Sport › Football

Football: Samuel Eto’o dément les rumeurs l’annonçant en Chine

©Droits réservés

Dans une interview parue sur le site du magazine Jeune Afrique hier, le goleador est revenu, entre autres, sur la victoire des Lions à la Can 2017 et l’élection en perspective à la tête de  la CAF

Il y a quelques semaines, de nombreux médias ont annoncé le départ imminent de Samuel Eto’o pour la Chine. Eh bien non! Réponse de l’attaquant camerounais : « On m’annonce un peu partout. Mais je suis sous contrat avec Antalyaspor, et mon avenir, pour l’instant, est en Turquie, où je me sens bien. Pour la suite, on verra plus tard. J’arrive à un âge [Samuel Eto’o a 36 ans ce 10 mars, NDLR] où on est plus attentif au cadre de vie, à la qualité de vie. Quand on est plus jeune, on n’a pas les mêmes exigences qu’à 36. Pour l’instant, je suis en Turquie. J’ai toujours dit que j’aimerais finir ma carrière au Real Majorque, là où tout a vraiment commencé pour moi en Europe. Les dirigeants le savent, et en lisant cette interview, ils sauront que c’est toujours mon souhait. »

Samuel Eto’o a aussi été appelé à réagir sur l’élection prochaine du président de la Confédération africaine de football (CAF), le 16 mars à Addis-Abeba. A ce sujet, le footballeur a suggéré qu’un peu de fraîcheur ne ferait pas de mal à l’institution. Rappelons que Issa Hayatou brigue un huitième mandat à la tête de l’instance faîtière.  » La CAF est à un certain niveau de revenus financiers. Elle est respectée, au sein de la Fifa par exemple. Mais il faudrait apporter plus de fraîcheur pour ouvrir d’autres horizons. Sans nier ce qui a été fait. Ces changements pourraient prolonger et améliorer ce qui a été accompli »,  a répondu la star.


Concernant l’exploit des Lions à la CAN 2017, Samuel Eto’o a déclaré  » qu’à chaque fois que le Cameroun n’est pas perturbé par des problèmes internes, il a des résultats. On ne s’attendait pas forcément à un tel parcours, de la part d’une équipe rajeunie, avec des joueurs qui allaient disputer leur première phase finale de CAN ». Il a salué l’attitude de Nicolas Nkoulou et Aboubakar Vincent qui, d’après lui, ont été « exemplaires de professionnalisme ». Ils n’étaient pas titulaires, mais ils ont eu un comportement irréprochable, et le Cameroun leur doit beaucoup dans cette victoire, a-t-il ajouté.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut