Politique › Institutionnel

Promote 2017: l’armée défend ses arguments

Site de Promote, photo d'illustration. © Droits réservés

Gendarmerie, sapeurs-pompiers, armée de terre, marine et le corps de la santé militaire occupent un stand dans lequel de nombreux visiteurs sont informés des actions menées pour leur protection

L’armée, «la grande muette», sort de son silence et s’expose au Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé (Promote 2017). La Gendarmerie, le Génie-militaire, les Sapeurs-pompiers, l’armée de terre et de l’air, la marine, et le corps de la santé militaire s’y déploient depuis samedi pour sensibiliser les visiteurs sur les différentes missions effectuées par ces corps pour préserver la sérénité sur l’étendue du territoire.

«La présence de l’armée au Salon Promote pour nous est naturelle et très normale. Dans la mesure où on ne peut pas parler de développement et d’économie sans défense, ce n’est pas possible. Le climat des affaires dans un pays c’est également la sécurité, la défense. Il est donc tout à fait normal que pour un rassemblement économique comme celui-ci, les forces de défense et de sécurité soient représentées. Il s’agit de montrer à l’opinion publique quelle est la participation de ces corps à la consolidation du climat des affaires par la sécurité», a expliqué le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, lors de l’inauguration de ce stand mercredi.

Ambiance bon enfant

Mercredi, 12h, des éléments arborant leurs uniformes accueillent des dizaines de jeunes qui se bousculent devant eux pour suivre les explications qui sont fournies. Dépliants en mains et sourires aux lèvres, les soldats entretiennent la conversation avec ces jeunes qui n’hésitent pas à poser des questions.

Des petits groupes se forment, certains s’intéressent à la prévention routière. Ils ont alors le droit de manipuler les radars. D’autres jeunes s’intéressent au travail des sapeurs-pompiers, notamment aux raisons de leurs retards sur les lieux des sinistres.

Dans le secteur de l’armée de terre, les conversations sont centrées sur les différentes interventions des militaires sur le terrain, le recrutement des jeunes et l’obtention des grades…L’armée marine, avec tous ses équipements exposés, est le corps qui retient le plus longtemps l’attention des visiteurs.  Ce corps a exposé un bateau  accessible au public. Des jeunes y montent et écoutent les explications des manœuvres. A côté dudit bateau, du matériel de marins est exposé. Il s’agit, entre autres, des lance-fusées et des équipements de plongée.


La participation des forces de défense à Promote survient après des événements qui ont suscité la controverse et le courroux des internautes, notamment la dispersion jugée violente des manifestations d’étudiants, d’avocats et d’enseignants anglophones des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. En effet, des dizaines d’étudiants de l’université de Buea réclamant l’annulation de pénalités financières en cas de retard dans le paiement des frais de scolarité avaient été interpellés, puis relâchées selon les autorités. Des robes d’avocats avaient été confisquées et des échauffourées avaient éclaté, faisant officiellement un mort et de nombreux dégâts matériels.

L’exposition de Promote sera l’occasion pour l’armée de redorer une image récemment  écorchée par un rapport de l’organisation Amnesty international lui imputant des exactions  dans le cadre de la lutte contre la secte Boko Haram.

Les forces de défenses camerounaises sont engagées depuis plus de deux ans dans la guerre contre Boko Haram. Selon le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, elles ne cessent d’infliger «de lourdes pertes» à ce groupe terroriste.

Une excursion des militaires camerounais, agissant dans le cadre de la force multinationale, a permis de mettre hors d’Etat de nuire 13 terroristes et la saisie d’un important stock d’armes de guerre en janvier à Zamboula au Nigéria.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut