Sport › Football

Des bourses d’études pour trois footballeuses camerounaises

Les trois joueuses retenues iront étudier au Japon, à la Tokyo international university. Agées de 18 ans, elles devront être titulaires d’un baccalauréat scientifique

Le Japon offre la possibilité à trois footballeuses camerounaises âgées de 18 ans d’intégrer la Tokyo international university. Une institution située dans la région entourant la ville de Kawagoe dans la préfecture de Saitama et qui privilégie l’apprentissage par expérience. C’est l’objet d’une bourse d’étude annoncée mercredi, 04 janvier 2017, par l’ambassadeur du Japon, Kunio Okamura, à l’issue d’une rencontre avec le ministre camerounais des Sports et de l’éducation physique.

Les noms des bénéficiaires de ladite bourse ne sont pas encore connus. Mais les postulantes doivent être titulaires d’un Baccalauréat scientifique.

«Je suis venu pour parler de ces bourses. Le Cameroun est un pays de football, populaire en sport. Tous les Japonais le savent. Après la coupe du monde des moins de 17 ans (Jordanie, ndlr) et la coupe d’Afrique des nations de football féminin (Cameroun, ndlr), nous avons espéré lancer une coopération», a expliqué Kunio Okamura.

Face à un tel élan, le ministre Bidoung Mkpatt a témoigné sa «gratitude pour les efforts et l’appui ainsi apportés. Sa gratitude également pour l’opportunité donnée aux jeunes Camerounaises talentueuses afin d’enrichir leurs connaissances, développer leurs aptitudes dans les grandes universités. A partir du football, nous espérons ouvrir les portes aux autres disciplines.»



Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut