International › AFP

Un avion de ligne s’écrase au Soudan du Sud: au moins 14 blessés

Pas d'image

Un avion de ligne transportant 45 personnes s’est écrasé au moment d’atterrir lundi à l’aéroport de la ville de Wau, dans le nord-ouest du Soudan du Sud, faisant au moins 14 blessés, a-t-on appris de sources officielle et aéroportuaire.

« Nous avons reçu 14 patients qui ont été hospitalisés en urgence et sont dans un état stable », a déclaré à l’AFP le ministre de l’Information de l’Etat de Wau, Bona Gaudensio.

Plusieurs heures après la catastrophe, le bilan exact restait cependant inconnu, aucun responsable administratif, aéroportuaire ou médical n’étant joignable.

Selon Paul Charles, un ingénieur de l’aéroport, et Lawrence Yunisen, un journaliste de la radio locale Voice of Hope, contactés au téléphone par l’AFP, quelques personnes – non recensées parmi les 14 blessés – auraient pu s’extraire d’elles-mêmes de l’avion et seraient a priori indemnes.

D’après M. Charles, le crash de l’avion de la compagnie sud-soudanaise South Supreme Airlines aurait été causé par les difficiles conditions météorologiques.

« La visibilité n’était pas bonne et il (l’avion) atterrissait d’est en ouest, et il s’est écrasé en bout de piste. Le temps n’était pas clair, c’est pour ça qu’il s’est écrasé. Je pense que le pilote ne voyait pas bien la piste », a-t-il déclaré.

« Certaines personnes sont sorties de l’avion par elles-mêmes, d’autres en ont été retirées. Seule la partie arrière de l’avion demeure et le reste a été brûlé », a-t-il ajouté.


Gabriel Ngang, le directeur de South Supreme Airlines, a indiqué à l’AFP qu’il y avait « 40 passagers et cinq membres d’équipage » à bord.

Il a précisé que l’avion effectuait la liaison entre la capitale du pays, Juba, et Wau, mais n’a pas souhaité s’étendre sur les circonstances du drame.

Des images vidéo obtenues par l’AFP montrent des pompiers aux prises avec un violent incendie dans l’avion, d’où s’échappe une épaisse fumée noire. La carlingue est très largement détruite, seul l’aileron de queue, portant le logo de South Supreme Airlines, paraissant intact.

En novembre 2015, un avion-cargo s’était écrasé au décollage à Juba, faisant au moins 36 morts. L’avion s’était abîmé sur une petite île du Nil-Blanc, située à environ 2 km du bout de la piste de la capitale sud-soudanaise, sans faire de victime au sol.

Le Soudan du Sud est un des pays les moins développés au monde. Ravagé par des décennies de guerre de sécession contre Khartoum, il a proclamé son indépendance en juillet 2011.

Mais, miné par des antagonismes politico-ethniques, il a replongé depuis fin 2013 dans une terrible guerre civile, qui a fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3 millions de déplacés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut