L’info en continu

    • mardi 18 avril
    • Corée du Sud: L’ex-présidente va être jugée pour corruption

      20minutes.fr - 17h18

      C’est un nouveau pas vers le jugement de l’ex-présidente de Corée du Sud. Park Geun Hye a été formellement inculpée pour corruption dans l’enquête sur le retentissant scandale qui a précipité sa destitution.« Nous avons formellement inculpé Mme Park  pour de nombreux chefs parmi lesquels abus de pouvoir, coercition, corruption et divulgation de secrets d’Etat », ont déclaré les enquêteurs à l’issue de leurs investigations. L’ex-chef de l’Etat, qui a été placée en détention fin mars, a perdu son immunité présidentielle à la même période.

    • Un bébé de trois mois soupçonné de terrorisme à Londres

      BFMTV - 17h11

      Lors d’une demande de visa pour les Etats-Unis, un homme de 62 ans s’est trompé de case en répondant au questionnaire de sécurité. Résultat: son petit-fils de trois mois a été interrogé pour soupçons de terrorisme pendant une dizaine d’heures. Sur les formulaires pour partir aux Etats-Unis, il existe une case un peu étrange. « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide? » Un grand-père qui s’est visiblement trompé a répondu « oui » pour son petit-fils, âgé de trois mois. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais l’ambassade américaine a interpellé le bambin à Londres, avant de l’interroger pendant dix heures, rapporte The Guardian, non sans ironie.

    • La Cour suprême américaine pose son veto à une exécution en Arkansas

      lemonde.fr - 17h02

      La Cour suprême des Etats-Unis a mis son veto, lundi 17 avril, à une demande de dernière minute des autorités de l’Arkansas de procéder à l’exécution de Don Davis. L’Arkansas avait demandé l’accord de la Cour suprême pour cette exécution, la première depuis 2005.La décision de la Cour suprême constitue le dernier revers judiciaire en date pour cet Etat, qui entendait procéder à huit exécutions entre le 17 et le 27 avril, à un rythme sans précédent, ce qui a suscité une mobilisation internationale des opposants à la peine capitale.

       

    • Abolition des frais d’itinérance: C’est la fin des appels surtaxés en Europe

      20minutes.fr - 16h55

      Les Européens vont pouvoir téléphoner dans tous les pays de l’Union sans être surtaxés. A partir du 15 juin, les frais d’itinérance, ces tarifs appliqués à chaque appel à l’étranger, seront abolis dans l’Union européenne. Vous pourrez utiliser votre téléphone portable sans surcoût. Depuis 10 ans, les frais liés à l’utilisation du téléphone portable à l’étranger étaient en forte diminution (de près de 90 %) et la disparition des surcoûts le 15 juin prochain est une bonne nouvelle pour Ralph Roggenbuck du Centre européen des consommateurs cité par France Bleu Alsace : « Il y a 10 ans, on était apeuré quand on passait la frontière, on avait pour habitude d’éteindre son portable. Les dépassements étaient parfois de l’ordre de 30, 40, 50 euros. A partir du 15 juin, l’opérateur ne pourra plus facturer de frais supplémentaires, c’est un aboutissement ».

    • vendredi 07 avril
    • Fillon met en garde contre une «confrontation directe» Occident-Russie

      lefigaro.fr - 10h50

      Le candidat de la droite à l’élection présidentielle a indiqué dans un communiqué pouvoir comprendre la riposte américaine après l’attaque chimique présumée. Mais, elle « ne doit pas conduire à une confrontation directe des forces occidentales avec celles de la Russie et de l’Iran. Ce serait un terrible danger pour la paix ». »La France doit exiger que l’enquête des Nations unies soit conduite dans les meilleurs délais et que les mesures nécessaires soient prises pour faire respecter l’interdiction d’utilisation des armes chimiques. Elle doit exiger que le conseil de sécurité des Nations Unies mette tout en oeuvre pour trouver les voies d’un accord qui évite les risques d’un embrasement dangereux pour la paix mondiale », ajoute le candidat.

    • Frappes américaines en Syrie : la Russie demande une réunion d’urgence à l’ONU

      lefigaro.fr - 10h48

      59 missiles ont été tirés dans la nuit de jeudi à vendredi sur une base aérienne du gouvernorat d’Homs en riposte à une attaque chimique présumée imputée au «dictateur Bachar el-Assad». La Russie dénonce une «agression». Elle a demandé une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l’ONU. « Nous appelons le Conseil de Sécurité de l’ONU à tenir une réunion d’urgence pour discuter de la situation », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Moscou a également suspendu son accord avec Washington sur la prévention d’incidents aériens. Celui-ci visait à empêcher des incidents entre avions des deux pays en Syrie. « La partie russe suspend le mémorandum avec les États-Unis sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie » menées par les aviations russe et américaine, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans un communiqué.

    • Une victime de l’attentat de Londres décède à l’hôpital

      BFMTV - 10h34

      Andrees Cristea, qui était tombée dans la Tamise le 22 mars lors de l’attentat terroriste perpétrée à l’extérieur du parlement britannique à Londres, est décédée à l’hôpital, a annoncé la police vendredi.  Âgée de 31 ans, Andrees Cristea visitait Londres avec son compagnon Andrei Burnaz le jour de l’attentat. L’appareil qui la maintenait en vie a été retiré jeudi. Son décès porte à cinq le nombre de personnes tuées dans l’attentat.

    • Les Rwandais rendent hommage aux victimes du génocide de 1994 ce vendredi

      Xinhua - 10h32

      Les Rwandais se souviendront des victimes du génocide de 1994 contre les Tutsis vendredi au site commémoratif du génocide de Kigali, où les corps d’environ 250.000 victimes ont été enterrés. Vendredi, des manifestations auront lieu au niveau national et dans les villages pour commencer la Semaine nationale de commémoration. Le président Kagame allumera la flamme du souvenir au site commémoratif du Genocide à Kigali. Dans l’après-midi, il y aura également une marche de souvenir du Parlement à Kigali au stade Amahoro à Remera, où se tiendra une veille nocturne.

       

    • La CIA savait depuis l’été que les Russes aidaient Trump

      AFP - 10h23

      La CIA savait que la Russie interférait dans l’élection américaine pour aider à l’élection de Donald Trump plus tôt qu’on ne le pensait jusqu’à présent et en avait informé des élus dès l’été 2016, affirme jeudi le New York Times. L’ingérence de la Russie n’a été rendue publique qu’après l’élection de M. Trump le 8 novembre, quand le renseignement américain a dénoncé publiquement la main de Moscou, dans les conclusions d’une enquête diligentée par Barack Obama. Selon le New York Times, qui cite d’anciens responsables gouvernementaux, les briefings classés secrets de ces élus ont aussi révélé la divergence d’analyse entre la CIA et le FBI, chargée du contre-espionnage. Pour des hauts responsables de la police fédérale, les piratages informatiques auxquels se sont livrés les services russes dans le parti démocrate n’avaient d’autre but que de perturber l’élection, et pas de faire élire le milliardaire. Le FBI est venu plus tard à la même conclusion que la CIA.

    • Syrie: le Japon soutient la « détermination » des Etats-Unis

      - 10h20

      Le Japon soutient la « détermination » des Etats-Unis contre la prolifération d’armes chimiques, a déclaré, vendredi, le Premier ministre Shinzo Abe après des frappes américaines sur une base en Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée au régime syrien. Tokyo estime que l’action américaine avait « eu pour but d’éviter une aggravation de la situation ». « Nous apprécions hautement l’engagement fort du président (Donald) Trump pour le maintien de l’ordre international et pour la paix et la sécurité des alliés et du monde », a ajouté M. Abe.

    • Les Etats-Unis frappent la Syrie après « l’attaque chimique »

      AFP - 10h18

      Les Etats-Unis ont bombardé une base aérienne en Syrie dans la nuit de jeudi, en riposte à une attaque chimique présumée imputée au « dictateur Bachar al-Assad », le président américain exhorte les « nations civilisées » à faire cesser le carnage. En milieu de nuit, 59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par deux navires américains en Méditerranée vers la base aérienne d’Al-Chaayrate, située dans le centre de la Syrie, selon le Pentagone. Cette « agression flagrante » a fait « six morts, des blessés et d’importants dégâts matériels », a indiqué l’armée syrienne, sans préciser si les victimes étaient des militaires ou des civils.

    • jeudi 06 avril
    • France : Un petit garçon gravement blessé par la chute d’un portail de 300 kilos

      20minutes.fr - 16h18

      Selon La Dépêche du Midi, un enfant de 3 ans et demi a été grièvement blessé par la chute accidentelle d’un portail de 300 kilos. Il jouait près d’un hangar désaffecté dans son village de Fleurance, dans le Gers. Le drame s’est produit mardi après-midi et le petit garçon a été immédiatement héliporté aux urgences pédiatriques du CHU de Purpan à Toulouse. Toujours selon le quotidien régional, le garçonnet serait désormais « tiré d’affaire ». Une enquête sur cet accident domestique a été confiée aux gendarmes de Fleurance. La chute du fameux portail serait survenue sur la propriété du grand-père de la petite victime, qui habite la même commune que les parents.

    • Le patron de Fiat Chrysler va quitter ses fonctions en 2019

      BFMTV - 14h33

      Son départ était attendu. Sergio Marchionne  laissera en 2019 les commandes du constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler, a déclaré ce jeudi le président de FCA, John Elkann. Il « quittera FCA en 2019. (L’année) 2018, il la fera toute entière parce qu’il veut porter en avant l’ambitieux plan du groupe », a déclaré l’héritier de la famille Agnelli à Turin (nord). Sergio Marchionne avait déjà confirmé en début d’année qu’il partirait une fois les objectifs du plan 2014-2018 réalisés. Âgé aujourd’hui de 65 ans, il a pris en juin 2004 les commandes du groupe italien Fiat, qui a fusionné en 2014 avec l’américain Chrysler. Interrogé sur celui qui pourrait le remplacer, John Elkann a déclaré: « Au sein de FCA, il y a tant de personnes compétentes qui pourront lui succéder ». FCA « va de l’avant sous la direction de Marchionne, mais avec lui travaille une très bonne équipe », a-t-il noté.

    • Fusillade à Grasse: La Légion d’honneur pour le proviseur, une «thérapie collective» selon lui

      20minutes.fr - 14h22

      « Vous m’avez dit que n’aviez ni le collant ni la cape, mais ce n’est pas le costume qui fait le héros, c’est le courage dont vous avez fait preuve en entravant ce projet morbide ». Ce jeudi, trois semaines jour pour jour après l’attaque armée d’un élève qui a fait cinq blessés au lycée Alexis de Tocqueville, à Grasse, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem est revenu saluer le « courage exemplaire » du proviseur de l’établissement, qui s’était interposé. Pour son « sang froid exemplaire et admirable » le 16 mars, Hervé Pizzinat a été fait chevalier de la Légion d’honneur. « Heureux » que cette distinction lui soit remis « de son vivant et non à titre posthume », le proviseur, blessé au bras par une balle de 22 long rifle, a dédié la Légion d’honneur « à tous les élèves et personnels du lycée Alexis de Tocquveille et au service public dans son ensemble ».

    • mercredi 05 avril
    • Les officiers de police judiciaire autorisés à fouiller les bagages dans les transports parisiens

      lemonde.fr - 19h11

      Cet arrêté, pris mardi soir par la préfecture de Paris, et reconductible jour par jour, s’applique mercredi dans les transports en commun de voyageurs par voie ferrée de Paris, entre 7 heures et 22 heures. Cette mesure, qui peut être reconduite jour par jour, fait suite à l’annonce lundi par le ministre de l’intérieur, Matthias Fekl, d’un redéploiement de moyens de sécurité dans les transports en commun après l’attentat qui a fait 14 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg. L’arrêté précise que les officiers de police judiciaire sont également autorisés à « visiter les véhicules circulant, arrêtés ou stationnant sur la voie publique ou dans les lieux accessibles au public sur les lignes, stations, gares, arrêts et couloirs des transports en commun ».

    • lundi 03 avril
    • Attentat de Nice: Ouverture «imminente» d’une information judiciaire sur la sécurité

      20minutes.fr - 18h29

      L’ouverture d’une information judiciaire sur d’éventuelles failles dans le dispositif de sécurité mis en place lors de l’attentat commis le 14 juillet à Nice est « imminente », a assuré ce lundi le procureur de Nice, Jean-Michel Prêtre. « J’ai demandé à ce qu’il y ait plusieurs juges d’instruction qui soient saisis », a déclaré Jean-Michel Prêtre, qui a reçu une plainte avec constitution de  partie civile des parents d’un petit garçon de 4 ans tué dans l’attaque. Leur action vise la mairie et l’Etat, organisateurs de la sécurité le soir de la Fête nationale. « La plainte est parfaitement légitime et recevable et je ne vois pas pourquoi je m’opposerais à l’ouverture d’une information qui est de droit », a ajouté le procureur de Nice.

    • Royaume-Uni: Des entreprises accordent des congés payés en cas d’adoption d’animal

      20minutes.fr - 18h22

      Plusieurs entreprises à travers le monde ont décidé d’accorder à leurs employés des congés payés quand ces derniers accueillent un nouvel animal de compagnie. Parmi ces entreprises très compréhensives, le nombre de jours off accordés varie. Ainsi, Mars Petcare, qui a été la première à lancer le concept au Royaume-Uni, offre 10 heures de congés payés en cas d’adoption, puis autorise ses employés à ramener leur animal au travail. Les compagnies Brew Dog et Bitsol Solutions gratifient quant à elles leurs employés d’une semaine complète de congés payés dans cette situation. D’autres entreprises ont choisi d’accorder à leurs employés un peu de temps, non pas pour accueillir un animal, mais pour en faire le deuil. Ainsi, les hôtels et restaurants Kimpton à San Francisco offrent 3 jours de congé en cas de décès d’un animal de compagnie et l’entreprise canadienne Shoppers Drug Mart laissent ses employés prendre des jours de congé en cas de décès dans leurs familles, ce qui inclut les animaux de compagnie.

    • Espagne: Un avion de tourisme atterrit en urgence sur l’autoroute

      20minutes.fr - 18h15

      L’appareil a, sans explication, été victime d’une panne de moteur. Le pilote d’un avion de tourisme a pris la décision de faire atterrir son appareil dimanche après-midi sur une autoroute espagnole entre Perpignan et Barcelone, rapportent plusieurs médias dont France Bleu et LCI. L’incident s’est produit à hauteur de la ville de Cardedeu, non loin de Gérone. L’avion, à l’intérieur duquel se trouvaient au moins deux passagers, s’est posé sur la voie d’accès à une aire de repos et n’a cependant pas perturbé la circulation, qui n’était pas dense à ce moment-là. Personne n’a été blessé et l’incident n’a pas nécessité l’intervention des pompiers, selon le service de circulation catalan. De son côté, l’avion n’a, lui, pas redécollé. Ses ailes ont été démontées pour qu’il soit placé sur un semi-remorque et ramené vers l’aérodrome d’où il avait pris la voie des airs.

    • vendredi 31 mars
    • Football : Mourinho agacé par Pogba

      BFMTV - 18h11

      Avec les coiffures peroxydées et les campagnes de pub à gogo, José Mourinho s’était montré patient avec un Paul Pogba devenu une véritable bête de marketing depuis son transfert record à Manchester United. Et puis José Mourinho a craqué. Selon le Mirror, le technicien portugais a très peu goûté l’emoji Pogba qui fait fureur sur les réseaux sociaux. Mourinho aurait demandé à l’international français de mettre la pédale douce sur ses activités marketing et de se concentrer sur son football. La même source affirme que l’entraîneur de Manchester United serait vraiment soûlé par tout ce tapage et ne veut pas que toutes ces futilités influencent le jeu du numéro 6 des Red Devils.

    • mercredi 29 mars
    • La RDC enquête sur l’assassinat de deux experts de l’Onu

      AFP - 19h00

      Le gouvernement congolais a annoncé mercredi que la justice militaire enquêtait sur la disparition de deux experts de l’ONU dont les corps ont été découverts la veille dans le centre de la République démocratique du Congo, en proie à une rébellion. Les deux experts, l’Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida Catalan, avaient été enlevés le 12 mars en même temps que leurs quatre accompagnateurs congolais dans la province du Kasaï-central, secouée par la rébellion de Kamwina Nsapu, chef traditionnel tué en août 2016 lors d’une opération militaire après s’être révolté contre les autorités de Kinshasa. « Dès qu’ils ont disparu, les magistrats militaires ont ouvert une enquête qui vient de s’accélérer avec la découverte des corps », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende.

    • Le problème de l’eau aggrave celui de la malnutrition

      Reuters - 18h57

      Près de 27 millions d’habitants de quatre pays confrontés à la famine — Nigeria, Somalie, Soudan du Sud et Yémen — n’ont pas accès à une eau salubre, ce qui peut être aussi dangereux chez les enfants souffrant de grave malnutrition que la pénurie de vivres, a déclaré mercredi l’Unicef. Plus de 20 millions de personnes — soit plus que la population de la Roumanie ou de la Floride — risquent de mourir de faim dans les six mois dans les quatre pays mentionnés du fait des conflits en cours et des changements climatiques, avaient déclaré les Nations unies en février. A cela, l’Unicef ajoute que les pénuries d’eau salubre, le manque de sanitaires appropriés et des conditions d’hygiène déficientes font peser des risques supplémentaires aux enfants souffrant de malnutrition, et risquent de déclencher des diarrhées mortelles. « (…)une eau insalubre peut aggraver la malnutrition, quelles que soient les quantités de nourriture que mangent les enfants; il n’ira pas mieux si l’eau qu’il boit n’est pas potable », a estimé Manuel Fontaine, directeur des programmes d’urgence à l’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance).

    • Une Palestinienne abattue par la police israélienne

      Reuters - 18h55

      Des policiers israéliens ont abattu mercredi une Palestinienne qui menaçait de les attaquer à l’aide d’une paire de ciseaux à l’entrée de la vieille ville de Jérusalem, ont indiqué des porte-parole de la police. L’incident s’est produit porte de Damas, une des voies fortement gardée donnant accès à Jérusalem-Est, qui a été le théâtre d’agressions du même type par le passé. « La police a répondu à une situation qui présentait une menace vitale et elle a abattu la terroriste sur place », a déclaré Mickey Rosenfeld. Luba Samri, une autre porte-parole de la police, a précisé que l’assaillante était une habitante de Jérusalem-Est âgée de 49 ans.

    • mardi 28 mars
    • RDC: la police confirme le massacre de ses éléments dans le Kasaï

      RFI - 16h45

      En République démocratique du Congo, un communiqué officiel confirme le massacre de policiers dans la province du Kasaï. Un document signé par le colonel Mwanamputu Empung, porte-parole de la police, indique que 39 membres des forces de l’ordre ont été tués, le vendredi 24 mars 2017. Ce communiqué laisse également entendre que de nouvelles mesures vont être prises dans la province. Autre précision : les deux camions ont été volés avec leur « importante cargaison de matériel et d’équipements de maintien de l’ordre », indique encore le document. Et puis le communiqué promet également une réponse des autorités congolaises : « Des dispositions urgentes et conséquentes ont été prises pour mettre définitivement un terme à l’insécurité ». Le texte évoque aussi la « mise hors d’état de nuire de ces inciviques ».

    • Négociations en RDC: la Cenco fait le constat de l’impasse politique

      RFI - 16h29

      Au lieu de conclure les négociations, lundi soir 27 mars, par la signature de l’arrangement particulier, la Conférence épiscopale nationale congolaise a fait le bilan de ses bons offices avec beaucoup d’amertume, au vu des quelques points non résolus : le mode de désignation du Premier ministre, le chronogramme de mise en place du gouvernement ou encore la question de la présidence du Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre. Un constat d’échec, mais la Cenco s’est abstenue de dire qu’elle mettait fin à sa médiation.

    • Afrique du Sud: Décès d’Ahmed Kathrada, proche compagnon de lutte de Mandela

      - 16h27

      Avec Ahmed Kathrada, dont le décès a été annoncé ce 28 mars 2017, disparaît un pan important de l’histoire sud-africaine contemporaine. Il était simplement « Kathy » pour ses amis de la classe politique sud-africaine dont beaucoup se souviennent encore avec émotion du bel hommage que ce proche parmi les proches avait rendu à Mandela lors de la disparition de l’icône en 2013. Compagnon de route du père de la nation arc-en-ciel depuis les années 1940, « Kathy » faisait partie avec Madiba et Walter Sisulu des huit accusés du célèbre procès de Rivonia. Condamnés tous à perpétuité, ils partagèrent 26 ans de leur vie en prison, d’abord sur Robben Island, au large du Cap, avant d’être transférés en 1982 dans la prison de Pollsmoor à Cape Town.

    • lundi 27 mars
    • Russie: l’opposant Alexeï Navalny condamné à 15 jours de prison

      RFI - 17h15

      Alexeï Navalny  a été condamné à 15 jours d’incarcération et à payer une amende de 20 000 roubles ce lundi 27 mars. L’opposant russe anticorruption est à l’origine des manifestations contre la corruption qui ont fait descendre dans la rue des milliers de personnes la veille. Il a été arrêté ainsi que plusieurs centaines d’opposants, les chiffres variant considérablement selon les sources. L’Union européenne et les Etats-Unis appellent les autorités russes à relâcher les manifestants.

    • Le HCR met en garde contre la situation alarmante des réfugiés en Afrique de l’Est

      Xinhua - 17h13

      L’Organisation des Nations unies a déclaré dimanche que la situation des réfugiés en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique était alarmante. « Cette pathétique situation des réfugiés dans la région est causée par une grave pénurie alimentaire et des conflits armés », a déclaré Victoria Akyeampong, chef du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour l’Afrique de l’Est, la Corne de l’Afrique et la région des Grands Lacs. Elle a dit que la situation était également inquiétante dans la région des Grands Lacs, un autre point chaud de la violence politique sur le continent, opposant les milices et les forces gouvernementales. Le chef régional du HCR et le secrétaire général de l’EAC, Liberat Mfumukeko, ont convenu de constituer un groupe de travail chargé d’élaborer et de mettre en œuvre un mécanisme régional de gestion des réfugiés.

       

    • vendredi 24 mars
    • RDC: le chef de la diplomatie française a reçu la Cenco

      RFI - 18h59

      La RDC est toujours dans l’impasse politique. Les discussions entre majorité et opposition pour organiser la transition jusqu’à l’organisation d’élections sont au point mort depuis l’accord trouvé le 31 décembre dernier. Les évêques congolais, médiateurs dans cette crise, ont déjà exprimé leur impatience. Et les membres de la Cenco ont abordé ce sujet avec le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, qui appelle lui aussi à reprendre au plus vite les échanges.

    • En Syrie, la bataille de Raqqa se prépare

      - 18h54

      Bastion de l’Etat islamique (EI), la ville syrienne de Raqqa est encerclée et la bataille pour en chasser les jihadistes commencera bientôt, a déclaré vendredi 24 mars le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Si depuis le début des opérations contre l’EI, les Américains ont toujours fait de la conquête de Mossoul en Irak une priorité, très tôt les Français se sont intéressés à Raqqa, fief de nombreux jihadistes français. A l’automne, Paris et Washington avaient annoncé des opérations concomitantes pour chasser l’EI de ces deux villes. D’un point de vue tactique, les forces de la coalition, qui soutiennent les Forces démocratiques syriennes (FDS), tentent de s’emparer du verrou de Tabqa, situé à 45 kilomètres à l’ouest de Raqqa.

    • Espagne: deux marins russes poursuivis après un naufrage mortel

      Reuters - 18h49

      La justice espagnole a mis en examen vendredi le capitaine d’un navire russe et son second pour homicide involontaire après la mort de deux pêcheurs Marocain et Sénégalais dont ils avaient percuté l’embarcation près de Barcelone. Le capitaine et le premier officier du bateau ont été entendus par un magistrat de Barcelone, qui leur a notifié des poursuites pour « délit d’imprudence ayant entraîné la mort », a annoncé la Cour d’appel de Catalogne dans un communiqué. Le premier officier, qui manœuvrait le bateau lundi lors de l’accident, devra verser 50.000 euros de caution s’il veut échapper à la détention provisoire. Le capitaine a été laissé en liberté.

Page 1 sur 3123
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité