Santé › Actualité

Une semaine pour relancer l’hémodialyse à l’hôpital général de Yaoundé

C’est le délai fixé par le ministre de la santé pour remettre en fonction les 17 générateurs chargés de faire l’hémodialyse aux patients souffrant de problèmes rénaux

Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, s’est rendu à l’Hôpital général de Yaoundé (HGY) mardi, 11 octobre 2016, pour s’enquérir de la situation qui a provoqué un mouvement d’humeur des malades sous hémodialyse devant le siège de la structure lundi, 10 octobre.

Après plus de deux semaines passées sans pouvoir effectuer leurs séances de soins, les malades avaient décidé de se faire entendre conscients du risque que cette interruption du traitement représente pour leur vie.

André Mama Fouda était accompagné du directeur général de l’hôpital général, Pr. Elie Claude Ndam Ndjitoyap, et d’un représentant de la présidence de la République du Cameroun avec qui il a tenu une réunion de travail.

Un rapport des mesures entreprises pour remédier à la panne de la dizaine de générateurs à l’origine dudit problème a été présenté au ministre. Il en ressort que la panne aurait été occasionnée par la défection d’une membrane. Ce qui aurait altérer le rendement d’eau dans les générateurs.

«La membrane en panne a déjà été commandée en Allemagne, et les techniciens marocains chargés de la réparer sont en route pour le Cameroun», a indiqué le Pr. Elie Claude Ndam Ndjitoyap cité dans la presse publique ce mercredi.


Adré Mama Fouda a réitéré le délai d’une semaine, antérieurement donné pour aux malades, pour la remise en service effective de tous les 17 générateurs chargés de faire l’hémodialyse.


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut