L’info en continu

    • vendredi 24 mars
    • L’astronaute français Thomas Pesquet marche dans l’espace

      Reuters - 18h44

      Le Français Thomas Pesquet et l’Américain Shane Kimbrough marchaient dans l’espace vendredi pour effectuer des travaux à l’extérieur de la Station spatiale internationale (ISS), dans l’objectif d’y accueillir à terme des vols commerciaux. Avec plus de 30 minutes d’avance, les deux astronautes se sont extraits du sas de décompression de l’avant-poste orbital à 11H24 GMT pour une sortie qui doit durer six heures et demie. Il s’agit de la dernière d’une série de sorties orbitales visant à mettre en place un deuxième port d’amarrage, qui servira aux futurs vaisseaux commerciaux habités, actuellement mis au point par SpaceX et Boeing.

    • Un des cerveaux de l’attentat à Grand-Bassam, chef de l’attaque à Ouagadougou

      Reuters - 18h38

      Mimi Ould Baba Ould Cheikh, un jihadiste arrêté en janvier au Mali et présenté par les Ivoiriens comme « l’un des cerveaux » de l’attentat en Côte d’Ivoire de Grand-Bassam (19 morts, mars 2016) était aussi le « chef des opérations » de l’attaque de Ouagadougou (30 morts janvier 2016), a affirmé un haut responsable de la gendarmerie burkinabè. Arrêté en janvier 2017 au Mali par des soldats français de la force française Barkhane, Mimi Ould Baba Ould Cheikh a été présenté comme « le chef des opérations des attaques » ou le « commanditaire » de Ouagadougou, par les autorités burkinabè lors d’un point de presse vendredi.

    • Un Français d’une société minière enlevé au Tchad

      RFI - 09h37

      Tôt jeudi matin, des hommes à moto, ont débarqué dans le village de Doroti, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Goz Beïda, à quelque 200 kilomètres au sud d’Abéché, dans la région du Sila, où opèrent l’entreprise minière française. Ils foncent sur le ressortissant français qu’ils embarquent sur leur moto et disparaissent avec lui dans la brousse. Aussitôt alertées, les forces de l’ordre se sont mis à leur poursuite. Ils ont ensuite été rejoints par des renforts venus du chef-lieu Goz Beïda. Selon certaines sources, la victime travaillait dans une opération de prospection minière dans cette région proche du Soudan. Les recherches se poursuivent.

    • Hollande condamne les « allégations mensongères » de Fillon

      Reuters - 09h18

      François Hollande a condamné jeudi « avec la plus grande fermeté » les « allégations mensongères » de François Fillon, accusé par ses dires de provoquer un « trouble insupportable » dans la campagne présidentielle.  « Depuis 2012, et c’est un fait établi, l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l’indépendance de la magistrature », ajoute-t-on dans un communiqué. François Fillon a réclamé une « enquête » sur le contenu d’un livre écrit par deux journalistes du Canard enchaîné qui, a-t-il dit pour en avoir lu des extraits, « explique comment François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est une illégalité totale ». Ce à quoi l’Elysée réplique : « Sur les affaires particulièrement graves concernant M. Fillon, parce qu’elles touchent à l’intégrité et à l’exemplarité, le président de la République n’en a été informé que par la presse. »

       

    • Fillon met en cause Hollande dans ses affaires, l’Elysée réplique

      Reuters - 09h13

      François Fillon a accusé jeudi le président François Hollande d’être impliqué dans la « machination » dont il se dit victime, provoquant une réaction immédiate de l’Elysée contre des « allégations mensongères ». Lors de l’Émission politique sur France 2, le candidat de la droite à l’élection présidentielle a ouvertement soupçonné le chef de l’Etat d’avoir oeuvré pour alimenter les affaires le concernant, sur lesquelles la justice enquête. Il a par ailleurs réclamé une « enquête » sur le contenu d’un livre écrit par deux journalistes du Canard enchaîné qui, a-t-il dit pour en avoir lu des extraits, « explique comment François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est une illégalité totale ».

       

    • Affaire Bettencourt: La juge Prévost-Desprez relaxée en appel

      Reuters - 09h05

      La cour d’appel de Bordeaux a confirmé jeudi la relaxe prononcée en première instance pour la juge Isabelle Prévost-Desprez, poursuivie pour « violation du secret professionnel » lors de son enquête en tant que juge d’instruction sur l’affaire Bettencourt, a-t-on appris de source judiciaire. La magistrate était soupçonnée d’avoir révélé à des journalistes dans des SMS l’existence et les détails d’une perquisition effectuée le 1er septembre 2010 au domicile de l’héritière du groupe L’Oréal, Liliane Bettencourt. Elle avait été relaxée faute de preuves, la teneur des SMS n’ayant jamais pu être établie.

    • France: Jean-Yves Le Drian accorde son soutien à Emmanuel Macron

      Reuters - 08h59

      e ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a officialisé son soutien à Emmanuel Macron, tout en assurant « rester socialiste », dans un entretien au quotidien Ouest France publié vendredi matin. « Comme la majorité des Français, je refuse que le choix de l’élection présidentielle se réduise à un choix entre l’extrême droite et une droite dure. Je ne me résous pas non plus à ce que la candidate du Front national soit en tête au premier tour », déclare le ministre et proche de François Hollande. « Emmanuel Macron est pour moi le seul qui porte les valeurs qui sont les miennes dans ce cadre-là. L’Europe, c’est mon histoire. »

       

    • jeudi 23 mars
    • Attentat de Londres: Sept personnes arrêtées

      AFP - 09h43

      « Sept personnes ont été arrêtées » en lien avec l’attentat de Londres de mercredi, a annoncé  Mark Rowley, le commandant de l’unité anti-terrorisme dans une déclaration devant Scotland Yard ce jeudi matin.

      Les arrestations ont eu lieu à six adresses différentes, à Londres et Birmingham (centre de l’Angleterre) mais aussi ailleurs dans le pays, a précisé M. Rowley.

    • jeudi 16 mars
    • Caf : Aujourd’hui l’élection

      JDC - 10h53

      L’assemblée générale de la Confédération africaine de football (Caf)se tient ce 16 mars à Addis-Abeba en Ethiopie. L’enjeu de cette rencontre est l’élection du président de l’institution. Issa Hayatou brigue un huitième mandat. Il aura face à lui, le malgache Ahmad Ahmad. Celui-ci croit en ses chances de gagner face au Camerounais, à la tête de l’instance faîtière depuis 1988.

    • mardi 14 mars
    • Un Palestinien tué par la police israélienne à Jérusalem-est

      Agence Anadolu - 08h44

      La police israélienne a tué un Palestinien à Jérusalem-Est, lundi à l’aube, soutenant qu’il a poignardé et blessé deux policiers. La porte-parole de la police israélienne, Luba Simari, a indiqué, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, qu’un « Palestinien a poignardé deux éléments de la police des frontières, dans le quartier de la Porte des Lions, de la Vieille Ville de Jérusalem-Est ». La porte-parole a ajouté que la police a abattu le Palestinien, âgé de 25 ans, résident dans le quartier du Mont Scopus, à Jérusalem, sans mentionner son identité. Pour leur part, des sources palestiniennes locales ont affirmé que le Palestinien tué se nomme Ibrahim Mahmoud Matar.

    • Orange Money: la Cédéao bloque des transferts entre trois pays et la France

      RFI - 08h39

      La Banque centrale d’Afrique de l’Ouest a bloqué les transferts d’argent opéré par Orange Money entre les pays de la zone monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la France. Le Mali, le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont les trois pays concernés. Selon la BCEAO, ce service de transfert de fonds hors de l’Union monétaire ouest-africaine n’est pas autorisé. Seules les banques ont le droit de le pratiquer. «Il ne s’agit pas de pénaliser Orange. Mais seules les banques sont autorisées à faire ce genre d’opération hors de notre zone monétaire», explique une source à la BCEAO.

    • Colombie: le Sénat approuve la création d’un système judiciaire spécial contre les crimes de la guerre civile

      RFI - 08h34

      Ce système judiciaire est l’élément central de l’accord de paix entre les FARC et le gouvernement de Juan Manuel Santos. Le texte avait déjà été approuvé par les députés. La réforme instaure un «Système intégral de justice, de vérité, de réparation et de non-répétition», qui comprend trois mécanismes: une Commission pour la vérité, une Unité pour la recherche des personnes considérées comme disparues pendant le conflit entre les Farc et les forces gouvernementales, et une Juridiction spéciale pour la paix (JEP).

    • vendredi 10 mars
    • Tchad: le Fonac dénonce les agissements de l’Agence nationale de sécurité

      RFI - 08h26

      Au Tchad, le Front de l’opposition nouvelle pour l’alternance et le changement (Fonac) est en colère contre le tour de vis opéré par le pouvoir contre les libertés. Le regroupement de l’opposition dénonce surtout les agissements de l’Agence nationale de sécurité (ANS), organe de contre-espionnage, mais qui s’illustre particulièrement ces derniers temps contre les hommes politiques et les journalistes selon Mahamat Ahmat Alhabo, coordonnateur du Fonac.

    • RFI - 08h18

      C’est le retour en Afrique du Sud de l’ex-présidente de la commission de l’Union africaine. Nkosazana Dlamini-Zuma doit officiellement transférer son poste à son successeur, le Tchadien Moussa Faki, la semaine prochaine lors d’une cérémonie. A peine a-t-elle quitté son poste que Nkosazana Dlamini-Zuma s’est remise en campagne. Le week-end dernier elle inaugurait une église en banlieue de Johannesburg au côté de la présidente de la ligue des femmes de l’ANC, qui lui a déjà apporté son soutien. Ces détracteurs disent qu’elle n’a jamais cessé d’être en campagne, et qu’à l’Union africaine elle passait plus de temps dans son pays d’origine qu’à Addis-Abeba.

    • Nigeria: retour attendu du président Buhari ce vendredi

      AFP - 08h15

      Le président nigérian Muhammadu Buhari sera de retour au Nigeria vendredi, après près de deux mois de « repos médical » en Grande-Bretagne ayant suscité des inquiétudes sur son état de santé, a annoncé jeudi la présidence. Agé de 74 ans, l’ancien général a quitté le Nigeria le 19 janvier, pour ce qui était à l’origine « ses congés annuels ». Son séjour avait été prolongé jusqu’à une date indéterminée, les médecins lui ayant recommandé « une plus longue période de repos » après des « examens médicaux de routine », avait expliqué à la mi-février son porte-parole, Femi Adesina.

    • vendredi 03 mars
    • Syrie: nouveau revers militaire pour l’Etat islamique

      AFP - 07h22

      Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) sont confrontés à un nouveau revers militaire avec la reprise par les forces du régime de Damas, selon Moscou et l’armée syrienne, de la ville historique de Palmyre. Cette oasis située dans le centre de la Syrie change une nouvelle fois de main. Elle avait été conquise en mai 2015 par l’EI, reprise par le régime en mars 2016 avant de retomber dans les mains des jihadistes en décembre.

    • Implication de la Russie dans la présidentielle américaine: Trump dénonce une « chasse aux sorcières »

      AFP - 07h05

      Donald Trump a dénoncé jeudi une « chasse aux sorcières » face aux appels à la démission de son ministre de la Justice dans l’affaire des contacts supposés de ce dernier et d’autres fidèles alliés avec des proches du Kremlin pendant la campagne électorale américaine. « Jeff Sessions est un honnête homme », a écrit Donald Trump dans un communiqué jeudi soir, au terme d’une journée agitée par cette affaire au Capitole et dans les médias américains. Il l’avait plus tôt assuré de sa confiance « totale ». Donald Trump reconnaît toutefois que son ministre aurait pu répondre « plus précisément » lorsqu’une commission parlementaire l’a interrogé sur ses éventuels contacts avec des responsables russes.

    • Assassinat de Kim: libération du seul Nord-Coréen détenu

      AFP - 07h02

      Le seul Nord-Coréen arrêté dans l’enquête sur l’assassinat à Kuala Lumpur de Kim Jong-Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen, a été libéré vendredi, dernier épisode en date d’une affaire qui provoque une brouille diplomatique entre les deux pays. Les charges à l’encontre de Ri Jong-Chol, 47 ans, ne justifient pas une inculpation, avait expliqué jeudi le procureur général de Malaisie Mohamed Apandi Ali.

    • jeudi 02 mars
    • Enlèvement d’un journaliste au Tchad, deux autres victimes d’intimidation

      AFP - 08h31

      Un journaliste a été enlevé au Tchad et deux autres subissent des intimidations, a dénoncé Reporters sans frontières (RSF) qui accuse un service de contre-espionnage dépendant « directement » de la présidence d’Idriss Déby Itno. « RSF se joint à l’Union des journalistes tchadiens pour dénoncer l’enlèvement dimanche de Daniel Ngadjadoum ainsi que les intimidations à l’encontre de deux autres journalistes tchadiens, Eric Kokinangué et Malachie Dionbé, par l’Agence nationale de sécurité (ANS) », écrit l’association de défense de la liberté de la presse dans un communiqué recu mercredi par l’AFP.

    • Merkel en visite au Caire et à Tunis pour des questions de Libye et migrants

      - 08h13

      Stabiliser la Libye et endiguer l’afflux de migrants par la Méditerranée, ces deux thèmes profondément liés et cruciaux pour l’UE doivent dominer la visite de la chancelière allemande Angela Merkel jeudi au Caire et vendredi à Tunis. Il sera aussi question de coopération économique, l’Egypte comme la Tunisie étant en quête d’assistance et d’investissements pour relancer des économies atones minées par le chômage.

    • La présidente de la CPI en Ouganda avec le Fonds au profit des victimes

      RFI - 08h11

      La présidente de la CPI, Silvia Fernández de Gurmendi, a conclu mercredi 1er mars sa visite en Ouganda avec une rencontre avec le président Museveni. Elle a plus tôt effectué un voyage dans le nord du pays pour rencontrer les victimes de la LRA et prendre connaissance sur le terrain des actions du Fonds au profit des victimes de la CPI. Elle est d’ailleurs en Ouganda sur invitation de ce dernier. Le Fonds est indépendant, mais associé à la Cour pénale internationale et a été créé en application du statut de Rome de 2002. Son objectif : travailler auprès des victimes et des familles de victimes, des crimes relevant de la compétence de la CPI. Le Fonds est aujourd’hui présent en RDC et en Ouganda à travers des programmes de santé, de réintégration et de formations.  En Ouganda et en RDC, plus de 100 000 victimes sont soutenues directement par le Fonds, pour un budget de plus de 20 millions d’euros.

    • mardi 28 février
    • L’OMS demande 10 millions de dollars pour intensifier son intervention sanitaire en Somalie

      xinhua - 10h49

      L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré lundi qu’elle avait besoin de 10 millions de dollars pour aider à assurer des services de santé essentiels pour 1,5 million de Somaliens actuellement affectés par une sécheresse sévère et par l’aggravation de la crise alimentaire. Ces montants s’inscrivent dans le cadre de l’appel de fonds de l’ONU pour les six premiers mois de 2017, et ils permettront à l’agence des Nations unies d’apporter des fournitures médicales aux installations de santé dans les zones touchées par la sécheresse.

       

    • Le gouvernement nigérian rassure sur la santé du président Buhari

      Xinhua - 10h47

      Le gouvernement nigérian a tenu à apaiser les craintes sur l’état de santé du président Muhammadu Buhari, en congé médical au Royaume-Uni depuis plus d’un mois, en déclarant lundi qu’il n’était « ni dans un état critique ni dans un état de danger pour sa vie ». Le ministre de l’Information et de la Culture, Lai Mohammed, s’adressant à une réunion municipale dans l’État d’Abia dans le sud-est du pays, a affirmé qu’il n’y avait aucune raison de s’alarmer du séjour prolongé à Londres du président. « Je peux dire avec assurance et confiance qu’il n’y a absolument aucune raison de s’alarmer », a indiqué M. Mohammed, qui a révélé avoir discuté avec le président par téléphone samedi dernier. « Si M. le président était hospitalisé ou dans un état critique, en tant que ministre de l’Information, je publierais un bulletin quotidien sur son état de santé », a-t-il ajouté.

       

    • lundi 27 février
    • Niger: les magistrats demandent la mise en accusation du ministre des Finances

      Agence Anadolu - 09h46

      Le Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman) a demandé la mise à la disposition de la justice de l’actuel ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou, pour son « implication dans une transaction financière » avec la société française AREVA, dans une déclaration publiée samedi et dont Anadolu s’est procurée une copie.  «Cité dans une affaire de virement de 200 milliards de francs CFA (319.825.000 USD) à l’étranger qui défraie la chronique, le ministre Hassoumi Massaoudou, au lieu de se justifier au cours d’un point de presse animé sur la question, a essayé de noyer le poisson ou contourner le sujet», a déclaré à la presse, le magistrat Ayouba Hassane, Secrétaire général du Saman.  Au nom de son syndicat, le magistrat a demandé au président de la République Issoufou Mahamadou «en vertu de l’égalité des citoyens devant la loi (…), de mettre fin aux fonctions du ministre Hassoumi Massaoudou pour permettre aux autorités judiciaires de faire toute la lumière sur cette affaire de virement de fonds à l’étranger, au préjudice de l’Etat du Niger».

    • Un remaniement ministériel partiel effectué en Tunisie

      Agence Anadolu - 09h18

      Le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, a procédé, samedi, à un remaniement ministériel partiel, le premier effectué depuis la formation de son gouvernement en août dernier. Ce remaniement touche, notamment, les ministères des Affaires religieuses et de la Fonction publique, annonce un communiqué publié par la présidence du gouvernement tunisien. Ainsi, Ahmed Adhoum succède à Abdeljalil Ben Salem à la tête du ministère des Affaires religieuses, tandis que Khalil Ghariani remplace Abid Briki au ministère de la Fonction publique et de la Gouvernance. Par ailleurs, Abdelatif Hamam est le nouveau secrétaire d’Etat au Commerce, à la place de Fayçal Hafiane, nommé conseiller auprès du Premier ministre.

    • L’Indonésie et l’Australie reprennent leur coopération militaire

      Agence Anadolu - 09h15

      L’Indonésie et l’Australie ont convenu, dimanche, de reprendre leur coopération militaire après que Jakarta l’avait suspendue en raison de « matériel pédagogique insultant » envers l’Indonésie, découvert dans une base australienne. Ce nouvel accord a été conclu lors d’une réunion, à Sydney, entre le président indonésien Joko « Jokowi » Widodo et le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. Jokowi a affirmé que les deux pays continuerons à entretenir de bonnes relations dans le respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté des deux Etats.

    • Libye: deux morts et cinq blessés dans un attentat à Benghazi

      Agence Anadolu - 09h13

      Deux éléments des forces du Parlement de Tobrouk ont été tués, dimanche, dans un attentat-suicide qui a ciblé un convoi militaire dans la ville de Benghazi, à l’est du pays. Le porte-parole des Forces spéciales de l’armée de Tobrouk, le colonel Melioud al-Zwai, a indiqué qu’une « voiture piégée conduite par un kamikaze, a explosé au passage d’un convoi des forces spéciales dans la zone d’al-Hawari, à la périphérie de la ville de Benghazi ». le responsable du bureau de l’Information du Bataillon 309, Mohamed al-Azzoumi, a déclaré à la presse que l’attentat a fait deux morts et cinq blessés, selon un bilan préliminaire.

    • vendredi 24 février
    • Des élèves transgenres américains dénoncent une mesure gouvernementale réduisant leur protection

      AFP - 11h14

      Elèves transgenres, parents et militants de l’Etat de New York s’indignent de la suppression par l’administration Trump d’un dispositif fédéral protégeant ces étudiants, se disant prêts à se battre contre une mesure ouvrant selon eux la porte aux violences. Les ministères américains de la Justice et de l’Education, dirigés par des conservateurs chrétiens, ont publié mercredi un communiqué indiquant qu’ils « retiraient les recommandations » de la précédente administration Obama concernant l’accès à des installations non mixtes, vestiaires, toilettes… Et renvoyé du même coup aux Etats fédérés et aux districts scolaires la décision de trancher, dans ce qui avait été surnommé « la guerre des toilettes ».

    • Senegal: deux terroristes présumés interpellés par la police

      JDC - 11h11

      Deux terroristes présumés d’origine malienne ont été arretés au Sénégal jeudi, en début d’après-midi. Il s’agit d’un chauffeur et d’un homme de 43 ans. Selon la police locale, ils pourraient être impliqués dans l’attentat de Grand-Bassam survenu en côte d’Ivoire en mars dernier

    • Mali: les patrouilles militaires mixtes lancent leurs opérations

      - 11h00

      les patrouilles militaires mixtes, composées de l’armée régulière et d’ex combattants de groupes armés, ont démarré leurs opérations jeudi 23 février à Gao. La cérémonie de lancement s’est déroulée au camp de regroupement de ces mouvements, siège du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), chargé d’organiser ces patrouilles en périphérie de Gao.

Page 2 sur 3123
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité