International › APA

Fin de l’opération «Reprise en main de la ville de Bouaké» avec 52 interpellations et destruction de 4 fumoirs

L’opération «Reprise en main de la ville de Bouaké», lancée le 31 janvier dernier par la cellule anti-drogue de la 3è légion de gendarmerie a pris fin, samedi, avec au total 52 interpellations, quatre fumoirs détruits et la saisine d’importants lots de drogues.Au moins 52 personnes dont 4 militaires, 3 femmes et 12 élèves ont été interpellées et 4 fumoirs ont été détruits lors de cette opération qui s’est déroulée du 31 janvier au 17 février 2017 dans les départements de Bouaké et Béoumi.

Cette opération qui a reçu le concours de l’antenne régionale de la Direction de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) de Bouaké dans sa 2è phase a également permis d’interpeller 5 personnes en plus dont 2 femmes dans le département de Béoumi (environ 60 km à l’Ouest de Bouaké). Quelques 21 boulettes de cannabis et du cannabis sec en vrac ont été saisis au cours de cette dernière opération notamment dans les villages de Golikro et Affotobo.


‘’Depuis la fin du dernier trimestre de l’année dernière (2016), l’on a assisté à une recrudescence de la criminalité qui a connu son pic à la fin du mois de janvier 2017 (…) face à cette situation, l’urgence de restaurer la situation sécuritaire et la quiétude des populations s’imposait à nous comme un défi à relever. C’est dans cet esprit que cette opération a été initiée pour essayer d’atténuer les effets pervers de cette montée en puissance de la criminalité » explique une note signée par le Capitaine Djessan Bi Richard, chef de la Cellule anti-drogue de la gendarmerie de Bouaké, dont APA a reçu copie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut