Culture › Musique

«Ondoa «tu es bon»: les prouesses du Lion dans un single

© Droits réservés

Ecrit et chanté par l’artiste One Love, la chanson qui reconnait les mérites du gardien de but à la Coupe d’Afrique des nations est sortie le 27 janvier

Au début, objet de tous les doutes quant à leurs performances pendant la Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017, les Lions indomptables, qui se sont qualifiés samedi 28 janvier pour la demi-finale, reçoivent déjà les louanges du public camerounais.

Le premier des 23 joueurs présents au Gabon à voir son nom exalté dans les sonorités locales est Fabrice Ondoa, jeune gardien de but qui participe pour la première fois ladite compétition. C’est l’artiste camerounais One Love qui, le 27 janvier 2016, a sorti le clip officiel de son single intitulé «Ondoa tu es bon».

«Ondoa tu es bon, bon, bon. Fabrice tu es bon hein ! Ebogo tu es bon. Le genre que tu fais tes plongeons là hein, ça c’est le don», déclare le chanteur dans un style musical très dansant.

Le clip tourné dans un stade de football non bâti et dans un marché, met en scène des enfants, des bayam-sella et même la grande s ur de Fabrice Ondoa arborant un maillot de la couleur (vert citron) de celui du gardien de but camerounais.


«Le talent ne ment pas. Ce n’est pas le hasard. Tu n’es pas étanche, pardon tu n’es pas une passoire. Dans ta surface tu imposes le respect de par ta carrure. Je n’ai pas peur de dire à haute voix que tu feras une carrière», souligne One Love dans son texte sans oublier de saluer les prouesses des autres membres de l’équipe.

La présence de Fabrice dans la liste des 23 joueurs d’Hugo Broos du fait des difficultés qu’il à s’imposer dans les clubs qui l’ont souvent accueilli, notamment le Nastic Tarragona et le FC Séville.

Pourtant après la rencontre face au Sénégal samedi, au cours de laquelle il a favorisé la victoire des Lions indomptables en attrapant un ballon de Sadio Mane lors des tirs au but.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut