L’info en continu

    • jeudi 16 février
    • Au tribunal: la Cour suprême confirme la condamnation de Iya Mohamed

      journalducameroun.com - 16h34

      Le mardi 14 février dernier, la Cour suprême a entériné la condamnation de Iya Mohamed. L’ancien directeur de la Société de développement du coton (Sodecoton) avait été condamné à 15 ans de prison fermes par le Tcs en septembre 2015. L’instance a donc définitivement reconnu Iya Mohamed coupable de faits de détournement de deniers publics dont il était accusé par l’ Etat du Cameroun.

    • Cameroun: La police veut intensifier la vidéo-surveillance

      journalducameroun.com - 15h38

      La police camerounaise annonce l’extension de son programme de vidéo-surveillance  à tous les chefs-lieux des régions du Cameroun d’ici à la fin du premier semestre 2017. Ledit programme est expérimenté depuis 2014. Des cameras avaient alors été installées à certains points des villes pilotes dont Yaoundé. Le but de cette démarche est de réduire le temps d’intervention des équipes dans les cas d’agressions, d’accidents, d’embouteillages, entre autres. La Police souhaite ainsi, améliorer ses rendements et assurer une meilleure sécurité aux usagers.

    • 400 millions de F CFA pour une usine de transformation du café au Cameroun

      APA - 15h02

      L’Union centrale des coopératives agricoles de l’Ouest (UCCAO), l’un des plus importants regroupements de producteurs de café au Cameroun, prévoit d’investir 400 millions de F CFA pour moderniser son usine de torréfaction et de production du café infusion, ont indiqué mardi les responsables de cette structure. Ladite structure vient de signer une convention lui conférent des exonérations fiscales sur une période allant de cinq à 10 ans.

    • Fête du 8 mars: le thème est connu

      - 14h27

      Le thème de la 32ème édition de la journée internationale de la Femme vient d’être rendu public. Le 08 mars prochain, on réfléchira sur « Les femmes dans un monde de travail en mutation:planète 50-50 d’ici 2030 ». A environ trois semaines de la célébration de cette fête, les préparatifs s’intensifient. Les institutions, associations et autres regroupements féminins souhaitant participer à la parade ont jusqu’au 03 mars 2017, date de clôture des inscriptions. Celles-ci se font au niveau des délégations d’arrondissement et des centres de promotion de la femme et de la famille du Mfoundi pour les organisations féminines. Les administrations publiques, para-publiques et privées, les services diplomatiques et les organisations internationales s’inscrivent dans les services centraux du Minproff, portes 207 et 220.

    • Deux bateaux de la marine française en escale au Cameroun

      - 14h06

      Deux bâtiments de la marine française, le « Commandant L’Herminier » et « Laplace » ont fait escale dans les villes camerounaises de Douala et Kribi dans le cadre de la sécurité et de travaux hydrographiques dans le Golfe de Guinée, rapporte un communiqué de l’ambassade de France rendu public jeudi à Yaoundé.

    • Cameroun: 31 activistes anglophones attendent d’être jugés par le tribunal militaire

      APA - 13h50

      Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, a annoncé mercredi, que trente-une personnes, parmi les soixante-une en détention, sont actuellement en instance de jugement devant le tribunal militaire de Yaoundé. Ils ont été arrêtés dans le cadre des manifestations violentes qui ont secoué les régions anglophones du Nord–Ouest et du Sud-Ouest en décembre et janvier derniers. Il a précisé que les concernés font partie des quatre-vingt-deux individus interpellés dont vingt-un ont déjà retrouvé la liberté.

    • mercredi 15 février
    • Yaoundé : 59 blessés dans un accident

      - 19h31

      Un convoi militaire a eu un accident à la sortie de Yaoundé ce mercredi 15 février 2017. Selon des témoignages recueillis sur le lieu de l’accident, le 5ème camion qui fermait le convoi, a percuté celui qui le précédait. Les véhicules auraient dérapé et se seraient renversés sur la chaussée. Officiellement, l’accident n’a pas fait de mort. Le bilan provisoire annonce 59 blessés qui ont aussitôt été conduits auprès des formations hospitalières pour une prise en charge.
      Ces camions appartenant à la gendarmerie auraient été mobilisés pour transporter une partie des recrues de la cuvée 2017 vers leur centre d’instruction à Koutaba.

    • Catastrophe ferroviaire d’Eséka : deux nouvelles plaintes contre Bolloré

      nouvelobs.com - 11h04

      Le Syndicat professionnel des conducteurs de train du Cameroun et le Comité de libération des prisonniers politiques (organisation d’opposition camerounaise basée en France) vont déposer, cette semaine, des plaintes contre X, notamment pour des « faits d’homicides volontaires et de mise en danger de la vie d’autrui », a indiqué à « l’Obs » l’avocat des plaignants, Maître Stéphane Bobé Enguéléguélé. Ces plaintes vont être déposées auprès du tribunaux de Nice, d’où est originaire une des victimes françaises tuée dans l’accident de train, ainsi que du tribunal de Saint-Nazaire, où vivait la victime française blessée dans la catastrophe. Des plaintes pour « homicides involontaires » avaient été déposées début février au tribunal de Nanterre, juridiction du groupe Bolloré dont le siège est à Puteaux (Hauts-de-Seine). Mais le parquet de Nanterre s’était dit incompétent car les victimes françaises de l’accident ne dépendaient pas de sa juridiction.

    • mardi 14 février
    • Vers l’ouverture de deux nouvelles chaînes de télévision publiques au Cameroun

      Apa - 16h32

      L’office national de radio et télévision, la Cameroon radio and television (CRTV), procèdera au cours de cette année au lancement deux nouvelles chaînes de télévision, a annoncé samedi le directeur de la radiotélévision publique. Selon Charles Ndongo, l’une des nouvelles chaînes va se consacrer exclusivement au sport et l’autre à l’information en continu. Il a par ailleurs annoncé l’ouverture d’une radio de proximité à Kribi en 2017.

    • vendredi 10 février
    • Vers l’octroi de 120 milliards de F d’aide au fonctionnement des entreprises camerounaises

      JDC - 19h19

      L’Etat du Cameroun devrait verser 120 milliards de FCFA aux entreprises publiques en guise de subventions pour leur fonctionnement au cours de l’exercice 2017, d’après une grille de répartition arrêtée par le ministère des Finances . Ce montant sera reparti entre 163 structures  et établissements administratifs publics.

    • Une vingtaine d’opérateurs de télécoms sommés d’acquérir des titres d’exploitation définitifs

      JDC - 19h14

      La ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun, Minette Libom Li Likeng a produit une liste de 22 entreprises de télécommunications appelées à acquérir des licences d’exploitation définitives sous peine d’interdiction d’activités. Selon un récent communiqué de ce département ministériel, les structures concernées par cette injonction ont jusqu’au 14 février pour entamer les démarches administratives y relatives. Il s’agit, entre autres, de Créolink, Ringo Sarl, Northwave Sarl, Global Solutions Technologies, etc.

    • Le Minpostel lance la caravane «Globe-trotter de l’économie numérique»

      JDC - 19h05

      Le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) a initié une plateforme d’échanges entre jeunes porteurs de projets et des experts chargés de les accompagner dans la maturation de leurs projets. Baptisée «Globe-trotter de l’économie numérique», la caravane a rassemblé à Yaoundé, pour la première fois, les personnes protagonistes du 6 au 9 février. Ladite caravane devrait poursuivre sa tournée dans les autres neufs région  du pays

    • Un système de couverture universelle annoncé pour le premier semestre 2017

      JDC - 18h40

      Le Cameroun devrait lancer son système de couverture universelle dès le premier semestre de l’année 2017. Les caractéristiques technique dudit système ont été présentées jeudi à Yaoundé par le Comité technique national intersectoriel que supervise le ministre de la Santé publique. La réalisation du Système de couverture universelle sera adossée à la création d’une structure nationale unique de gestion technique et financière de la couverture de santé. Grâce à cette innovation, chaque Camerounais pourra recevoir, avec plus de facilité, des soins et services. Pour cela, il devra disposer d’une carte de couverture en santé avec un numéro d’identifiant unique.

    • Cameroun: des concessions pillées par Boko Haram à Bakarifé

      JDC - 15h57

      Selon le tri-hebdomadaire L’Oeil du Sahel, des membres de la secte islamiste Boko Haram ont passé au peigne fin une dizaine de concessions dans le village de Bakarifé, situé à la lisière du Cameroun et du Nigéria,  dans la nuit du 8 au 9 février dernier. La quinzaine d’assaillants était arrivée dans ce village à vélo et l’a en premier lieu encerclé avant de fouiller les maisons pendant plus d’une heure. Ils sont repartis  avec des vêtements et des denrées alimentaires. Après avoir attaché leur butin sur le porte-bagage des bicyclettes, les malfrats ont pris la poudre d’escampette en fondant dans la broussaille.

    • La 6e édition du Salon Promote s’ouvre demain samedi au Palais des congrès de Yaoundé

      JDC - 14h30

      Le Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé (Promote), qui se tient du 11 au 19 février 2017  s’ouvre demain au palais des congrès de Yaoundé. 18 thématiques vont structurer le site, entre autres: l’industrie et les mines, les banques, finances et assurances, les commerces, services après-ventes, l’éducation et les formations, les TIC et télécommunications, le tourisme et les loisirs. Selon le comité d’organisation, les participants se recrutent parmi les entreprises et institutions qui proviennent des pays de la sous-région tels que la RCA et le Tchad, tout comme celles issues d’autres pays africains comme l’Algérie et la Tunisie

    • Accident de train au Cameroun: le parquet de Nanterre « incompétent »

      AFP - 14h04

      Le parquet de Nanterre, saisi d’une plainte mettant notamment en cause Camrail, filiale camerounaise du groupe Bolloré, après une catastrophe ferroviaire au Cameroun en octobre, s’est déclaré « incompétent » pour mener l’enquête, a-t-il indiqué vendredi à l’AFP. Le parquet « n’est pas compétent » pour enquêter sur ce drame, a-t-il indiqué à l’AFP, en l’absence notamment de victime française dans son ressort.

       

Page 5 sur 512345
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité