Société › Société

Retour au naturel : le coup de pouce des célébrités

Solange Knowles. ©Droits réservés

S’inspirant de certaines stars camerounaises ou américaines, de nombreuses filles ont décidé d’abandonner défrisage et extensions pour revenir au naturel.

Le phénomène du retour des coupes afro s’impose dans l’univers de la beauté noire depuis quelques années et le Cameroun n’est pas en reste.  Il est de plus en plus fréquent de voir dans nos rues aujourd’hui une fille arborer ce style appelé “Nappy”. Plusieurs sont celles qui ont tombé leurs cheveux défrisés, leurs perruques, pour retrouver le naturel, aidées en cela par des stars surtout américaines. Aux Etats-Unis, de nombreuses stars afro-américaines s’affichent avec des coupes afro : l’animatrice Oprah Winfrey, la chanteuse Alicia Keys, la comédienne Raven-Symone, du « Cosby Show », l’ancien mannequin Tyra Banks, la chanteuse Solange Knowles, pour ne citer que celles-là. Pour ces Noires américaines,  assure Valérie Bonnefons, l’organisatrice de Miss Nappy, “il est important de rendre hommage à la beauté naturelle des Noires et à leurs incroyables cheveux”.  Qu’elles soient mannequins comme Tyra Banks, chanteuse ou actrices à l’instar de Halle Berry, les beautés ébène laissent libre cours à leur vraie nature capillaire au grand plaisir de leurs fans qui dans le besoin de suivre ou de soutenir leurs stars dans ce challenge n’hésite pas à faire pareil.

Après avoir passé des années à lisser, tisser, tresser leur crinière, plusieurs filles camerounaises redécouvrent la joie des boucles et du volume. Certaines n’hésitent pas à se raser la tête comme Josiane et Marcelle, deux journalistes installées à Yaoundé, pour permettre à leurs cheveux de repartir sur une base plus saine. Mais, les stars américaines ne sont pas les seules à influencer cette mode. Au Cameroun on voit également de nombreuses célébrités tels que Charlotte Dipanda, Reniss, Mani Bella ou encore Lady Ponce qui vient tout juste d’entrer dans la danse, arborer fièrement leurs coiffures afro.  Une sorte de rupture avec l’artificiel pour certaines d’entre elles. Certaines amoureuses du phénomène Nappy expliquent que ce changement de style marque aussi un changement de personnalité. « Je n’ai pas l’impression d’être la même personne qu’avant », raconte l’une d’elles, après son passage au naturel.


Il est à noter que les cheveux naturels n’ont pas toujours été aussi bien appréciés. Plusieurs sont ces stars qui ont subies des railleries des internautes ou des téléspectateurs suite à leur retour aux sources. Ce fut le cas de Solange Knowles après avoir coupé ses cheveux en 2009. A cause de cette décision, elle a été l’objet de plusieurs critiques. Certains sont même allés jusqu’à la comparer à “une sans abri”. Et elle répondait fièrement : « J’aime mes cheveux au naturel ». Cette manière de porter fièrement la mode afro est sans doute l’une des raisons de la prolifération de cette mode aujourd’hui dans la société camerounaise. Les partisans du cheveu nappy avancent l’argument de la santé capillaire mais également celui de l’affirmation de l’identité africaine par le biais du cheveu libre de tout artifice. Les filles veulent retrouver des cheveux en pleine santé et en prendre soin.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut