de lourdes défaites aux intégristes.

    Le choix porté sur cet officier supérieur qui occupe les fonctions de chef d'Etat-major des armées au Cameroun depuis bientôt quinze ans, démontre la volonté des autorités camerounaises et tchadiennes de combattre fermement Boko Haram.

    Selon des sources des milieux sécuritaires, pendant que l'armée tchadienne continue son déploiement les autorités camerounaises ont décidé de renforcer les troupes dans la région de l'Extrême-nord, en vue de de mettre fin aux incursions des terroristes.

    Des sources concordantes les accusent d'avoir dans la nuit de dimanche à lundi, égorgé cinq personnes et blessé une autre dans la localité de Tayer (extrême-nord du Cameroun).


  • Le gouvernement annonce la poursuite du projet controversé de construction de logements sociaux
    APA, 25/01/2015 21h01
    Le ministre camerounais en charge de l’Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou, a annoncé dimanche la livraison en 2015 de 1675 nouveaux logements à Douala et Yaoundé, les métropoles économique et politique du pays, dans le cadre d’un programme débuté en 2009 et qui fait hurler de colère une grande majorité de citoyens.

    Interrogé par la radio nationale, il a indiqué que les partenaires à la réalisation dudit programme, en dehors des nationaux, de Chine et de Suisse déjà présents sur le terrain, allaient s'élargir à des entreprises canadiennes, marocaines et au qatariennes.

    ‘'Il y a eu un problème de coaching au départ'', a reconnu Jean Claude Mbwentchou, s'engageant par ailleurs à laisser plus de marge de manœuvre au secteur privé aussi bien local qu'international.

    Il reste néanmoins constant que le programme gouvernemental, qui comprend aussi l'aménagement de 50.000 parcelles constructibles dans les 10 capitales régionales, est considéré comme une arnaque politique par plusieurs observateurs en raison des conditionnalités d'accès particulièrement restrictives.

    A titre d'exemple, pour les 400 premiers logements pilotes de Yaoundé, non seulement les tarifs de vente oscillaient entre 16,7 et 24 millions FCFA, mais en plus il était exigé un paiement cash, toute chose qui éloigne ce concept d'une offre de masse.

    De plus, la lecture des noms des premiers acquéreurs laisse clairement entrevoir parmi les heureux élus des dignitaires du régime ou des hommes d'affaires, souvent à travers des prête-noms.

    Au niveau gouvernemental même, on déplore l'implication timide des acteurs concernés par le programme dans la mise en place de la ‘'batterie de mesures préalables''.

    Pour les nouveaux programmes annoncés, les pouvoirs publics comptent adopter ‘'une nouvelle stratégie orientée vers la production massive de logements (sociaux et de standing), permettant de résorber le déficit existant et accessibles à toutes les couches sociales, surtout les plus défavorisées'', dont la stratégie est déclinée en 11 points.


 





TOUT L'UNIVERS JOURNALDUCAMEROUN.COM

DOSSIERS

Dossiers

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Forums
Petites annonces

Galeries

Photos