Politique › Institutionnel

Réception des Lions: Chantal Biya en mode selfie

Chantal Biya se filme aves le trophée et les joueurs (Prc)

Reçus mercredi en fin de matinée par le couple présidentiel au Palais de l’Unité, les champions d’Afrique de football ont su profiter de leurs hôtes pour se faire plaisir

Les Lions indomptables ont été récompensés ce mercredi 08 février. Lors de la réception offerte en l’honneur de leur brillante expédition gabonaise par le couple présidentiel, Moukandjo et ses co-équipiers ont été élevés au rang de chevaliers de l’ordre de la valeur nationale. Une reconnaissance inespérée pour les champions d’Afrique qui n’auraient pas cru si on le leur avait prédit à la veille de la CAN 2017.

Cette cérémonie a surtout été l’occasion pour les footballeurs d’arracher un bout de souvenirs à partager. Moment tant attendu, le selfie. Les invités d’honneur, tous armés de leur smartphones, ont matraqué du mieux qu’ils ont pu. Si le chef de l’Etat n’a pas semblé d’humeur, la Première dame, elle, ne s’est pas fait prier. On l’a vue, tout sourire, prenant la pose, le pouce ou l’index levé vers le ciel. Chantal Biya a surpris plus d’un en faisant elle-même les selfies avec le téléphone de Fabrice Ondoa ou encore celui d’Aboubakar Vincent.

« Vous les avez mises dans la sauce ! »


Paul Biya a, lui aussi, montré son côté « fun ». Le chef de l’Etat n’a pas fait l’économie des mots pour saluer le « fighting spirit » et la bravoure de ces lions aux crocs acérés. Coutumier des formules dont il a seul le secret, c’est à la chanteuse Reniss que Paul Biya a, cette fois, emprunté l’expression tendance du moment. « Vous avez affronté les équipes les plus redoutables, les plus aguerries… Vous les avez mises dans la sauce]», déclare le président, le sourire en coin. Le gotha politico-administratif présent, debout, en admiration devant ces désormais modèles, applaudit.

A l’issue de cette cérémonie, les Lions, sur leur 31, ont ensuite entrepris un tour de ville pour brandir le trophée au public qui ne se lasse pas de s’enorgueillir.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut