› Eco et Business

Memve’ele: La société chinoise Sinohydro a signé le contrat de construction

La construction du barrage hydroélectrique de Memve’ele, à livrer en 2016, est évaluée à environ 365 milliards de Francs CFA

Le contrat de construction du barrage hydroélectrique de Memve’ele a été signé le mercredi 11 avril dernier à Yaoundé par Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie, représentant le Cameroun, et Lan Ronghe, le patron de la société chinoise Sinohydro Corporation Ltd, choisie pour la réalisation de ces travaux. Ce contrat donne ainsi le feu vert à la société chinoise retenue pour réaliser en 54 mois, cet ouvrage porteur d’espoir pour le pays. Désormais, Sinohydro Corporation Limited peut se déployer sur le site sans aucun souci. Une étape importante dans la réalisation de ce grand chantier. Et à peine les documents paraphés, Lan Ronghe a présenté le visage de l’entreprise, donnant des garanties quant à la qualité des travaux. « Nous nous engageons à utiliser pleinement les ressources locales », a déclaré l’entrepreneur chinois. Il s’agit notamment de travailler avec la main d’ uvre et la matière première disponible sur place. « Nous nous attèlerons à respecter les délais prescrits dans le contrat », a souligné le patron de Sinohydro.

Le ministre Basile Atangana Kouna quant à lui, s’est félicité de ce que la signature de ce contrat marque le démarrage effectif des travaux du barrage hydroélectrique de Memve’ele. Un ouvrage qui, à terme, produira 200 Mégawatts d’électricité pour soulager les populations du déficit d’énergie électrique. Mais, il est d’autant plus satisfait que sur le terrain, on n’a pas attendu cette étape pour entamer les préalables. Les voies d’accès au site du chantier sont réalisées à 60%. D’ailleurs, Basile Atangana Kouna peut en parler sereinement, puisqu’il s’est rendu sur le site pour se faire sa propre idée de cette évolution. Les deux signataires voient également en ce contrat le symbole de l’amitié sino-camerounaise, toujours grandissante. Le projet du barrage hydroélectrique de Memve’ele, à livrer en 2016, est évalué en environ 365 milliards de Francs CFA. La Chine finance la construction du barrage et de l’usine. Les ouvrages d’évacuation d’énergie, le poste de transformation et d’interconnexion de la région du Sud, ainsi que la cité du maître d’ouvrage sont supportés par la Banque africaine de développement. La route d’accès étant financée par le Cameroun.


Le ministre Basile Atangana Kouna et les responsables de Sinohydro Corporation Ltd

Journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut