International › APA

Le Cameroun a besoin de 48 000 enseignants pour combler le déficit actuel

Le Cameroun a besoin de 48 000 enseignants pour combler le déficit de formateurs dans les lycées et collèges du pays, d’après des chiffres révélés mardi par le ministre des Enseignements secondaires (MINSEC) Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe.Pour résorber le déficit actuel, il faudra recruter en moyenne 5000 enseignants chaque année sur 10 ans, estime-t-on au MINESEC, à condition de les maintenir tous dans leur ministère d’origine.

D’après des sources concordantes, si la problématique du déficit d’enseignants n’est pas nouvelle, elle est aggravée par des pratiques qui ont cours dans l’administration, car sur des milliers d’enseignants recrutés chaque année, plus de la moitié emprunte le chemin des autres administrations publiques et privées.

Toutefois, ces deux facteurs n’expliquent pas uniquement la rareté des ressources humaines dans ce secteur, car autant on constate des effectifs pléthoriques dans les grands centres urbains, autant les établissements scolaires de l’arrière-pays se trouvent dans un manque criard d’enseignants.


La seule ville de Yaoundé, la capitale, enregistre un surplus de 3000 enseignants selon les statistiques compilées par le MINESEC.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut